Messaoud Bouhcine, président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques    Décès de l' ancien président de la Fédération Royale marocaine de rugby, Said Bouhajeb    Biden, Obama, Bush et Clinton prêts à se faire vacciner publiquement contre la Covid-19    Un derby régional pour la journée inaugurale de la Botola    Jo de Tokyo : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes    Botola Pro D1 "Inwi" / MAS-AS FAR (2-1) : Les Massaouis surprennent les Militaires !    Cannabis. Un indice que le Maroc pourrait légaliser    Chambre des conseillers: le PLF 2021 adopté à la majorité    Football: Le Japon hôte de la Coupe du monde des clubs 2021    Vague de froid: forte mobilisation à Taounate    The Banker magazine : Attijariwafa bank, "meilleure banque au Maroc en 2020"    « Vaccination obligatoire au Maroc ». LCI l'a décidé    Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    Stef Blok : Les actions du Maroc sont une réaction au blocage d'El Guerguarat par le Polisario    Vente de médicaments en ligne, fin de l'anarchie    Le Conseil de gouvernement adopte deux projets de décret relatifs à la promulgation de mesures exceptionnelles au profit de certains employeurs adhérents à la CNSS    L'action humanitaire du Maroc reconnue à travers son élection au Conseil d'administration du PAM    Evolution du coronavirus au Maroc : 3996 nouveaux cas, 372.620 au total, vendredi 4 décembre à 18 heures    Dr Moncef Slaoui : « Nous aurons assez de doses pour vacciner la totalité du monde d'ici la première moitié de 2022 » [Vidéo]    Mariage de raison    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Covid-19 : le Maroc, désormais, parmi les pays à taux de contamination modéré    L'ONEE désigné une nouvelle fois centre collaborateur de l'OMS    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Porté disparu à Midelt, un technicien de 2M retrouvé sain et sauf    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    Automobile: les ventes du neuf en baisse    Covid-19 : ce que l'on sait sur le vaccin qui sera administré au Maroc    CGEM-DGI : vers une réduction des litiges entre l'Administration et les entreprises    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Une enveloppe de 400 millions de dollars pour une riposte sociale à la Covid    Le tourisme balnéaire au cœur du plan de relance du secteur à Dakhla Oued Eddahab    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    Personnes en situation de handicap : l'accès à l'éducation et l'intégration professionnelle au centre de deux conventions interministérielles    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Rajae Lahlou: L'art de joindre l'imagination à la créativité
Publié dans Albayane le 10 - 09 - 2019

Après un succès fort éclatant au Complexe Culturel d'Anfa et à la Galerie 38, la talentueuse artiste peintre agrémentée d'une casquette de décoratrice affirmée, Rajae Lahlou s'apprête à organiser une superbe exposition très prochainement.
Pour revenir à sa casquette de décoratrice, l'on sait d'ores et déjà que lors d'un récent reportage, l'artiste peintre nous a fait visiter sa belle demeure qu'elle a décorée par ses propres soins et selon des conceptions magnifiquement harmonieuses. Néanmoins, son attrait de prédilection pour l'art plastique lui a été inspiré par un heureux hasard qui a fait ressortir tout ce qu'elle ressent en elle en matière d'imagination et de créativité artistique. Ainsi, en essayant de rénover une toile abîmée par un jet d'eau et qu'elle enchérissait à merveille, l'artiste a réussi son entreprise et s'en est sortie avec un merveilleux tableau à couper le souffle.
C'est la raison pour laquelle, les membres de sa famille l'ont incitée à se lancer dans le monde de l'art plastique. Ce qui fut, et l'a fait révéler en tant qu'artiste peintre à part entière. Juste après, elle a été invitée par l'Association des Pionniers de la Culture et des Arts, pour exposer ses œuvres de l'art abstrait à la deuxième édition du festival d'arts plastique qui a eu lieu durant le mois de juin 2019 au complexe Culturel Anfa. Rajae Lahlou a également brillé de mille feux à la Galerie 38, selon plusieurs critiques et observateurs nationaux.
Native de la ville spirituelle, Fès, l'artiste peintre Rajae Lahlou réside à Casablanca avec sa petite famille, qui a assisté à son rayonnement dans le monde de l'art plastique après avoir déniché en elle l'excellence dans le domaine de l'art plastique.
A en témoigner par ses multiples expositions et apparitions dans les réseaux sociaux, l'artiste plasticienne Rajae Lahlou est une autodidacte dont les œuvres ne manquent pas d'esprit empreint de créativité, selon un art abstrait sensible aux phénomènes universels et présent au contact de la lumière. En effet, à passer en revue quelques unes de ses œuvres artistiques, on relève que l'artiste peintre est imbue d'esthétique, qui le traduit par l'agencement des formes et le choix des couleurs si captivant.
De par son style, l'on se rend compte à la mise en exergue d'un foisonnement d'approche dont la plus manifeste est celle de l'impressionnisme. Même en étant autodidacte, l'artiste donne à ses œuvres une consistance si harmonieuse en ce sens qu'elle tient à créer un savant équilibre entre le thème et les coloris. C'est l'art de joindre l'imagination à la créativité. Et ce, selon des thèmes tantôt réalistes tantôt idéalistes, inspirés de légendes et des mythologies. Ce qui démontre de la largesse de sa vision, certes, mais sans jamais se perdre dans les dédales de l'imagination et la créativité à outrance.
La qualité incontestable de ses œuvres et l'harmonie des couleurs choisies reflètent les émotions de ce monde… tous ces éléments et facteurs ont été à l'origine de la révélation de Rajae Lahlou en tant qu'artiste peintre douée de plein d'imaginations et de créativité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.