CNTSH : Baisse importante du nombre de dons de sang    La FIFA promulgue un nouveau règlement : Instauration d'un congé de maternité de 14 semaines au profit des footballeuses !    USA : Obama, Clinton et Bush promettent de se faire vacciner devant les caméras    Royal Air Maroc couvre le risque Covid-19 dans ses vols à l'international    Covid-19: ce pays est le plus gros acheteur de vaccins dans le monde    Auto-entrepreneurs, IR, amnistie fiscale…les amendements acceptés    Relance: Les crédits garantis atteignent 50 MMDH (Benchaâboun)    Relance post-Covid : Bourita appelle la communauté internationale à faire preuve de solidarité    BAM : la demande bancaire en liquidité totalement satisfaite    Un marocain parmi quatre immigrants arrivés à Mellilia à la nage    Coût du vaccin, durée, effets indésirables... Les explications d'un responsable du ministère    Coronavirus : l'OMS affirme « encore longue » la voie vers la fin de la pandémie    Ait Taleb appelle les Marocains à se faire vacciner pour atteindre l'immunité collective    The Banker magazine : Attijariwafa bank élue meilleure banque au Maroc en 2020    Une ONG suisse salue l'opération nettoyage de la zone tampon menée par les FAR    Messaoud Bouhcine, président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques    Décès de l' ancien président de la Fédération Royale marocaine de rugby, Said Bouhajeb    Un derby régional pour la journée inaugurale de la Botola    Jo de Tokyo : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes    Chambre des conseillers: le PLF 2021 adopté à la majorité    Football: Le Japon hôte de la Coupe du monde des clubs 2021    The Banker magazine : Attijariwafa bank, "meilleure banque au Maroc en 2020"    Le Conseil de gouvernement adopte deux projets de décret relatifs à la promulgation de mesures exceptionnelles au profit de certains employeurs adhérents à la CNSS    Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    L'action humanitaire du Maroc reconnue à travers son élection au Conseil d'administration du PAM    Evolution du coronavirus au Maroc : 3996 nouveaux cas, 372.620 au total, vendredi 4 décembre à 18 heures    Stef Blok : Les actions du Maroc sont une réaction au blocage d'El Guerguarat par le Polisario    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    CGEM-DGI : vers une réduction des litiges entre l'Administration et les entreprises    Covid-19 : ce que l'on sait sur le vaccin qui sera administré au Maroc    Une enveloppe de 400 millions de dollars pour une riposte sociale à la Covid    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La fête d'Al Bayane: Un hommage aux fondateurs et à leurs successeurs
Publié dans Albayane le 27 - 11 - 2017

Le 45ème anniversaire de la presse du PPS célébré à Rabat
Al Bayane et Bayane Al Youm ont célébré, jeudi dernier, dans un grand palace de Hay Riad à Rabat, dans le joie et la fierté, leur 45ème anniversaire en présence d'un grand nombre de leaders et dirigeants politiques, de journalistes, d'intellectuels, d'artistes, d'entrepreneurs et de diplomates outre les staffs journalistique, administratif et technique de Bayane SA, éditrice des deux publications.
La cérémonie a été en effet rehaussée par la présence de plusieurs personnalités représentant le Parti de la justice et du développement, le Pati de l'Istiqlal, l'Union socialiste des forces populaires, le Mouvement populaire, des forces de la gauche marocaine, des dirigeants syndicalistes, de représentants d'organisations des droits de l'homme et des associations amazighes, des entreprises de presse, de représentants du monde des médias, de la Fédération marocaine des éditeurs des journaux (FMEJ) et du Syndicat national de la presse marocaine 5SNPM).
Cet évènement a été l'occasion de revisiter la marche accomplie durant presque un demi-siècle et les progrès réalisés jusqu'alors, depuis le lancement le 24 novembre 1972 par feu Ali Yata et ses compagnons de lutte de cette publication, qui n'a cessé de confirmer sa ligne éditoriale en tant qu'organe de presseengagé au service de l'information objective et du commentaire libre et indépendant.
C'était également l'occasion de rendre un vibrant hommage à toutes les plumes qui ont contribué à faire d'Al Bayane le grand journal qui se distingue par ses écrits de qualité et de valeur, ses positions, ses analyses, ses commentaires, ses rubriques et ses prises de positions pour la défense des déshérités, des pauvres et de toutes les couches vulnérables.
