Scrutin 2021: déception en perspective pour les Marocains à l'étranger    Cherté des factures: les explications de l'ONEE    Le Dirham s'apprécie face à l'Euro (du 17 au 23 septembre)    Coronavirus/grippe saisonnière : voici les différents symptômes à distinguer    Vaccins anti-covid: pourquoi le Maroc a accepté d'adhérer aux essais cliniques    Vidéo – Rentrée scolaire 2020-2021: Conséquences de la Covid-19 et indicateurs clés    Livre et édition : Un soutien de 9,32 millions de DH débloqué au titre de l'année 2020    Côte d'Ivoire : la cour de justice africaine récuse le rejet de la candidature de Laurent Gbagbo pour la présidentielle    Botola Pro D1 : la FRMF arrête le programme des dernières journées    Sécurité sociale : le chef de file du PPS pointe l'importance de la généralisation du dispositif    ONU : M. Bourita plaide pour un "système multilatéral de proximité, porteur d'efficacité et pourvoyeur de solutions"    Le CNDH dévoile son rapport thématique sur les événements de Jerada    Voici le temps qu'il fera ce samedi    Le port d'Essaouira reprend ses activités    PRI 2021-2023 : MHE prépare une banque de projets d'investissement pour encourager l'entrepreneuriat    À Safi, les autorités dévoilent des découvertes archéologiques    Assouplissement des mesures restrictives dans une ville du Maroc    Grosse opération de la DGSN à El Jadida    Botola: voici le programme des dernières journées (FRMF)    Attaque à l'arme blanche à Paris: un nouveau suspect en garde à vue    L'acteur Anas El Baz est devenu papa (PHOTO)    PLF 2021 : les cinq piliers recommandés par la CGEM    Ce que Bourita et Guterres se sont dit    Compteur coronavirus : 2.423 nouveaux cas et 42 décès en 24H    Sahara marocain: ce qu'a dit Pedro Sanchez devant l'AG de l'ONU    Abdellah El Mouadden, DG d'Africa Motors : « avec DFSK, nous sommes en train d'écrire une très belle histoire de la marque au Maroc »    Holmarcom dévoile les ambitions de sa nouvelle compagnie d'assurance    A l'ONU, le président du Zimbabwe demande la levée des sanctions occidentales    Barça : Messi tire sur le staff technique du club catalan    A mourir d'ennui Le derby des nuls    Supercoupe d'Europe : Le Bayern reste insubmersible pour le retour du public    Le Zamalek et le Ahly forment un front commun    Humayun ' s Tomb, le temple de l' amour qui a inspiré le Taj Mahal    Le Liban peut ouvrir une voie nouvelle    La rentrée sociale perturbée par l'incertitude engendrée par le Covid-19    Pierre Troisgros, chef visionnaire et figure d' une prestigieuse dynastie    L'écrivain Gabriel Matzneff définitivement privé d'aide publique    Les Spice Girls refont parler d' elles    Attentats contre des ambassades des Etats-Unis en Afrique : le Soudan se prépare à verser des indemnités    Atlanta: hausse de 5,6% du résultat net à 213 MDH    Inondations au Sahel : au moins 112 morts et plus de 700.000 personnes affectées    Une nouvelle vidéo de Saad Lamjarred fait le bonheur de ses fans    Céline Dion : pourquoi est-elle si maigre ?    Paris: attaque à l'arme blanche près des anciens locaux de Charlie Hebdo    Liga : Jawad El Yamiq s'engage avec Real Valladolid    Rabat: l'ambassadeur US reçu par Abdellatif Hammouchi    Enzo Zidane au WAC: c'est pour bientôt !    Maroc: emprunt obligataire d'un milliard d'euros, ce que l'on sait    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dépollution et environnement
Publié dans Albayane le 20 - 11 - 2019

La charte nationale de l'environnement qui rallie la dynamique universelle sur l'acte écologique constitue obligation pour toute la société marocaine. La promulgation de la loi de préservation de l'environnement en est pareillement une illustration claire et forte de ce volontarisme affiché dans les sphères décisionnelles des institutions suprêmes de l'Etat.
Un autre projet de loi relatif à la protection de l'espèce séculaire mythique qu'est l'argane, représente aussi une volonté réelle d'entourer ce spécimen fabuleux de toutes les conditions requises de subsistance et de régénération.
Paradoxalement à toutes ces mesures de haut degré de maturité et de civisme, les atteintes à l'essence même de la flore nationale ne cessent malheureusement d'hypothéquer cet effort magistral et crucifier cette biodiversité écologique de haute facture. Emportés par ces errements aveugles, des promoteurs immobiliers, dans un souci d'urbaniser à outrance, abattent sans relâche, des milliers d'arganiers pour ériger des séries de bâtiments, suscitant un tollé dans les milieux naturels, notamment les adeptes de cet arbre emblématique qu'est l'arganier, classé, au côté du palmier-dattier comme une réserve de biosphère par la communauté planétaire.
Des dizaines d'hectares d'arganiers sont impitoyablement arrachés pour monter la nouvelle fabrique des ciments du Maroc, à proximité de la commune rurale d'Imi M'korne, relevant de la province de Chtouka Ait Baha, sans qu'on ne s'y interpose. Nonobstant, il va sans dire non plus que l'anéantissement de l'arganier est un phénomène qui prend de plus en plus de l'ampleur, malgré les avancées notoires qu'enregistre notre pays en terme de sauvegarde de cet arbre multifonctionnel, avec l'intervention louable des partenaires étrangers, en particulier l'organisme américain l'USAID et la fondation germanique la GTZ qui ont mis en place des mécanismes et des dispositifs performants, en compagnie des ONG locales, fédérées et agissantes.
On se souviendrait comment ces associations, accompagnées d'une mobilisation médiatique revigorée, se sont parvenues à dissuader les responsables de l'ONE, lorsqu'ils avaient mis sur orbite la réserve de Cap Guir, relevant de la commune rurale de Tamri, où nichent des espèces rares telles l'ibis chauve et le flamant rose, pour y installer une station thermique qui aurait pu occasionner des dégâts écologiques alarmantes.
Cette synergie civique de tout acabit devrait, en fait, se relancer et motiver toutes les bonnes volontés en vue de mettre fin à tous ces agissements incontrôlés et irréfléchis de ces saccageurs qui enfreignent toutes les prouesses environnementales nationales légiférant les conduites humaines à cet égard.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.