Projet de loi de finances /Droits de douane: Les mesures phares    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    Akhannouch juge nécessaire la « mise à niveau » de l'entreprise marocaine    Missing    L'ONMT veut développer le tourisme golfique au Maroc    Le Maroc, un marché émergent alternatif pour les entreprises espagnoles face au Brexit    Les facteurs de vulnérabilité financière pourraient aggraver le prochain ralentissement économique    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Le Onze national décroche haut la main sa qualification au CHAN 2020    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    Météo : De fortes pluies prévues dans certaines régions    Aéroport Marrakech Menara: Arrestation d'un Brésilien en flagrant délit de trafic de cocaïne    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    La justice fait renaître Samir de ses cendres    L'ANCP : « Le ministre de la Santé n'a pas pris cette mesure »    Manifestations au Liban: L'ambassade du Maroc met une ligne téléphonique à disposition des Marocains    Les subventions à la culture ont-elles tué la création?    «Le Sahara est marocain»: il invite l'Algérie et le Maroc à ouvrir leurs frontières    Flexibilité du dirham : la solution de Jouahri en cas de choc externe    «La subvention a pratiquement aidé le secteur»    «Les subventions aux arts plastiques pourraient connaitre un réexamen»    PPS: l'opposition pour l'édification d'une alternative démocratique    «N'assassinez pas le rêve» des étudiants de Boulemane    Faculté de droit d'Agadir: Un acte inadmissible!    Les Botolistes proches de la qualification    Compensation: le PLF 2020 prévoit une dotation de plus de 13 MMDH    CAN 2020 : Les joueurs locaux corrigent l'Algérie    Météo: le temps qu'il fera ce dimanche    Vidéo. Le Maroc lance son premier nanosatelite dans l'espace    Vidéo. Mine d'art de Khouribga: quand les artistes essayent de "passer le relais"    Couverture alimentaire : Le Maroc a atteint « un bon niveau », selon Sadiki    Le Maroc rejoint le Réseau des Autorités de prévention de la corruption    Brexit, politique étrangère… au sommet de Bruxelles    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    Les glaciers suisses ont diminué de 10% en 5 ans    Insolite : Conférence record    Bella Hadid se livre sur son état mental    La Twittoma, ou comment les réseaux sociaux servent la bonne cause    Amar Saâdani : Le Sahara est marocain    Jack Lang : «Trésors de l'Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar témoigne de l'histoire du Maroc»    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie à guichets fermés    Les violations des droits de l'Homme dans les camps de Tindouf mise à nu    ITF juniors au Maroc: Le RUC passe le relais au Riad    Syrie: Washington arrache une trêve à Erdogan, en vue de la création d'une « zone de sécurité »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La fête de l'Huma s'illumine!
Publié dans Albayane le 13 - 09 - 2019

C'est aujourd'hui que s'ouvrent les festivités de la traditionnelle messe de l'humanité, organe de presse du Parti communiste français. Le quotidien marocain Al Bayane y est invité pour prendre place dans l'immense espace du Bourget, parmi une pléthorique représentativité des courants de progrès, du monde entier.
Le stand du quotidien du parti du progrès et du socialisme, joliment pavoisé en cette circonstance, est illustré de portraits qui datent de 1974 où des camarades ont pris part à ce rendez-vous internationaliste. En présence de Rekkas Mahtat, président du directoire de la société éditrice et directeur de la publication d'Al Bayane, de Mohamed Bouraoui, membre du directoire et directeur commercial du journal ainsi que les camarades Touria Skalli et Saoudi El Amalki, membres du bureau politique du PPS, cet événement s'avère aussi une occasion de rencontre et se concerter avec les camarades de la section de Paris du parti et d'autres camarades de plusieurs sections qui viennent assister à cette manifestation.
D'autres banderoles du journal, des slogans, le fameux mémorandum de l'indépendance brandi par le parti depuis août 1946 et de portraits des leaders du PPS étaient accrochés sur tous les coins du stand et incarnaient une période glorieuse de la seule présence marocaine de l'organe de presse du PPS.
Des dizaines de camarades du monde, en particulier de l'Hexagone se rendent à l'espace du journal pour retrouver leurs homologues et échanger les souvenirs de cette épopée. Ils s'informent sur la situation actuelle de la presse du parti, mais également la vie interne du PPS et celle du champ politique nationale. D'autres hôtes viennent aussi converser avec les camarades de la section de Paris et déguster le thé et les fours ou encore feuilleter les documents étalés dans le stand.
Tout au long de trois jours d'affilée, les divers compartiments du festival vont vivre des débats autour des grandes questions de libération, de démocratie et de justice. Des formes de solidarité avec les victimes de ces barbaries de par toute la planète sont pareillement exprimées par les unes et les autres des délégations présentes. La fête de l'humanité, comme son nom l'indique bien, est aussi des espaces de chants et de danse, notamment la grande scène qui abrite, chaque soirée et même les après-midi, des shows et des concerts animées par de grandes stars de la musique et de la chanson planétaire.
Plusieurs stands sont, également, le théâtre de plusieurs tables rondes et conférences sur des sujets de préoccupations communes. Il va sans dire enfin que cette fête de l'humanité a encore été un succès populaire, puisque toutes les délégations internationales ont fait preuve de solidarité et de valeurs humanistes. La 85ème édition de cette manifestation de grande envergure fait donc perpétuer ces vertus, en dépit de l'hégémonie sauvage du capitalisme qui envahit le monde.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.