Casablanca : Cinq individus arrêtés pour possession et trafic de comprimés psychotropes    PLF 2020 : la première partie adoptée par la Chambre des représentants    Concurrence. Comment peut-elle contribuer à la croissance ?    Benchaâboun : Les caisses de retraite doivent « se réveiller »    Macky Sall primé à MEDays    Brahim El Mazned invité du Forum de la MAP le mardi 19 novembre    Golf : Maha Haddioui remporte le tournoi Omnium VI    Sports équestres : Le championnat des jeunes chevaux, barbes et arabes barbes au Domaine de Sidi Berni    Mohamed Berrada appelle à agir en faveur de l'entreprise de presse    Race désert marathon : Une 4ème édition en trois étapes    En pleine guerre commerciale, l'économie chinoise souffre    Mondiaux de para-athlétisme: Cinq médailles, dont une en or pour le Maroc    Bourita reçoit le nouvel ambassadeur du Gabon au Maroc    La cigarette électronique enfin réglementée et fiscalisée    Université Al Akhawayn : Passation de fonctions entre Driss Ouaouicha et Amine Bensaid    Distinction : M. et Mme Benjelloun, des personnalités visionnaires    Le groupe BCP mobilise 300 millions d'euros pour la Côte d'Ivoire    Sponsors, attention à vos poches!    Semaine de la cuisine italienne dans le monde : Forte participation marocaine à la 4ème édition    L'Association enfance et découverte présente son nouveau programme digital pour enfants !    Météo : Chutes de neige et vague de froid au menu…    Autisme. Moussali accélère la prise en charge    Evasif sur la Syrie, Trump loue le travail de son « ami » Erdogan    La MINUSCA rend hommage au soldat marocain mort en Centrafrique    Les synagogues de Mogador, des lieux vivants où la mémoire dialogue avec l'histoire!    El Majhad remplace Zniti dans la liste d'Halilhodzic    Rialto se revêtit de sa parure nuptiale!    Destitution de Trump: Un témoin clé enfonce le clou au Congrès    Gaza. Huit palestiniens d'une même famille tués par l'armée israélienne    Financement des projets. Les mesures d'accompagnement dévoilées    France-islamophobie : Pour un morceau de tissu !    La réponse du berger à la bergère : La FRMSS n'y va pas avec le dos de la cuillère    Les activités de Google en matière de santé suscitent des inquiétudes aux Etats-Unis    Emmanuel Dupuy : Les Etats prennent conscience de l'enjeu stratégique d'Internet    Divers    Participation marocaine au Forum de Paris sur la paix    Insolite : Dispositif anti-oubli de bébé    Driss Lachguar et Habib El Malki rendent visite à Mohamed Lahbabi    Des fossiles donnent de précieux indices sur notre évolution vers la marche    Le vapotage n'est pas sans risque pour le système cardiovasculaire    La Libye veut s'inspirer de l'expérience pionnière du Maroc en matière de développement de l'investissement    Autorisations accordées aux salariés étrangers : Il y a chiffres et chiffres    Divers Economie    David Villa prend sa retraite    Tottenham intéressé par Hakim Ziyech    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    Claudia Wiedey : Le cinéma, un vecteur important pour le renforcement du dialogue entre les sociétés    "Cinéma et opérette", thème de la 9ème édition des Journées cinématographiques des Doukkala    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Angelillo moins chanceux que les Lions
Publié dans Albayane le 17 - 05 - 2019

Si l'équipe nationale ne méritait vraiment pas de rater la CAN 1990 au vu de son effectif composé d'une nouvelle génération prometteuse ayant succédé aux anciens joueurs des Lions de l'Atlas classés en 4e place lors des éditions précédentes avec en plus une qualification historique au second tour du Mondial mexicain 1986 sous la houlette de l'entraineur Medi Faria, son successeur argentin, Antonio Angelilli, n'avait tout simplement pas de chance pour honorer sa mission.
Angelillo moins chanceux que le Lions, n'avait pas eu assez de temps pour préparer une équipe nationale compétitive dans l'avenir. Arrivé en 1989, Angelillo n'allait donc faire qu'un passage court d'une année à la tête des Lions pour jeter l'éponge après son échec dans sa nouvelle expérience en tant qu'entraineur à la tête d'une sélection africaine. Cela malgré son palmarès riche quand il était joueur chez certains clubs dont le grand Boca Juniors et avec la sélection d'Argentine en remportant notamment la Copa América en 1957 avec la distinction de buteur de la compétition (8 réalisations).
En Italie, Angelillo allait enchainer dans une dizaine de clubs dont les deux Inter Milan et AC, l'AS Rome, Palermo… Angelillo allait faire mieux que dans son pays natal où il ne fut que vice-champion d'Argentine en 1955. Mais dans son pays d'adoption, il remporta le championnat (Calicio en Serie A) en 1968, une coupe d'Italie en 1964, et en 1968 une C2 (Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes). Il fut lors de la saison 1958-1959 le meilleur buteur du championnat italien avec 33 réalisations.
Voilà pour cette attaquant « hors-pair » qui allait se recycler en entraineur pour diriger pas moins d'une douzaine de clubs au championnat italien de 1972 jusqu'à 1989, année pendant laquelle Angelillo va opter une nouvelle expérience en prenant entre les mains les destinées techniques d'une sélection africaine pour la première fois dans son parcours. Mais l'expérience en compagnie des Lions de l'Atlas n'avait malheureusement pas réussi.
Angelillo s'éclipsa donc et le Maroc continua son parcours avec un autre coach, l'Allemand Olk Werner qui, lui aussi, n'allait pas réussir grande chose avec les Lions, certes qualifiés à la prochaine CAN en 1992 mais éliminés au simple premier tour…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.