Le Conseil de gouvernement adopte un projet de décret fixant les indemnités versés aux magistrats hors grade    Nomination : Chadi Chemaly à la tête du Fairmont Royal Palm Marrakech    BVC : la confiance envers les actions à un plus haut    SM le Roi, Amir Al-Mouminine, accomplit la prière de l'Aïd Al-Fitr    Soutien des Etats-Unis «au droit d'Israël à se défendre»    Serie A: AC Milan cartonne, la Juve entretient l'espoir    RSB-RCAZ (2-0) : Lahouasseli responsable deux fois !    RCA-FUS (1-1) : Le Fath s'offre un nul in extremis !    ASFAR-MAS (3-2) : Une belle remontada face à une amère désillusion !    Conseil de gouvernement: adoption d'un projet de loi portant création de l'Agence nationale des eaux et forêts    CMC: La campagne de vaccination a apporté un grand bol d'air au climat des affaires    Météo/Maroc: temps généralement stable ce jeudi 13 mai    M'diq-Fnideq: Madaëf soutient les porteurs de projets touristiques    Botola: Remontada de l'AS FAR face au MAS    Botola: le Raja accroché (1-1) par le FUS (Vidéo)    Message de Mahmoud Abbas au roi Mohammed VI    Des couleurs à retrouver pour la couture traditionnelle    M'Barek Bouderka relate l'histoire étonnante d'un jeune résistant (VIDEO)    Le Gabon veut intégrer le Commonwealth    Baccalauréat 2021: Le MEN publie les cadres de référence actualisés des examens certifiants    Agadir: la veille de l'Aid, les autorités mobilisées pour le respect des mesures préventives (Photo)    Aïd Al-Fitr au Maroc: un virologue craint un « remake » du scénario de l'Aïd Al-Adha    Lions de l'Atlas : Le Maroc affrontera le Ghana et le Burkina Faso en amical    Laâyoune: La désalinisation pour assurer l'essor de la région    Streaming musical: Spotify améliore les options de partage pour les réseaux sociaux    Aïd Al Fitr: Grâce royale au profit de 810 personnes    Le Maroc place la question palestinienne au même rang que sa cause nationale (El Otmani)    Conseil de gouvernement : adoption d'un projet de loi portant création de l'Agence nationale des eaux et forêts    «Aywad»: un hymne à la vie    Covid-19: maintien du couvre-feu de 20h à 6h durant les jours de l'aid el fitr    Le PPS condamne l'agression contre la Palestine    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 12 mai 2021 à 16H00    Journée internationale des musées : ouverture exceptionnelle et gratuite des musées affiliés à la FNM    Amrani: Modeste jusqu'au bout du pinceau    Affaire Brahim Ghali : un appel urgent exhorte la justice espagnole à mettre fin à l'impunité    Marché des changes (3-7 mai): l'écart de liquidité à son plus bas historique    D'un patrimoine immatériel à un écosystème générateur d'emplois et de richesse    Aid El Fitr 2021: voici la date de la fin du Ramadan au Maroc    CMC : la campagne de vaccination a apporté un grand bol d'air au climat des affaires    UEFA: enquête disciplinaire contre le Real, le Barça et la Juve    Tan-Tan : saisie de 6,5 tonnes de chira, cinq individus interpellés (photos)    Nasser Bourita aborde les relations maroco-ivoirienne avec son homologue, Kandia Camara Kamissoko    Algérie : l'ONU de plus en plus préoccupée par la violation des droits fondamentaux    Rire en temps de pandémie, une échappatoire pour l'être humain    Franc succès du 1er Salon international virtuel de la calligraphie arabe et ses arts    Washington appelle à la "désescalade" à Al Qods-Est    Événements d'Al-Qods: des parlementaires marocains réagissent    ONU : L'économie mondiale devrait connaître une croissance de 5,4% en 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La presse américaine fait état de l'opération des FAR
Publié dans Albayane le 16 - 11 - 2020

Sécurisation du flux des biens et des personnes à Guergarat
Contrairement à la désinformation distillée par l'agence de propagande algérienne, de grands titres de la presse américaine ont fait état de l'opération des Forces Armées Royales (FAR) pour la sécurisation du flux des biens et des personnes dans la zone tampon d'El Guergarat après la situation de blocage, pendant plusieurs semaines, générée par les agissements graves des milices du «polisario». L'accent a été également mis sur l'entêtement de ces milices, soutenues par l'Algérie, à faire la sourde oreille aux appels de l'ONU les sommant de cesser l'escalade.
