Le quotient électoral voté à la majorité, l'espoir du PJD tombe à l'eau    Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique    Industrie: ce qu'il faut retenir de la dernière enquête de BAM    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Botola: le Wydad et le Raja au coude-à-coude dans la course au titre    Cristiano Ronaldo charge Khabib Nurmagomedov de cette mission    On en sait plus sur la grosse opération anti-drogue menée au large de Mehdia    Vaccination Covid au Maroc: les derniers chiffres    Casablanca: descente policière à Derb Ghallef, des centaines de smartphones saisis    Maâti Monjib n'est nullement en grève de la faim, affirme la DGAPR    Le Conseil National de la Presse rend hommage à la femme    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    Déclaration de la Contribution Professionnelle: Souscription avant le 1er Avril 2021    Répondre aux attentes des professionnels de l'artisanat    ACCENTUATION DU DEFICIT DE LIQUIDITE EN 2021    Le changement du statut juridique du Sahara qui bénéficie au Maroc    Un Algérien se tue en s'immolant par le feu dans l' ouest du pays    LE BRESIL DAME LE PION AUX PAYS EUROPEENS    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Latifa Ibn Ziaten parmi les « 109 Mariannes » actrices de changement social    Attijariwafa Bank élue meilleure banque d'investissement au Maroc par Global Finance    L'inauguration d'une ambassade à Rabat et d'un consulat à Laâyoune témoigne du "grand intérêt" de la Zambie pour la coopération avec le Maroc    Chambre des conseillers: Ouverture de la session extraordinaire    Hirak : l'ONU demande la fin des arrestations arbitraires en Algérie    Les grandes puissances ont intérêt à s'unir    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec l'Algérie et l'Egypte    Kamal Lahlou réélu à l'unanimité à la tête de la FMM    Béni Mellal : un mort dans l'effondrement d'une maison    France : l'affaire Lamjarred renvoyée aux assises pour viol    Sa passe pour le Moghreb Tétouan et le Chabab Mohammédia    CAN U20 : La Tunisie accuse l'Ouganda d'avoir triché sur l'âge des joueurs !    Elections de la CAF : Lawson Hogban, une femme qui vise le Comité Exécutif de la CAF!    De fortes averses, des chutes de neige et des rafales de vent attendues du vendredi au dimanche    RCOZ: 50 candidats au poste d'entraîneur    Chelsea enfonce Liverpool, Everton et Tottenham au contact    Sidi Slimane    Covid-19 en Espagne: aucune manifestation pour le 8 mars à Madrid    Rajesh Vaishnaw nommé ambassadeur de l'Inde au Maroc    En France, Khattari El-Haimer, responsable proche du polisario, mis en examen pour «subornation de témoin»    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Un autre Marocain dans le viseur de Chelsea    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Edito : Sprint final    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Projection en compétition officielle du Festival du film d'El Gouna
Publié dans Albayane le 27 - 10 - 2020

Le film marocain «Mica», réalisé par Ismail Ferroukhi, a été projeté lundi dans le cadre de la compétition officielle de la quatrième édition du festival du film d'El Gouna, en Egypte.
Outre «Mica», 14 longs métrages représentant de nombreux pays arabes et étrangers sont en lice pour remporter le trophée de ce festival marqué cette année par la présence de nombreux critiques, d'artistes, de réalisateurs et d'invités du festival.
Le film est porté par le jeune Zakaria Inane, qui n'est pas un acteur professionnel et qui signe avec «Mica», sa première expérience au cinéma sublimé par le jeu de Sabrina Ouazzani et Mohamed Az Elarab.
Produit en 2020, le film raconte l'histoire d'un enfant «Mica», une dizaine d'année, vendeur de sacs plastiques dans les souks, qui vit avec sa mère et son père malade dans un bidonville de la banlieue de Meknès. Pour supporter sa vie de misère, Mica s'est créé un univers dans lequel il entretient une relation particulière avec la nature, le ciel et les oiseaux. Un jour, Hajj Kaddour, gardien dans un club de tennis de Casablanca, vient le chercher pour le prendre comme homme à tout faire. Ce travail est une aubaine pour sa famille à qui il pourra envoyer son maigre salaire.
La productrice du film, Lamia Chraibi, a exprimé sa joie d'assister à ce festival, considéré comme l'une des plus importantes rencontres cinématographiques de la région du Moyen-Orient.
«Je suis très heureuse de participer à cette rencontre à un moment où de nombreux festivals à travers le monde ont été annulés en raison de la pandémie du Coronavirus», a déclaré à la MAP Mme Chraibi, soulignant que le festival a permis à nouveau au public de se réconcilier avec les salles de cinéma après une interruption forcée en raison de la pandémie.
«C'est merveilleux de voir le film Mica représenter le Maroc à un évènement de cette taille», s'est-elle réjouie, ajoutant que ce travail a bénéficié du soutien du festival dans la phase de pré-production.
Pour sa part, le réalisateur du film s'est dit heureux de voir son film participer à la compétition officielle du festival où seront projetés des films qui ont remporté plusieurs prix dans divers festivals, comme à Venise, Berlin ou Cannes.
Le directeur du Festival, Intishal Al-Tamimi, a, quant à lui, souligné que la participation du film «Mica» est en soi une grande fierté pour tout festival arabe, soulignant que le réalisateur marocain Ismail Ferroukhi qui traite de sujets complexes réussit à chaque fois de produire un bon travail qui est apprécié et respecté.
L'ouverture du festival a été marquée par un hommage rendu à l'acteur marocain Said Taghmaoui, qui a reçu le prix «Omar Sharif «en reconnaissance de sa riche carrière cinématographique. Une capsule vidéo a été projeté pour la circonstance, retraçant le parcours de l'acteur marocain, également écrivain et scénariste, qui a participé à de nombreux films en France et aux Etats-Unis.
Le Maroc participe également aux activité de la «CineGouna Platform» qui constitue un laboratoire de développement des projets cinématographiques et des coproductions, offrant aux cinéastes et producteurs arabes la possibilité de trouver le soutien technique et financier nécessaire.
Le Maroc est représenté à cet événement par le film «Un mensonge blanc» d'Asma Elmoudir (films documentaires), et «La vie me va très bien» d'El Hadi Oulad Muhand (films d'auteurs).
Le programme du festival comprend trois compétitions officielles (longs métrages de fiction, longs métrages documentaires et courts métrages), ainsi que le programme officiel en dehors de la compétition et le programme spécial.
Cette 4ème édition, dont les prix sont dotés d'une récompense de plus de 200.000 dollars, connaîtra la projection de 65 films arabes et internationaux les plus récents.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.