Dans ce cadre, le secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme, Mohamed Nabil Benabdallah a rendu un vibrant hommage au fondateur d'Al Bayane, feu Ali Yata, pour son action inlassable visant à faire d'Al Bayane un organe d'information, de communication et de défense des causes du pays et du peuple. Feu Ali Yata voulait aussi en faire un journal au service du progrès, de la modernité, de la démocratie, de la justice sociale et de l'égalité, a-t-il ajouté. Il voulait également en faire un moyen d'échange et de dialogue entre les différentes forces politiques du pays pour participer à la construction démocratique et au développement économique et social du pays, a-t-il noté.
Depuis son lancement, Al Bayane avait pris l'engagement de défendre les causes du pays et ses intérêts supérieurs dont en premier lieu son intégrité territoriale, a-t-il dit, rappelant que le journal avait de tout temps condamné toutes les tentatives de porter atteinte à la souveraineté nationale et aux intérêts supérieurs de la Nation.
Benabdallah a également rappelé que depuis sa création, Al Bayane est resté fidèle à son engagement de défendre les causes et les revendications des masses populaires et de leurs aspirations légitimes et justes à davantage de justice, de liberté, d'égalité et de droits.
C'est pourquoi, Al Bayane avait de tout temps pris la défense des droits des masses populaires contre l'exploitation, l'injustice et la discrimination tout en appelant à la démocratisation de la vie politique dans le pays à travers l'élection d'institutions représentatives et des élections démocratiques saines et pluralistes. Le journal a également de tout temps appelé au respect de la liberté individuelle et collective dans le cadre d'un Maroc du progrès, de la justice, de l'égalité, de la stabilité, de la sécurité, de la tolérance et de l'harmonie.
Depuis sa création, le journal a fait de la solidarité internationaliste et de la lutte pour l'instauration de la paix l'un de ses principes immuables dont font également partie la défense des causes justes (cause palestinienne) visant à la libération des peuples du joug colonial, les luttes ouvrières pour la défense de leurs droits et l'amélioration de leurs conditions de vie et de travail, sans oublier l'émancipation de toutes les couches et catégories sociales opprimées.
Selon le SG du PPS, c'est aux militants et aux intellectuels du parti que revient le mérite d'avoir soutenu dès le départ Al Bayane, qu'ils ont de tout temps alimenté par leurs contributions et écrits de valeur, a-t-il encore expliqué sans oublier bien sûr le soutien matériel que le parti a toujours apporté à Al Bayane.
Pour sa part, le président du directoire de «Bayane SA» et directeur de la publication des deux journaux, Al Bayane et Bayane Al Youm, Mahtat Rakas a indiqué que le parcours d'Al Bayane reflète dans une grande mesure celui de la lutte du peuple marocain pour la démocratie, la justice sociale, le pluralisme, la liberté, le progrès et l'égalité.
La célébration de cet évènement rappelle aussi les difficultés encourues et les défis des années de plomb comme elle renvoie aux problèmes que connait actuellement le secteur dans son ensemble, a-t-il relevé, estimant qu'elle constitue aussi un appel au renforcement de la presse marocaine à travers notamment la stabilisation des entreprises de presse dans le but de leur permettre de prendre part à la lutte du peuple visant à la démocratie, le progrès social et à la modernité.
C'est également l'occasion de faire le point de la situation non seulement au niveau d'Al Bayane, mais également au niveau de l'ensemble de la presse marocaine, a-t-il encore dit, tout en rendant un vibrant hommage à l'ensemble des personnels des deux publications pour leur mobilisation d'intensifier l'action pour mener à son terme la mission dont ils ont la charge.
Dès leur lancement, les deux journaux sont restés ouverts à tous les intellectuels, les militants et penseurs pour publier leurs écrits, contributions et analyses.
Après une première période au cours de laquelle les deux versions arabophone et francophone paraissaient une fois par semaine, elles sont devenues des quotidiens. Plus tard, la version arabophone a été baptisée du nom de Bayane Al Youm alors que la version francophone a gardé son nom d'Al Bayane.
Après le décès de feu Ali Yata, la direction de l'entreprise a été assurée par Mohamed Nabil Benabdallah, puis par Ahmed Zaki et plus tard par Mohamed Kaouti. Depuis 2013 la direction a été confiée au journaliste MahtatRakas, président du directoire de Bayane. SA en compagnie du directeur administratif et financier Mohamed Bouraoui. L'équipe a été reconduite cette année (2017) dans ses fonctions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.