Casablanca: Reprise du trafic du tramway au niveau du centre-ville    Retard de vaccination : El Othmani pointe du doigt les fournisseurs des vaccins    ONU : La Proclamation américaine sur la marocanité du Sahara distribuée aux 193 Etats membres    Secousse tellurique de magnitude 3,4 dans la province d'Azilal    Le Maroc classé 53ème en 2021 dans le rapport sur les effectifs militaires    Badr Hari refait surface sur Instagram    Mise au point : « L'approche conspiratrice » adoptée par HRW fausse tout    Evolution du coronavirus au Maroc : 1246 nouveaux cas, 461.390 au total, mardi 19 janvier 2021 à 18 heures    Arrestation d' un pharmacien pour trafic de psychotropes    L'ambassadrice de l'UE loue la stratégie marocaine en matière de lutte contre la violence à l'égard des femmes    Vaste mouvement parmi les directeurs provinciaux de l'éducation nationale    L'épouse d'El Ghomari se confie sur 2M    La promotion des provinces du Sud dans l'agenda du Réseau Maroco-Américain    Pays-Bas: Démission du gouvernement de Mark Rutte    Dakhla : «Région de Rêve 2021»    Le Maroc réussit son entrée vers la défense de son titre    Ammouta : Victoire d'une importance capitale    Le Maroc éliminé après 3 défaites successives    Quels sont les défis à relever pour garantir le succès de la ZLECAf ?    Nexans : nouvelle usine à Nouaceur    Un MoU pour renforcer les relations économiques et commerciales    Président à part, sera-t-il aussi un ex-président à part ?    Maroc-USA:Fischer rassure quant à la position de l'administration Biden sur le Sahara    Coronavirus : le gouvernement prolonge les mesures de restriction en vigueur de 2 semaines    Un Casque bleu marocain parmi les victimes en République centrafricaine    Visas: Le plaidoyer du député franco-marocain M'jid El Guerrab pour l'Afrique    Paru chez l'édition La Croisée des Chemins : «Le Secret de la Lettre» : Mohamed Ennaji porte un regard sur l'école coranique d'hier    Stud'IFO : Concert virtuel entre Cheikh Brahmi et Snitra    «En 2020, l'offshoring marocain a montré sa capacité exceptionnelle à résister»    La reconnaissance de la marocanité du Sahara est un «développement naturel» de la position des administrations US    Profitant du nul entre la Libye et le Niger : La RDC prend seule la tête du groupe B    Coronavirus : voici les variants les plus compliqués à maîtriser par le système immunitaire [Etude]    Le sélectionneur du Zimbabwe accuse le Cameroun de sorcellerie !    L'envoyé US pour la lutte contre l'antisémitisme salue la «vision de paix» de SM le Roi    Ben Abdelkader pose les conditions de modernisation du système judiciaire    Situé à Casa Anfa : Un Institut «nouvelle génération» sur le digital verra bientôt le jour    Meknès retrouve la culture à l'air libre    Une nouvelle émission rendant hommage à la diversité culturelle    «Le discours de la folie dans le patrimoine arabe et occidental»    Médias-Pr. Rachid Lazrak : «Il faut être soit aveugle, soit de mauvaise foi, pour ne pas comprendre comment le Conseil de sécurité voudrait résoudre le problème du Sahara»    Virus Covid mutant: Le Maroc se ferme à l'Australie, le Brésil, l'Irlande et la Nouvelle Zelande    Eliminatoires Afrobasket (Tunisie, 17-21 février 2021) : Stage de l'équipe nationale seniors    La BAD compte sur le Maroc pour développer son indice    RNI Academy, une nouvelle structure pour la formation des élus de demain    Euromed : Quel avenir ?    CHAN / Ouganda-Rwanda (0-0) : Un nul en faveur du Maroc    Le Maroc et les Etats-Unis s'engagent contre le trafic illicite    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le PPS rend un vibrant hommage à feu Omar Aouifi
Publié dans Albayane le 04 - 10 - 2020

Un camarade exemplaire et un militant hors pair à Kénitra
A l'initiative de son bureau politique, le Parti du Progrès et du Socialisme a rendu un vibrant hommage, lors d'une cérémonie, organisée à distance vendredi soir, à l'occasion du 40ème jour du décès de feu Omar Aouifi, à ce grand militant dans ses rangs durant près d'un quart de siècle et à cet ancien Secrétaire provincial et local du parti à Kénitra, la capitale du Gharb où cet enfant d'une famille nombreuse d'Ouezzane bataillait sur divers fronts.
Le défunt était en effet très apprécié en tant que fonctionnaire au sein de la TGR pour ses qualités professionnelles et humaines.
Au niveau social et sportif, le KAC (Kénitra Ahlétic Club) doit également beaucoup à son ancien Secrétaire général feu Omar Aouifi, selon l'ancien président du club Hakim Doumou. C'est grâce à l'action de ce tandem que le KAC avait réalisé en 2006/7 son retour en 1ère division.
A l'ouverture de cette cérémonie, son modérateur, le camarade Ahmed Betta a souligné d'entrée la portée de cette initiative du bureau politique du PPS, qui témoigne de la place que le défunt occupait et le vide qu'il a laissé après sa disparition. A Kénitra et ailleurs, le défunt était connu par son abnégation et son attachement aux principes de son parti, son engagement dans l'intérêt des couches déshérités et sa défense de la démocratie et de la justice sociale, a-t-il dit.
