Tunisie : Kais Saied et Nabil Karoui au second tour de la présidentielle anticipée    Heetch accompagne les auto-entrepreneurs    Sahara : La Grande Bretagne réitère son plein soutien au processus onusien et aux efforts du Maroc    Arbitrage, corruption à la CAF, rapport financier... Tout sur l'Assemblée générale de la FRMF    Le surfeur Ramzi Boukhiam qualifié pour Tokyo 2020    Global Teacher Conclave & Awards 2019 : Un Marocain primé    Affaire Griezmann: une sanction de 300 euros ou un huis clos pour le Barça    Sebta et Melilia. Les parlementaires de Vox veulent ériger un mur    Lancement officiel et adoption des recommandations de l'OMS    Agadir : Pour un meurtre, un chauffeur clandestin condamné à 20 ans de réclusion criminelle    Meknès : Il poignarde mortellement son voisin    «Le Roi : le Maroc de Mohammed VI », un livre pour comprendre le Royaume « au-delà des clichés »    Fête de l'Huma: Les chemins de l'Humanité!    Gestion migratoire : Le Commissaire de l'UA salue le rôle du Maroc    Logement social : La Cour des comptes identifie les failles    Ligue des Champions d'Afrique : RCA et WAC à un pas de la phase de poules    3e meeting du Barbe et Arabe-Barbe, championnats nationaux et Salon du cheval : La filière équine sur sa lancée    Mariage des mineures. Le verdict du CESE attendu demain    Marrakech à l'heure de l'Oriental Fashion Show    «Double face»: dans la peau d'un écrivain pas comme les autres!    Attribution du dépôt légal à plus de 4.300 ouvrages au cours des 8 premiers mois    Marrakech, Oasis des plus grands Djs du monde    Spoliation foncière : la lutte se poursuit    Administration publique : Le Maroc et Québec signent un accord    Nasser Bourita : La CEDEAO doit prendre le leadership dans la lutte contre le terrorisme    Iran : Le guide suprême exclut toute négociation avec les Etats-Unis    Brexit: La suspension controversée du Parlement britannique devant la Cour suprême    Sous pression, Angela Merkel dévoile sa stratégie climatique    Crise des migrants: Erdogan menace l'Union Européenne…    Audiovisuel : MBC5 veut rayonner sur le Maghreb    Soins auto-administrés : Le Maroc adopte les recommandations de l'OMS    Hajar Raissouni, la demande de liberté provisoire sera examinée jeudi    Sécurité pénitentiaire. Les raisons de la bérézina    Le Fonds de solidarité contre les évènements catastrophiques est en selle    Contrôle frontalier : Les fiches d'embarquement- débarquement supprimées    Journée mondiale de l'arthrose    Le glacier d'Aletsch pourrait disparaître d'ici à 2100    Ligue des champions : Liverpool rêve d'Istanbul et les clubs français d'exploit    Le choc entre les deux Olympiques débouche sur un nul    Réinsertion des détenus : Un slogan alléchant    Divers sportifs    Nasser Bourita : Le développement humain est la clé de la durabilité de l'action contre le terrorisme    Divers Economie    Déficit budgétaire de 33,5 MMDH à fin août    Rejet total de l'annexionnisme israélien par l'OCI    Ces stars qui se sont mariées en secret    "GTI", le prof de maths français qui rappe sur Pythagore    Brad Pitt en cosmonaute dans "Ad Astra"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les Lions de l'Atlas tenus en échec par les Comores
Publié dans Albayane le 18 - 10 - 2018

La sélection marocaine de football est sortie indemne de sa double confrontation contre son homologue des Comores. Le Maroc a arraché un nul de (2-2) en déplacement après avoir souffert à domicile pour s'imposer sur le fil par un petit score de (1-0) face à une formation comorienne qui n'a pas démérité même si elle occupe la dernière place du groupe au terme de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2019.
L'équipe nationale a fait match nul (2-2) mardi au stade international Saïd Mohamed Cheikh à Mitsamiouli des Comores, dans un match plus ou moins équilibré où sa sélection à eu sa mi-temps.
Les Comoriens qui ont dominé la première partie ont été les premiers à ouvrir le score dans les 10 premières minutes du jeu par Ben Mohamed Fardou. Le Onze national a attendu la seconde période pour se ressaisir et rétablir l'équilibre sur un but de Khalid Boutaib (53è) avant que Noureddine Amrabet (62è) n'inscrive le deuxième but suite à une erreur grave du gardien de but. Mais les joueurs marocains vont craquer et concéder le but d'égalisation en toute fin de rencontre (90è+1) par le même Fardou qui a profité également d'une erreur de la défense de l'équipe nationale.
Ce match nul permet au Maroc de rester toujours en seconde place avec 7 points à une longueur du Cameroun qui a fait également match nul devant le Malawi (0-0) dominant ainsi la tête du classement avec 8 longueurs. Le Malawi vient en 3e place avec 4 points alors que les Comoriens sont toujours derniers avec 2 unités.
Le Maroc qui s'était imposé in extremis face à aux Comores (1-0), sur un pénalty de Fayçal Fajr en temps additionnel (90è+6), lors du match aller, disputé samedi dernier au Complexe Mohammed V de Casablanca, n'est donc pas encore qualifié. Il lui faudra de ne pas laisser des plumes lors de ses prochains matches surtout contre le Malawi qui évoluera chez et qui est toujours en course pour la qualification. Le dernier match au Maroc contre le Cameroun qui nous a battu en ouverture de ces éliminatoires (1-0) pourrait être une finale avant terme…
En attendant ces deux matches décisifs, le Onze national peut regretter ce bilan de quatre points sur six récoltés à l'issue d'une double confrontation contre les Comores qui n'a pourtant pas été facile à négocier.
Sur les six points restant encore à jouer dont 3 à domicile contre le Cameroun dès le mois de novembre prochain, le Maroc devra également penser à son déplacement au Malawi pour la 6ème et dernière journée de ces éliminatoires. Des matches à ne pas rater par les Lions s'ils veulent aller en CAN sans aucun problème… Surtout que dans ce groupe B les points du leader seront seulement comptabilisés pour déterminer le classement final, car il s'agit du Cameron pays donné pour le moment organisateur de la CAN même si la CAF attendra le mois prochain pour donner son verdict.
Le Maroc ne devra donc pas lâcher puisque seul le deuxième du groupe pourra se qualifier et disputera la phase finale d'une prochaine CAN qui sera à sa première édition de 24 sélections.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.