Bras de fer autour de Mellilia    La HACA sévit contre les dérapages : Carton rouge pour Radio Mars    Projet de loi organique sur la grève. L'impasse !    Procédure pénale. Aujjar livre sa copie    Sacré Maroc (12)    Habib El Malki invité à participer à la réunion de l'Assemblée parlementaire du Commonwealth    Le premier vice-président de la Chambre des conseillers décoré    Le Maroc primé à Libreville pour ses efforts en faveur de l'autonomisation de la femme    Maroc : 74% des ménages équipés en accès internet    Compact II : La CGEM et le MCA-Morocco main dans la main    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: Les chiffres montrent une nouvelle piste pour l'inclusion    Trésor: 4,6 milliards de DH de dividendes à fin juin    Al Omrane et le CNRST s'allient pour promouvoir la recherche en matière d'habitat    Commission des investissements : 9 projets à l'étude pour 5 MMDH    Hausse historique de 26,54% :Transport aérien : Plus de deux millions de passagers en juin    Les aviculteurs font leur bilan dans le cadre du Plan Maroc Vert    Trump se défend de tout racisme, silence des leaders républicains    Ursula von der Leyen verdit son discours pour convaincre le Parlement européen    La géopolitique du Maroc dans un nouvel ordre mondial en crise    L'Egypte expulse des supporters algériens après la demi-finale de la CAN    Au moins 180 morts de la mousson en Asie du Sud    Une délégation d'éminents hommes d'affaires africains en visite au Maroc    PSA augmente de 4,7% sa part de marché au Maroc    France. 282 personnes interpellées après la victoire de l'Algérie    L'organisation des Jeux Africains est un défi pour le Maroc, dixit Talbi Alami    Achraf Bencherki rejoint le Zamalek    La décision du TAS avant la fin du mois en cours    La FRMF dément la démission de Hervé Renard    Karaté. Le Maroc champion d'Afrique    L'Algérie mobilise 28 avions pour la finale    Un ancien footballeur sud-africain tué par balles    Football marocain : Les vraies questions à poser sur ce sport-passion    La loi-cadre de l'enseignement adoptée en commission parlementaire    Des braqueurs de camions sous les verrous    La plage Ba Kassem à Tanger hisse le Pavillon bleu pour la septième année consécutive    Lutte contre le sida en 2018: Ombres et lumière    Enquête L'Economiste-Sunergia/Petits équipements collectifs: A 33 contre 28, les jeux arrivent devant les espaces verts    Résultats du Bac: Nouveau record!    Le Groupe scolaire Jacques Chirac homologué    Rendez-vous, ce soir, avec l'éclipse lunaire    Fès : Plaidoyer pour la promotion de la diversité culturelle    Il était une fois Hassan Megri    L'actrice Lashana Lynch va devenir l'agent 007 mais James Bond reste un homme    De l'urgence d'un plan «Maroc Culture»    The «Morocco Corner» s'invite chez les Vikings    Vers la création d'une Caisse sociale pour les auteurs    Farid Chamekh : "Il faut s'inspirer de tout, sans plagier bien sûr"    Le Maroc, invité d'honneur de la Foire internationale du livre de Bruxelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc au «Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée»
Publié dans Albayane le 25 - 06 - 2019

Le Maroc prend part au «Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée» qui a entamé, lundi, ses travaux à Marseille avec l'ambition de relancer la dynamique de coopération en Méditerranée occidentale par la mise en œuvre de projets concrets en faveur du développement humain, économique et durable dans la région.
Le Royaume est représenté par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, lors de ce sommet ouvert par le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, qui accueille ses homologues méditerranéens, aux côtés de Mme Ouided Bouchamaoui, présidente du comité de pilotage de cette rencontre qui sera sanctionnée en fin de matinée par «les engagements de Marseille».
Organisé à l'initiative du président français Emmanuel Macron, qui prononcera un discours lors de la session de clôture, le Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée intervient au terme d'un exercice inédit de consultation de la société civile méditerranéenne, s'inscrivant dans le cadre du Dialogue 5+5 Méditerranée qui réunit cinq Etats de la rive sud de la Méditerranée (la Mauritanie, le Maroc, l'Algérie, la Tunisie et la Libye) et cinq Etats de la rive nord (le Portugal, l'Espagne, la France, l'Italie et Malte).
L'Union européenne, l'Allemagne, mais aussi les organisations pan-méditerranéennes et les principales organisations économiques internationales présentes dans la région, sont également associées à cette initiative.
Selon le Quai d'Orsay, le Sommet repose, en effet, sur la conviction que la société civile doit être pleinement associée à la définition d'un nouvel agenda positif pour la Méditerranée.
Il intègre, de ce fait, pleinement la société civile à travers, d'une part, cinq forums thématiques préparatoires et une réunion de synthèse organisés par des pays du dialogue 5+5, et d'autre part, la mobilisation de Cent personnalités (dix par pays) qualifiées de la société civile méditerranéenne issues des pays du dialogue 5+5. Ces personnalités ont participé à l'ensemble des forums préparatoires thématiques dans une optique de restitution des débats et de recensement des idées et des projets.
Les résultats de l'exercice pourront ainsi prendre différentes formes : des actions collectives, des projets concrets d'infrastructure, des suggestions de politiques publiques communes, des concepts communs, des institutions à créer, des appellations méditerranéennes, des régulations à porter et à appliquer conjointement dans les organisations internationales, etc.
De manière générale, il peut s'agir de lancer des initiatives complètement nouvelles, de relancer des projets oubliés ou de reproduire à l'échelle multilatérale des pratiques bilatérales qui fonctionnent et donnent des résultats tangibles. Le processus de sélection des initiatives s'attachera à mettre également en avant, les initiatives développées par la rive Sud et dont pourraient s'inspirer les cinq pays de la rive Nord.
Pendant trois mois (d'avril à juin), la société civile de la Méditerranée occidentale des deux rives, en particulier les jeunes, les acteurs économiques, sociaux, scientifiques et culturels ont travaillé ensemble pour faire émerger des solutions concrètes pour la région. L'ensemble de ces réflexions et propositions d'initiatives sera partagé avec les dirigeants lors du Sommet de Marseille pour déterminer celles qui seront mises en œuvre de façon prioritaire.
«Le Sommet des deux rives, Forum de la Méditerranée» a été précédé par la tenue en 2019 de cinq forums régionaux thématiques préparatoires qui ont traité des énergies (Alger 8 avril), la jeunesse, l'éducation, la mobilité (Malte, 24 et 25 avril), l'économie et la compétitivité (Maroc 29 avril), la culture, les médias et le tourisme (Montpellier, 2 et 3 mai) et enfin le développement durable (Palerme, 16 mai).
L'Assemblée des «Cent» s'est réunie, pour sa part, le 11 juin dernier à Tunis, pour une large consultation des représentants de la société civile des pays du bassin occidental de la Méditerranée en prévision du Sommet de Marseille.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.