Compteur coronavirus : 1.240 nouveaux cas confirmés et 1.361 guérisons en 24H    Cosumar accompagnera 10 auto-entrepreneurs    Un nouveau partenaire de Bank Of Africa en Chine    À Tamernoute (province d'Azilal) : Un enfant sauve tout un douar    CMC : financement externe "maitrisé et soutenable"    « Un maire de ville doit être un très bon gestionnaire »    Sahara : Le Gabon réaffirme son appui à l'Initiative marocaine d'autonomie    Maire : Un «boulot» bien payé    Technologie digitale intelligente: FRDISI et ONEE créent un centre à Casablanca    Proximité culturelle et sportive    Tourisme: Abdellatif Kabbaj élu personnalité de l'année    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Nador : Enquête judiciaire pour identifier les impliqués dans une tentative de trafic de 2.380 kg de Chira    Grandes villes : À quoi servent les maires ?    Vaccins anti-Covid-19 : Guterres crie sa grande déception    Mondial Handball : Ce soir à 18h00, le Maroc face au Portugal sans se faire des illusions !    ONU : la hausse des migrations internationales a ralenti de 27% en raison de la COVID-19    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    CHAN 2021 : Ce soir, Cameroun/Zimbabwe en ouverture à 18 heures    CHAN : Cameroun 2020 ou Cameroun 2021 ?    Omar Hilale : la coexistence entre musulmans et juifs est ancrée dans l'ADN des marocains    "Atlantide KM 130 " Rencontre entre l' artiste photographe Imane Djamil et la ville de Tarfaya    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Vaccination anti-covid : Biden dévoile le successeur de Moncef Slaoui    Le Cameroun est prêt    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    Initiative marocaine d'Autonomie: Un fort soutien formulé lors de la conférence ministérielle    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Les équipes à suivre de très près    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Moscou à la veille de réformes constitutionnelles…
Publié dans Albayane le 19 - 01 - 2020

Dans son allocution de ce mercredi, axée essentiellement sur les défis auxquels est appelée à faire face la Russie, notamment ceux liés à la crise démographique et à la pauvreté, Vladimir Poutine a fait part à ses concitoyens de son intention de soumettre, à leur vote, toute une série de propositions modifiant la Constitution au titre du renforcement des pouvoirs du Parlement tout en maintenant le caractère présidentiel du régime.
Ainsi, le Parlement verra son rôle renforcé au niveau de la formation du gouvernement puisqu'il disposera, désormais, de la prérogative d'élire le Premier ministre que le chef de l'Etat sera obligé de nommer. Il va de soi qu'étant donné que les deux chambres du Parlement sont dominées par des forces pro-Poutine qui ne s'opposeront jamais aux volontés du Kremlin, le Président ne prend aucun risque en proposant cette révision.
Un autre changement a trait au renforcement des pouvoirs des gouverneurs régionaux, à l'interdiction faite aux membres du gouvernement et aux juges d'avoir des permis de séjour à l'étranger et, enfin, à l'obligation faite à tout candidat à l'élection présidentielle d'avoir vécu en Russie, de manière permanente, durant les 25 années précédant le scrutin.
Le Président conservera, néanmoins, le droit de limoger tout membre du gouvernement, de nommer les chefs de toutes les structures sécuritaires et même celui d'écarter les présidents de la Cour Suprême et de la Cour Constitutionnelle. Evoquant la question d'un changement de l'article limitant à deux le nombre des mandats présidentiels successifs, Vladimir Poutine n'a pas donné d'autre précision.
Pour le Premier ministre, Dmitri Medvedev, les modifications proposées par le chef de l'Etat «apporteront des changements significatifs non seulement à toute une série d'articles de la Constitution mais aussi à l'équilibre des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire». Aussi, en étant soucieux de «donner au Président (…) les moyens de prendre toutes les mesures qui s'imposent», M. Medvedev a annoncé la démission de son gouvernement qui, dans l'attente de la nomination d'une nouvelle équipe gouvernementale et à la demande du Président, restera chargé de la conduite des affaires courantes du pays.
Vladimir Poutine qui a tenu à remercier le gouvernement Medvedev «pour tout ce qui a été fait (lui a) exprimé sa satisfaction pour les résultats obtenus (…) même si tout n'a pas réussi» s'est alors empressé de désigner un nouveau Premier ministre en la personne de Mikhaïl Michoustine, inconnu du grand public même si, en étant à la tête du service fédéral des impôts depuis 2010, il a eu le mérite de mettre en place «le meilleur système de collecte d'impôts au monde» comme a tenu à le préciser la télévision d'Etat Rossiya-24 en annonçant sa nomination.
Aussi, le flou entourant la modification de l'article limitant le nombre de mandats présidentiels successifs va-t-il incontestablement nourrir les interrogations afférentes à l'avenir de Poutine après son présent mandat présidentiel qui prendra fin en 2024 et à l'issue duquel il ne pourra pas se représenter en l'état actuel de la législation. Or si, pour Alexeï Navalny, le principal opposant au Kremlin, Vladimir Poutine chercherait à «rester dirigeant à vie», Konstantin Kalatchev, un expert indépendant, voit dans cette opacité, le lancement, par le chef de l'Etat, d'«un réel débat sur le transfert du pouvoir» après 2024 alors que pour le directeur de l'Institut du King's College de Londres, en ne dessinant pas «un avenir clair pour la vie politique russe», le Président russe entendrait, par les réformes proposées, permettre «à tous les acteurs d'imaginer une multitude de futurs et donc à se préparer à chacun d'entre eux». Qu'en sera-t-il au juste ? Attendons pour voir…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.