Chambre des conseillers : création d'un groupe de travail thématique provisoire chargé de la Couverture sociale    Rabat : signature d'un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le Maroc signe un mémorandum d'entente pour l'acquisition de vaccins anti-Covid 19    Ait Taleb: « la situation au Maroc est préoccupante, mais… »    Rabat: les professionnels de la Santé seront récompensés    Dislog lance une fondation pour l'entrepreneuriat en partenariat avec Endeavor    Mostra de Venise. L'actrice marocaine Mila Suarez crée le buzz avec un baiser « hot »    Maître Gims membre d'une secte islamiste ?    Rabat : fermeture temporaire des bureaux du siège de l'ONMT après la détection de huit cas asymptomatiques    Où sont passés les 1,9 MMDH alloués à la Santé ? Ait Taleb s'explique    Projet de loi sur la grève: Moukhariq fustige «un gouvernement au service du patronat»    Promotion immobilière : voici les trois principaux chantiers des opérateurs pour relancer l'activité    Le gouvernement adopte un projet de décret relatif à la simplification des procédures et formalités administratives    Algérie : deux ans de réclusion pour un ancien policier devenu une figure du «Hirak»    Coronavirus dans le monde : un niveau de transmission «alarmant» en Europe ; de nouvelles restrictions attendues    Le Trésor place 1 MMDH d'excédents de trésorerie    Port de Safi : fort rebond des importations du charbon    Officiel: Gonzalo Higuain quitte la Juventus    Le bébé enlevé à Médiouna a été retrouvé    Rehamna: « Act4Community » aux côtés des écoliers pour une rentrée scolaire sans risques face à la Covid-19    Bank of Africa : Des offres spéciales pour le financement des études pré-bac et des études supérieures    Mise à jour de la 23ème journée de la Botola Pro D1 : Le Wydad revient à un point du leader    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    Couverture sociale : les guides touristiques, les huissiers y auront désormais droit    Chic Intemporel : La dimension humaine d'une marketplace solidaire    Permis de conduire et certifications d'immatriculation : Prorogation de la validité jusqu'au 31 décembre 2020    Marchés publics et gouvernance des tribunaux : Le ministère de la justice trace son plan d'action    Le Maroc élu au Comité des Droits de l'Homme de l'ONU    En Libye, Faïez Sarraj quittera ses fonctions d'ici à fin octobre    RDC : des groupes armés tendent à conclure un cessez-le-feu    Soudan du Sud : progrès très lents du processus de paix et nouveau risque de famine    Le Roi Mohammed VI envoie un message de condoléances à la famille de l'artiste Anouar Al Joundi    Enfin, un carton plein du Wydad    Examen de la convention d'objectifs pour le développement du football féminin    La LFP va enquêter sur les allégations de racisme visant Neymar    Message de condoléances et de compassion de S.M le Roi à la famille de l' artiste Anouar Al Joundi    Présidentielles US. Une accusation d'agression sexuelle contre Trump    Scorsese s 'inquiète que le cinéma soit " relégué au second plan " pendant la pandémie    JO de Tokyo : Les taekwondoïstes marocains reprennent la préparation    Les Lions de l'Atlas conservent leur place au classement FIFA    Face à la Chine, l'Union Européenne change son fusil d'épaule    Une ONG sahraouie interpelle le CDH sur les pratiques esclavagistes à l'égard des femmes    Affaire de corruption à IAAF: Lamine Diack, écope de 4 ans de prison    Le BCIJ découvre à Témara un véhicule frigorifique contenant des substances explosives    L'association Espace les Oudayas salue les travaux de restauration    On ne peut pas écrire, sans lire    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Crise de la Samir: le Front national fournit ses armes
Publié dans Albayane le 03 - 11 - 2019

Nouvel épisode dans le dossier de la Samir. Le Front national pour la sauvegarde de la raffinerie marocaine du pétrole décide de traduire en justice les responsables de la faillite de l'entreprise. Cette décision a été annoncée lors de l'Assemblée générale annuelle qui s'est tenue dans la soirée du jeudi 31 octobre à Mohammedia. Lors de cette rencontre, les membres du secrétariat national ont dénoncé le «parti pris» du gouvernement qui élude toute responsabilité ou encore les déclarations du ministre de l'Energie, des mines et de l'environnement, qui ne font, selon eux, que dérouter les investisseurs et semer la confusion.
Houcine El Yamani, coordinateur du Front national, a ainsi mis en garde l'Exécutif contre les conséquences socio-économiques dramatiques dans l'éventuelle fermeture définitive de la raffinerie. Il faut dire, selon l'intervenant, que la Samir a encore sa place dans le tissu économique du pays et que ce joyau industriel est capable de satisfaire 65% des besoins nationaux en matière d'hydrocarbures. Cela étant, «l'Etat est appelé à clarifier sa position sur ce dossier et à mettre un terme à l'anarchie régissant le marché», a-t-il souligné.
De son côté, Mohamed Ben Moussa, économiste et également membre du Front national, a considéré que la responsabilité de l'Etat est engagée vu qu'il a manqué à ses obligations politiques, notamment en matière de régulation et de contrôle. Autrement dit, l'Etat doit faire preuve d'une volonté ferme afin de trouver une solution efficace et œuvrer à consacrer le principe de la corrélation entre responsabilité et reddition des comptes. A cela s'ajoute également sa responsabilité sociale, celle de préserver le pouvoir d'achat et de soutenir les petites et moyennes entreprises, a-t-il noté en substance.
Afin de faire aboutir leurs revendications, les responsables du Front national ont fait savoir que cette instance sera transformée en association et ce, conformément aux lois en vigueur afin de bénéficier du droit d'accès à la justice et porter plainte contre toutes les personnes ou institutions ayant conduit l'entreprise à la faillite.
Les responsables du Front national ont considéré, en outre, que la loi 104-12 relative à la liberté des prix et de la concurrence n'a fait que consacrer l'hégémonie des cinq grands distributeurs qui s'accaparent plus de 70% du marché et réalisent un profit «non-éthique». Dans ce sens, le Front national prévoit de soumettre un texte de loi au Parlement visant la régulation des prix d'hydrocarbures et les produits pétroliers afin de préserver le pouvoir d'achat dans le cas où il y aurait une flambée des cours du pétrole.
En sus de cela, ils ont déclaré qu'ils s'attèlent actuellement à l'élaboration d'une proposition de loi visant la nationalisation de la Samir et qui sera présentée prochainement aux députés de la nation.
Notons au final que le Front national propose plusieurs solutions pour sauver la raffinerie, à commencer par la mise en place d'un modèle de gestion mixte. C'est-à-dire, la conversion des créances en investissement, notamment celles de l'Etat ou l'option de la nationalisation comme ce fut le cas en Ethiopie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.