Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    Soutien constant et fort à la cause marocaine    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    L'Opinion : Les légendes ne meurent jamais    Belle opération de la Marine royale à Nador    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Covid-19 : Des vaccins «made in Morocco» vont approvisionner l'Afrique subsaharienne et le Maghreb    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, jeudi 26 novembre    Culture : Un Show solo de Mohamed Abouelouakar à L'Atelier 21    CIH Bank améliore son PNB de 13,2% à fin septembre    Microsoft : La cybercriminalité coûte à l'Afrique plus de 4 billions USD par an    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    L'Unesco et l'Association mondiale des éditeurs de presse s'unissent en faveur de la survie des médias    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Sidaction Maroc 2020 : lancement de la campagne à partir du 1er décembre    « Les parents tortionnaires ont souvent des antécédents de maltraitance »    Holmarcom & A.P. Moller Capital s'allient pour l'Afrique    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    NBA: Indianapolis renonce au All-Star Game 2021    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    Le Roi, Amir Al Mouminine, se recueille sur la tombe de Feu le Roi Hassan II    MAROC-MAURITANIE : L'AXE CONSTRUCTIF    Madrid fait craquer l'Inter Milan, le Bayern et City qualifiés, Liverpool à la ramasse    Alerte météo : Pluie, neige et grand froid    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    La Plateforme Internationale de Défense et de Soutien au Sahara marocain saisit l'ONU et le HCDH pour condamner les actions du «polisario»    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Neta Elkayam revisite avec brio les chansons judéo-marocaines    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 26 novembre    PJD: Itimad Zahidi accuse la direction du parti de « mensonge »    Décès de Maradona: l'UEFA a fait une annonce    La Colombie commémore l'anniversaire de l'accord de paix avec les FARC sur fond de divisions et de violence    La Suède demande à l'Iran d'annuler l'exécution d' un scientifique irano-suédois    Musée Mohammed VI: L' art de découvrir Rabat autrement    Message du roi Mohammed VI au président du Suriname    Grande manifestation des marocains à Tarragone pour dénoncer les actes criminels du "polisario"    Yto Berrada expose au Mathaf de Doha    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Projection en compétition officielle du Festival du film d'El Gouna
Publié dans Albayane le 27 - 10 - 2020

Le film marocain «Mica», réalisé par Ismail Ferroukhi, a été projeté lundi dans le cadre de la compétition officielle de la quatrième édition du festival du film d'El Gouna, en Egypte.
Outre «Mica», 14 longs métrages représentant de nombreux pays arabes et étrangers sont en lice pour remporter le trophée de ce festival marqué cette année par la présence de nombreux critiques, d'artistes, de réalisateurs et d'invités du festival.
Le film est porté par le jeune Zakaria Inane, qui n'est pas un acteur professionnel et qui signe avec «Mica», sa première expérience au cinéma sublimé par le jeu de Sabrina Ouazzani et Mohamed Az Elarab.
Produit en 2020, le film raconte l'histoire d'un enfant «Mica», une dizaine d'année, vendeur de sacs plastiques dans les souks, qui vit avec sa mère et son père malade dans un bidonville de la banlieue de Meknès. Pour supporter sa vie de misère, Mica s'est créé un univers dans lequel il entretient une relation particulière avec la nature, le ciel et les oiseaux. Un jour, Hajj Kaddour, gardien dans un club de tennis de Casablanca, vient le chercher pour le prendre comme homme à tout faire. Ce travail est une aubaine pour sa famille à qui il pourra envoyer son maigre salaire.
La productrice du film, Lamia Chraibi, a exprimé sa joie d'assister à ce festival, considéré comme l'une des plus importantes rencontres cinématographiques de la région du Moyen-Orient.
«Je suis très heureuse de participer à cette rencontre à un moment où de nombreux festivals à travers le monde ont été annulés en raison de la pandémie du Coronavirus», a déclaré à la MAP Mme Chraibi, soulignant que le festival a permis à nouveau au public de se réconcilier avec les salles de cinéma après une interruption forcée en raison de la pandémie.
«C'est merveilleux de voir le film Mica représenter le Maroc à un évènement de cette taille», s'est-elle réjouie, ajoutant que ce travail a bénéficié du soutien du festival dans la phase de pré-production.
Pour sa part, le réalisateur du film s'est dit heureux de voir son film participer à la compétition officielle du festival où seront projetés des films qui ont remporté plusieurs prix dans divers festivals, comme à Venise, Berlin ou Cannes.
Le directeur du Festival, Intishal Al-Tamimi, a, quant à lui, souligné que la participation du film «Mica» est en soi une grande fierté pour tout festival arabe, soulignant que le réalisateur marocain Ismail Ferroukhi qui traite de sujets complexes réussit à chaque fois de produire un bon travail qui est apprécié et respecté.
L'ouverture du festival a été marquée par un hommage rendu à l'acteur marocain Said Taghmaoui, qui a reçu le prix «Omar Sharif «en reconnaissance de sa riche carrière cinématographique. Une capsule vidéo a été projeté pour la circonstance, retraçant le parcours de l'acteur marocain, également écrivain et scénariste, qui a participé à de nombreux films en France et aux Etats-Unis.
Le Maroc participe également aux activité de la «CineGouna Platform» qui constitue un laboratoire de développement des projets cinématographiques et des coproductions, offrant aux cinéastes et producteurs arabes la possibilité de trouver le soutien technique et financier nécessaire.
Le Maroc est représenté à cet événement par le film «Un mensonge blanc» d'Asma Elmoudir (films documentaires), et «La vie me va très bien» d'El Hadi Oulad Muhand (films d'auteurs).
Le programme du festival comprend trois compétitions officielles (longs métrages de fiction, longs métrages documentaires et courts métrages), ainsi que le programme officiel en dehors de la compétition et le programme spécial.
Cette 4ème édition, dont les prix sont dotés d'une récompense de plus de 200.000 dollars, connaîtra la projection de 65 films arabes et internationaux les plus récents.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.