Vidéo – But spectaculaire de Boufal face à Yassine Bounou    Casablanca : La réouverture du Complexe Sportif Mohammed V annoncée pour fin mai    Examen des moyens de coopération agricole entre le Maroc et la RDC    Le ministère de la Santé organise la Semaine nationale de vaccination    L'artiste-peintre Abdellah El Haitout expose à Tanger    Les Instances représentatives des communautés israélites marocaines réanimées    ONCF: 2 millions de voyageurs durant les dernières vacances scolaires    SIGPA souligne l'importance de l'agriculture au sein de sa stratégie commerciale    Réouverture du Complexe Sportif Mohammed V    Siam 2019 : Soufiane Alaoui, DG de Soulara    Parlement: Le PAM remplace son chef de groupe    Loi-cadre sur l'enseignement: La CDT prépare ses conseillers    Agriculture durable: CAM s'aligne sur les objectifs de la FAO    Constitution: Référendum en Egypte    Langues = avenir    Cinéma: «Les 3M, une histoire inachevée» Une ode à l'amitié au-delà de la religion    CAN 2019. 56 arbitres en stage de préparation à partir du 28 avril à Rabat    Le roi Mohammed VI donne ses instructions au ministre de l'Intérieur    Rabat hausse le ton : Le Maroc rejette certaines idées et projets improductifs véhiculés au sujet de la question du Sahara    Partenariat en faveur de l'écosystème de la cédraie du Moyen Atlas    L'expertise suisse au service des montagnes marocaines    S.M le Roi offre un dîner en l'honneur des invités et participants au SIAM    L'AMEE sensibilise sur le rôle du pompage solaire    Journée culturelle marocaine en Bulgarie    Bouillon de culture    Remise du Grand prix national de la presse agricole et rurale    Mohamad Salah veut "plus de respect" pour les femmes dans le monde musulman    Vidéo. Le pape lave et embrasse les pieds de douze détenus    La terre a tremblé à Taroudant    Le rapport Mueller n'apporte « aucune preuve » d'ingérence russe, selon le Kremlin    25ème journée de la Botola Maroc Telecom : Avec le derby Wydad-Raja, la course au titre se précise    Marathon international de Rabat : Les migrants sur la ligne de départ    22ème Prix Charjah pour la création arabe : Trois Marocains primés au Caire    Mahjoub Raji: une autre voix s'est éteinte…    Le Maroc aux commandes du réseau MENA de Biosécurité    Algérie: «Le peuple veut qu'ils partent tous!»    Grève des étudiants en médecine. Le spectre d'une année blanche s'éloigne    Oujda : Arrestation d'un Algérien réclamé par les autorités judiciaires de son pays    Mohamed Benabdelkader : La communication contribue au renforcement de la participation à la vie publique    Pôle Nature et vie un voyage en terre connue    Liga : La semaine du titre pour le Barça    Championnats juniors de golf    Communication publique : Le dilemme de la fonction et l'identification de ses rôles    Jiří Oberfalzer : L'Initiative d'autonomie représente une solution durable au Sahara    L'ONU en quête d'unité pour réclamer un cessez-le-feu en Libye    Contribution du Maroc à l'aménagement de la mosquée Al Aqsa et de son environnement    Le Maroc à Abou Dhabi : Ouverture de la 4ème édition dans la capitale émiratie    Tottenham élimine City dans un match d'anthologie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kia Maroc: Le retour en force
Publié dans Albayane le 06 - 03 - 2019

Après la pluie, le beau temps ?! Le nouveau management de Kia Maroc confirme que la marque coréenne démarre une nouvelle ère sur le marché local. Eh oui ! A seulement quatre mois après le passage de Kia Maroc sous pavillon GBH (Groupe Bernard Hayot), le nouveau directoire, orchestré par, Cédric Veau, a levé le voile, sur sa nouvelle stratégie de relance basée sur trois axes : le développement du réseau, le SAV et un plan produit séduisant.
L'objectif de Kia Maroc est de réintégrer le Top 10 des marques les plus vendues au Maroc! Elle est bien armée pour assumer cette mission. Faut-il rappeler que la marque coréenne caracolait auparavant à la tête du podium ! Certes elle a traversé au cours des dernières années une période difficile. Ses distributeurs exclusifs successifs l'ont mené de galère en galère, de récif en récif au Maroc, alors que le groupe qu'il constitue avec la société-sœur Hyundai est aujourd'hui la quatrième puissance automobile mondiale. Kia y enquilla les exercices fiscaux difficiles et y dilapida une part non négligeable de son capital sympathie affirmes ses nouveaux responsables.
Mais tout ça c'est de l'histoire ancienne ! Si, lors de sa première conférence de presse, organisée au sein de la succursale historique de Casablanca, le nouveau management de Kia Maroc, emmené par son directeur général, Cédric Veau, a martelé qu'il nourrissait de grandes ambitions, il semblait également mesurer l'impact qu'ont eu sur l'image de marque les «événements» de ces dernières années et, partant, l'ampleur de la tâche qui l'attend. «Nous avons pour ambition de faire regagner à Kia sa place dans le top 10 des meilleures ventes de véhicules au Maroc», indique Cédric Veau.
Une stratégie tous azimuts
La nouvelle stratégie de Kia est construite sur trois piliers. Le premier axe de développement est la consolidation de la couverture réseau, le renforcement l'ancrage territorial de Kia Maroc – accompagné d'un remodelage des points de vente afin qu'ils soient en phase avec les normes internationales du constructeur. Une nouvelle succursale sera inaugurée prochainement à Rabat, ville qui concentre 10% du marché du neuf et où Kia est aux abonnés absents. Elle portera le nombre de succursales au nombre de quatre, tandis que les 7 concessions actuelles verront débarquer en renfort de nouveaux points de vente. Ils seront implantés dans des villes comme Béni-Mellal, El Jadida, Kenitra, Oujda…
Le deuxième levier de la nouvelle stratégie est prestation d'un service après-vente à la hauteur des attentes des clients. «La clientèle passe chez nous une fois pour l'acte d'achat, puis s'installe une relation dans le temps, pour l'entretien des véhicules. Et c'est l'expérience client, plus particulièrement la manière dont elle est accueillie et servie au niveau du SAV, qui détermine la qualité et la durée de cette relation» précise Cédric Veau. Le DG de la marque déclare, par ailleurs, que le troisième axe est «le positionnement de la marque sur les segments où elle est une référence, notamment ceux des micro-citadines et des SUV, mais aussi par la conquête d'autres segments avec des modèles à fort potentiel». Kia Maroc prévoit le lancement de plusieurs modèles au cours des prochains mois. Composée présentement de trois véhicules particuliers dont aucun n'avait été importé jusqu'alors, les versions restylées de la Picanto, du Sportage et du Sorento, en l'occurrence, et d'un véhicule utilitaire léger, le K2500, la gamme marocaine de la marque sud-coréenne en comptera pas moins de 12 avant la fin de l'année. Des modèles comme la Rio, les Ceed et ProCeed, la Cerato ou l'Optima, seront lancés au fur et à mesure.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.