Le Maroc a «mis en place un «cordon de sécurité» sur une route importante reliant le pays à la Mauritanie», rapporte ainsi le New York Times.
L'armée marocaine a lancé une opération dans la zone frontalière d'El Guerguerat pour dégager «une route clé bloquée pendant des semaines» par les séparatistes du «polisario», relève de leur côté le Washington Post et le Washington Times.
Contrairement aux affabulations des séparatistes du «polisario», relayées par l'organe de presse officiel algérien, l'APS, la presse américaine rappelle aussi combien les récents actes de briganderie, dont le «polisario» et son parrain, sont les seuls responsables, constituent une défiance ouverte à l'endroit du Secrétaire général de l'ONU, et de la communauté internationale.
C'est bien le mouvement séparatiste qui a dépêché un groupe de cent civils, étroitement encadrés par des éléments militaires lourdement armés, pour bloquer le trafic civil et commercial entre le Maroc et la Mauritanie, ce qui mettait gravement en péril le cessez-le-feu. Le Maroc qui a longtemps fait preuve de sagesse et de sérénité, n'a eu d'autre choix que d'assumer ses responsabilités afin de mettre un terme à cette situation de blocage et restaurer la libre circulation civile et commerciale, sans aucun incident.
Le Washington Post relève ainsi que «l'escalade de tension a suscité des inquiétudes de la part des Nations Unies, de l'Union africaine et des pays d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient», ce qui pointe directement la responsabilité du «polisario» et ses mentors.
Commentant ces actes déstabilisateurs qui mettent en péril les chances d'une reprise du processus politique enclenché sous l'égide de l'ONU, le New York Times met ainsi en garde contre les risques qu'unetelle impasse pose pour la paix et la stabilité régionales.
Vu les connexions avérées du «polisario» avec d'autres groupes terroristes transnationaux, c'est une question qui préoccupe particulièrement aux Etats-Unis qui préviennent régulièrement contre le rôle d'Al-Qaïda, Daech et bien d'autres mouvances dans la crise sécuritaire au Sahel.
Citant des observateurs, le grand tirage américain prévient que la fuite en avant du «polisario» ne permette à «des groupes terroristes de prendre pied dans le vaste désert et ne compromette davantage la stabilité dans la région».
Dans ce sens, la mise en garde lancée par l'analyste américain, Calvin Dark, un grand connaisseur du Maghreb, est sans appel.
«Le polisario se nourrit des conflits, des menaces et de l'instabilité. Sans cela, il n'a aucune raison d'exister» et ce genre de troubles sont «préoccupants» pour les Etats-Unis, estime-t-il relevant que «les terroristes qui menacent notre pays ainsi que nos alliés prospèrent dans l'anarchie».
A l'instar d'autres spécialistes de la région, M. Dark est formel: l'ONU et la communauté internationale doivent tenir l'Algérie responsable du rôle clé qu'elle a joué depuis le début dans ce différend. Une réalité qui est aussi triste qu'amère venant de ce pays voisin, englué d'une crise de régime à l'autre, un sujet qui doit davantage préoccupé l'inénarrable agence de presse algérienne. Mais, faudrait-il encore avoir le courage et l'honnêteté intellectuelle pour se défaire du rôle qui lui a été attribué: une machine d'insultes, de mensonges et de fake news.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.