Lutte contre la corruption. Le plan d'action de 2020 finalisé    Fès: Arrestation d'un élève pour fausse alerte à la bombe    Mariages des enfants : L'appel à mobilisation de l'UNICEF    18ème Festival international du film de Marrakech : L'Etoile d'or est colombienne        Kamal Hachkar: Il n'y a pas de fatalité à la grande Histoire    FIFM : Les membres du jury semblent attachés l'un à l'autre    FIFM : Les Ateliers de l'Atlas dotent des films de 640.000 dirhams    CAN de futsal 2020 : Le Maroc dans le groupe A    PPS: Emouvante cérémonie commémorative à la mémoire de Kacem El Ghazoui    ONEE. Un deal de 55,5 millions d'euros avec la Kfw    Le bébé retrouvé en bonne santé : Deux personnes arrêtées suite à l'enlèvement d'un nourrisson à Casablanca    FIFM : 250 bénéficiaires de l'opération «Cataracte»    Promos de fin d'année : La Dacia Sandero vendue en quelques clics sur Jumia    Oued Chbika: Samih Sawiris fait de nouveau son show…    Feu Badreddine Senoussi : Le Maroc perd un grand commis de l'Etat    Ligue des Champions de la CAF : Le Wydad rate le coche à domicile, le Raja se ressaisit à Kinshasa    Italie : La Juventus tombe, la Serie A relancée    La Miss Univers 2019 est africaine    Oum pose le drapeau marocain par terre... La polémique explose (vidéo)    Téléphonie: Realme 5, nouveau champion de l'entrée de gamme    Mohsin Attaf décroche la médaille d'or du "Borneo open judo championship"    Aourir, une commune mutilée!    Le PPS mobilise des structures et appelle ses militants à une forte implication    La Commission Benmoussa, unique et bénévole !    COP 25 : Le Maroc actualise sa Contribution déterminée au niveau national    Lalla Hasnaa préside la cérémonie du 30ème anniversaire de l'Association Al-Ihssane    Rabat: Gnawa diffusion se produiront à guichet fermé !    COP25: En RDC, le charbon de bois vital pour les foyers, mortel pour les forêts    Incendie à Arribat Center : Aucun dégât n'est à signaler    Les jeunes de Morocco l'Ghedd : M'hebba !    Le RNI fustige le comportement inexpliqué et ambigu du groupe du PJD à la deuxième Chambre    La famille de Joe Biden ne fera pas d'affaires à l'étranger s'il est élu président    ORMVA Gharb : Une bonne performance opérationnelle à fin novembre    Dialogues méditerranéens : Mohcine Jazouli plaide pour des partenariats durables au Mena    Commissions parlementaires. Les députés en mode soldats de l'ombre    Dernière ligne droite avant des élections britanniques décisives pour le Brexit    Destitution de Trump: Une semaine décisive commence dans un Congrès divisé    Edito : La chance de choisir    Rabat : Un incendie s'est déclenché à Arribat Center    Alerte rouge à Mayotte avant le passage du cyclone Belna    Participation du Maroc à la conférence ministérielle des pays voisins de la Libye    Ligue des champions : Le WAC se contente du nul et le Raja rectifie le tir    Rapports du GIEC : contrubution active du Maroc    Ligue des Champions : le Wac sort avec un nul face à Mamelodi Sundowns    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC tenu en échec par Mamelodi Sundowns    Rapport de l'UICN : Les océans en manque d'oxygène    "Microfracture" pour Hazard, forfait pour le clasico    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dépollution et environnement
Publié dans Albayane le 20 - 11 - 2019

La charte nationale de l'environnement qui rallie la dynamique universelle sur l'acte écologique constitue obligation pour toute la société marocaine. La promulgation de la loi de préservation de l'environnement en est pareillement une illustration claire et forte de ce volontarisme affiché dans les sphères décisionnelles des institutions suprêmes de l'Etat.
Un autre projet de loi relatif à la protection de l'espèce séculaire mythique qu'est l'argane, représente aussi une volonté réelle d'entourer ce spécimen fabuleux de toutes les conditions requises de subsistance et de régénération.
Paradoxalement à toutes ces mesures de haut degré de maturité et de civisme, les atteintes à l'essence même de la flore nationale ne cessent malheureusement d'hypothéquer cet effort magistral et crucifier cette biodiversité écologique de haute facture. Emportés par ces errements aveugles, des promoteurs immobiliers, dans un souci d'urbaniser à outrance, abattent sans relâche, des milliers d'arganiers pour ériger des séries de bâtiments, suscitant un tollé dans les milieux naturels, notamment les adeptes de cet arbre emblématique qu'est l'arganier, classé, au côté du palmier-dattier comme une réserve de biosphère par la communauté planétaire.
Des dizaines d'hectares d'arganiers sont impitoyablement arrachés pour monter la nouvelle fabrique des ciments du Maroc, à proximité de la commune rurale d'Imi M'korne, relevant de la province de Chtouka Ait Baha, sans qu'on ne s'y interpose. Nonobstant, il va sans dire non plus que l'anéantissement de l'arganier est un phénomène qui prend de plus en plus de l'ampleur, malgré les avancées notoires qu'enregistre notre pays en terme de sauvegarde de cet arbre multifonctionnel, avec l'intervention louable des partenaires étrangers, en particulier l'organisme américain l'USAID et la fondation germanique la GTZ qui ont mis en place des mécanismes et des dispositifs performants, en compagnie des ONG locales, fédérées et agissantes.
On se souviendrait comment ces associations, accompagnées d'une mobilisation médiatique revigorée, se sont parvenues à dissuader les responsables de l'ONE, lorsqu'ils avaient mis sur orbite la réserve de Cap Guir, relevant de la commune rurale de Tamri, où nichent des espèces rares telles l'ibis chauve et le flamant rose, pour y installer une station thermique qui aurait pu occasionner des dégâts écologiques alarmantes.
Cette synergie civique de tout acabit devrait, en fait, se relancer et motiver toutes les bonnes volontés en vue de mettre fin à tous ces agissements incontrôlés et irréfléchis de ces saccageurs qui enfreignent toutes les prouesses environnementales nationales légiférant les conduites humaines à cet égard.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.