BENABDALLAH: un hommage à un grand militant
Après la psalmodie de versets coraniques et de prières dites pour le repos de l'âme du défunt, le Secrétaire général du PPS, Mohammed Nabil Benabdallah a souligné que le bureau politique a décidé d'organiser cette cérémonie en reconnaissance et en considération des services rendus par feu Omar Aouifi non seulement à son parti, qu'il a rejoint dès le milieu des années 90, mais également à la capitale du Gharb et à son pays.
C'était tout simplement un grand militant exemplaire et un camarade qui s'activait sur divers fronts, tout en faisant preuve de modestie, d'abnégation et de fidélité à ses principes et à son parti, qui lui doit beaucoup pour son extension dans la capitale du Gharb, a-t-il dit.
Très éploré par la brusque disparition du défunt à l'issue d'une crise cardiaque, Nabil Benabdallah a rappelé avoir connu de très près le camarade Omar Aouifi dans les rangs de la JMPS (Jeunesse marocaine du progrès et du socialisme), devenue aujourd'hui JS (Jeunesse socialiste), organisation parallèle du PPS.
Feu Omar était un homme modeste et un jeune ambitieux prêt à consentir tous les sacrifices pour accomplir les tâches dont il se chargeait, selon le SG.
Durant sa vie, il assuma diverses responsabilités aussi bien au sein de la JS que dans les rangs du parti en qualité de membre du comité central.
A Kénitra, où il assuma les fonctions de Secrétaire local et puis provincial jusqu'en 2018, le parti lui doit beaucoup pour son enracinement dans la région et en particulier durant toutes les campagnes électorales, pendant lesquelles il faisait preuve de grandes qualités d'organisateur, de mobilisateur et de théoricien, tout en consentant d'énormes sacrifices.
Il était également très actif au sein de la JS, au nom de laquelle il avait pris part à différentes manifestations internationales et nationales, a-t-il encore dit, rappelant que c'est surtout après la disparition de feu Ali Yata, ancien Secrétaire général du parti qu'il rencontrait fréquemment le défunt à bord du train pour discuter ensemble de tous les sujets d'actualité, juste avant l'avènement du gouvernement de l'alternance démocratique. Après la disparition de feu Ali Yata, Nabil Benabdallah devait en effet assurer, rappelle-t-on, la direction des journaux du parti à Casablanca où il devait se rendre quotidiennement et pendant trois ans par train.
Au plan social, il a également à son actif diverses réalisations, a-t-il dit, notant que tout le monde au parti et ailleurs va garder de lui l'image d'un homme serviable et fidèle à ses engagements, à ses principes et à son parti.
Après avoir réitéré ses condoléances les plus attristées à sa veuve Siham et à ses enfants Yasmine et Yazid et à toute sa famille, à ses proches et à ses amis, il leur a dit qu'ils doivent être fiers d'avoir eu un père doté de toutes ces hautes qualités humaines.
Il en a profité pour présenter ses excuses à sa veuve, à ses enfants et à sa famille pour avoir été empêché en cette période de Covid-19 d'assister en personne aux funérailles du défunt, priant Dieu de lui accorder sa sainte miséricorde.
Intervenant au nom de la famille du défunt, son frère Chafik Aouifi a indiqué que feu Omar est le benjamin de sa famille ouezzanie, dont le père a inculqué à ses enfants nombreux l'amour du savoir et de la connaissance et la mère leur a appris à apprécier les valeurs humaines et l'amour d'autrui. C'est pourquoi feu Omar n'a jamais cessé d'étudier jusqu'à sa mort pour rivaliser avec ses frères et sœurs qui comptent des ingénieurs et des médecins, a-t-il fait savoir, exprimant ses remerciements au PPS pour lui avoir rendu cet hommage mérité.
De son côté, Hakim Doumou, ancien président du KAC a affirmé que le défunt était l'un des meilleurs secrétaires généraux que le club de Kénitra ait connu durant sa vie. C'est d'ailleurs pourquoi, le KAC avait réussi durant la deuxième année de son mandat de Secrétaire général à reprendre sa place parmi les grands de la 1er division du championnat national de football, notant que feu Omar s'occupait aussi d'un autre club de mini-foot à Kénitra.
Il a également rappelé que le défunt répondait toujours présent à tous ceux qui lui demandaient de l'aide, partageant l'avis du camarade Ahmed El Oufi, un autre ami à la médina de Kénitra et au KAC.
De son côté, Abdeslam Seddiki, membre du bureau politique a tenu lui aussi à rendre un vibrant hommage à feu Omar Aouifi, un camarade dont les qualités humaines, militantes et professionnelles font de lui un exemple à suivre, a-t-il dit.
C'est en tant que responsable du parti à Kénitra que je l'ai connu, un camarade enthousiaste, très motivé, toujours à l'écoute, courageux et clair dans ses propos, a-t-il dit, soulignant que c'est un militant accompli et hors pair que tout lui réussissait aussi bien au sein du parti que dans les domaines social, sportif et professionnel.
Feu Omar nourrissait aussi l'ambition de parfaire ses études et sa formation, a-t-il dit, soulignant qu'en un mot le défunt jouait au sein du club des grands.
Pour honorer sa mémoire et lui rendre hommage, il a proposé d'accompagner sa petite famille, sa veuve et ses deux enfants encore en bas âge en particulier dans leurs études.
Divers autres témoignages et des poèmes émouvants ont été également présentés à cette occasion.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.