Reportage de M6: les autorités algériennes contre-attaquent    Taqa Morocco: Le RNPG recule    Casablanca: la Fédération Marocaine du Commerce en Réseau voit le jour    Bureau d'ordre digital: Ça commence à prendre    SMI portée par la hausse du cours de l'argent    AIEA: Le Maroc préside la 64e conférence    Vidéo – Le Maroc fera entendre sa voix à la 1ère Assemblée générale des Nations Unies se tenant à distance    Botola: le Hassania d'Agadir tombe à Oued Zem (VIDEO)    Coronavirus: nouveau record de guérison au Maroc    Covid/Données personnelles: Fuites sans suite...    inwi money lance la réception du transfert international    Le déroulement de la rentrée scolaire au menu du Conseil de gouvernement    Mohammadia: des mesures restrictives pour affronter la prolifération du Covid-19    Fès : saisie de plus de 5 000 bouteilles de boissons alcoolisées    Casablanca: un individu interpellé pour trafic de psychotropes    Tanger: le lycée Regnault fermé pour 14 jours    Premier League: Liverpool mate Chelsea    Les professionnels du tourisme décidés à passer à l'offensive pour la reprise du secteur à Marrakech    L'hôpital des FAR prodigue des soins permanents aux brûlés de l'explosion de Beyrouth    Les poudres et liquides saisis lors de l'opération antiterroriste du 10 septembre servent à la fabrication des explosifs    Karima Benyaich : S.M le Roi a inscrit l'approche genre au centre des priorités de la consolidation de l'Etat de droit    Jawad Yamiq proche du Getafe    Le Real Madrid manque sa rentrée    Reda Boudina expose sa démarche du graffiti    La CGEM publie un guide sur la "Cybersécurité en entreprise"    Le Covid-19 a un impact "dévastateur " sur les populations les plus vulnérables    Michael Lonsdale, le comédien pèlerin, est décédé    Officiel: El Haddadi éligible pour représenter le Maroc    Une consécration de l'engagement du Royaume pour une pratique sportive saine    Italie: débuts flamboyants pour la Juve de Pirlo    Football : Nayef Aguerd débute bien la saison en France    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Suivez le LIVE de l'émission « Al Moukawil » de MFM Radio    Débat autour d'un viol. Au Maroc, on ne fouette pas, on ne coupe pas la main    L'ambassadeur de France en Côte d'Ivoire au cœur d'un scandale sexuel    « FinCEN Files » : de grandes banques soupçonnées de faciliter la circulation d'argent sale    Bolivie: La présidente par intérim se retire de la course à la présidence    Préfecture de Marrakech : généralisation de l'enseignement en alternance à partir de ce lundi    Un rapport accablant du ministère public    Le Maroc s'est distingué par son engagement en faveur d'une solution pacifique libyo-libyenne, affirme un institut d'études slovène    Secteur de l'automobile : la courbe des exportations se redresse progressivement    Distribution : les Marocains fidèles au marché et à l'épicier pour l'alimentaire    Des centaines de sans-papiers entament un périple de 700 Km    Le roman des énigmes    «M'ZORA CARAVANE»: plus de 30 artistes internationaux à l'honneur    «Le Fez Art Lab», un nouvel espace culturel à Fès    Quatre productions marocaines en lice au Festival du film arabe de Malmö    Allemagne : des milliers de manifestants réclament à de prendre en charge les réfugiés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.






Publié dans Albayane le 20 - 11 - 2019

Dans le cadre de ses activités culturelles et artistiques, le Conseil de la ville de Casablanca a organisé, la première soirée ‘'Al Ouafae, au complexe culturel d'Anfa, une cérémonie en l'honneur de l'artiste plasticien Abderrahmane Rahoule, pour lui rendre hommage pour sa riche production artistique à l'échelle nationale et internationale. Une reconnaissance pourla symbolique que représente l'artiste au sein des élites culturelles, artistiques et intellectuelles de la ville de Casablanca.
L'artiste Abderrahmane Rahoule s'est toujours intéressé aux nouvelles créations. Sculpteur, céramiste et photographe …, ses œuvres esthétiques interagissent avec les amoureux de la beauté visuelle de sa génération et de la génération contemporaine. Ce créateur offre une maîtrise technique spéciale qui possède un pouvoir informationnel au niveau de la préparation et de la réalisation. Il a su comment développer le parcours de son expérience dans chaque exposition et comment former un ensemble de langages sculptural et pigmentaire: langages profonds dans la perception, sensibles au goût, et ancrés dans le langage formatif à multiples tributaires et orbites stylistiques à travers le formalisme et le cubisme.
Avec ses multiples œuvres, nous voyageons vers les mondes infinis de sa géométrie interne, ainsi que vers la magie des formes panoramiques, qui correspondent à la profondeur de l'imaginaire qui fait référence à l'architecture de Derb Sultan, où il a vécu, et à l'originalité, dans un style séduisant et convaincant, plein de couleurs, et la beauté de ses structures spontanées et de sa liberté.
Abderrahmane Rahoule a fait de sa peinture et de sa sculpture son propre espace visuel afin de caresser le goût plastique général qui considère l'acte photographique comme un visa de transit dans le vaste espace humain. Il travaille dans le cadre d'un projet esthétique misant sur le syntaxisme prôné par l'artiste russe Vladimir Tatlin, aux côtés des sculpteurs Noam Gabo et Antoine Pfizner, approfondissant son vocabulaire visuel abstrait avec des univers interdépendants en termes de construction et de composition: Architecte (Daniel Liskind, Frank Gehry, ZahaHadid, Daniel Will…).
Abderrahmane Rahoul ne répète pas ce qu'il avait créé précédemment, mais se renouvelle en matière pigmentaire et sculpturale à la lumière des différentes unités qui développent ses outils plastiques et le rendent fidèle à la profondeur esthétique et humaine. C'est une relation à la fois d'extension et de transcendance: extension au sein de la transcendance et transcendance au sein de l'extension, dans un contexte esthétique unique. Ainsi, toutes ses peintures et sculptures possèdent des tonalités musicales internes et sont présentés avec le pouvoir des couleurs et des formes.
L'artiste Abderrahmane Rahoule est une force interne engagée dans la recherche de nouvelles formules reflétant le chaos de nos sphères urbaines et de notre espace public. Les peintures sont assez silencieuses et la critique nous incite également à reconsidérer les détails de notre vie quotidienne avec toute leur clameur et leur ennui.
Abderrahmane Rouhoul s'appuie délicatement et avec éloquence. Chaque tableau est un ajout qualitatif à ses archives visuelles à la recherche de sa propre vie dans la vie publique: une vie fragmentée et imaginée. Dans chaque peinture ou sculpture, un rythme particulier désigne une structure cinétique qui donne à l'œuvre exposée une touche à la fois esthétique et éloquente.
Ce grand hommage est une initiative à applaudir fortement et à répéter continuellement pour les grands artistes marocains. Un hommage qui a été célébré par une soirée musicale de l'artiste Bidane sous la houlette du Maître Mansour Kaliï. Et ce, en présence de plusieurs personnalités du monde de l'art et de la culture en général, ainsi que des élus de la métropole et les journalistes de divers supports.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.