Lutte contre la corruption dans le secteur financier: Nécessité d'approfondir la connaissance du risque    Fédération Royale Marocaine des Personnes en Situation de Handicap : Assemblées constitutives des ligues des Régions de l'Oriental, Fès-Meknès et Draâ-Tafilalet    Tennis : À Abu Dhabi...one, two, three for Sabalenka    Rabat : L'ambassadeur David Fischer rend hommage à Abdellatif Hammouchi et au corps sécuritaire marocain    Coronavirus : le Maroc enregistre son premier cas du variant britannique    Azilal : Une nouvelle vie pour le fameux «pont de la mort» (vidéo)    CHAN / Maroc-Togo (1-0) : Les 3 points mais la finition n'y était pas !    L'Université Ibn Tofaïl cède un Brevet d'Invention à une Société Privée    Communication: rapprochement stratégique entre le marocain Brand & Image et l'israélien Kam Global Strategies    Crainte d'un choc environnemental suite à la reprise des industries    Evolution du coronavirus au Maroc : 473 nouveaux cas, 460.144 au total, lundi 18 janvier 2021 à 18 heures    Prix Franz Edelman 2021, l'OCP parmi les finalistes    L'Inter dompte la Juventus    Mohamed Badine El Yattioui, un fervent défenseur de notre cause nationale au pays des Aztèques    Les eaux de l'Oued Bouskoura décolorées par des rejets industriels    Chute de la rente pétrolière en Algérie en 2020    Essaouira : « Plateforme Jeunes » pour une économie solidaire    Narcotrafic et émigration clandestine dans la nasse    Recours au financement externe " maîtrisé et soutenable "    El-Jadida comme champ de signes et de représentations    Dakhla consacrée "Région de rêve 2021"    David SERERO. « Je souhaite monter la première troupe d'Opéra Royale du Maroc »    Devant la « perplexité vaccinale », diversifier les sources pour sortir de la dépendance    Vrai ou Fake sur la Covid-19 au Maroc, lundi 18 janvier    Croissance économique en 2021: les scénarii du HCP    BAM : le dirham s'apprécie de 1,89% face au dollar en décembre 2020    Sahara : Le Togo exprime son "soutien total" à la souveraineté du Maroc    Le ministre de l'intérieur s'entretient avec son homologue israélien    SM le Roi a jeté les bases d'un partenariat plus étroit avec les Etats-Unis    Les Lions de l'Atlas partent à la défense de leur titre    CMR : Bilan honorable et perspectives ambitieuses    Grande manifestation sportive au profit des étudiants    Boutaïb de retour avec le Havre    L'Islam de France se dote d'une «charte de principes»    Digitalisation, Bank Of Africa passe à la vitesse supérieure    ZLECAf: Le plus dur reste à venir !    Deux ans et demi de prison pour le patron de Samsung, rejugé pour corruption    Une journée très particulière à Washington    Valorisation du patrimoine culturel et soutien à la créativité des jeunes musiciens    Envol et déploiement    Des nouveaux «trésors» archéologiques dévoilés au public    Quand le PJD comparait les Juifs aux singes et aux porcs    Ramallah. Les chefs du renseignement égyptien et jordanien rencontrent Abbas    Inédit sur 2M : Découvrez qui sera «Ahssan Pâtissier» dès le 26 janvier    Accords d'Abraham. Que fera Joe Biden de l'héritage de Donald Trump?    La nouvelle ère en Europe    Jeunesses partisanes : Jamais sans ma liste nationale !    Le Royaume du Maroc...Horizon Vertical    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La défense de l'intégrité territoriale fait partie intégrante des valeurs professionnelles authentiques de la presse
Publié dans Albayane le 29 - 11 - 2020

La «Déclaration de Laâyoune» de La Fédération marocaine des éditeurs de journaux
La Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ) considère que la défense de l'intégrité territoriale du Royaume fait partie intégrante de ses valeurs professionnelles authentiques, soulignant que son attachement au pluralisme et à l'indépendance de la presse ne signifie pas une quelconque neutralité à l'égard des causes sacrées de la Nation.
La FMEJ, qui a tenu vendredi à Laâyoune les réunions extraordinaires de son conseil national et de son antenne régionale dans les provinces du Sud pour marquer leur soutien à l'opération des Forces armées royales (FAR) à El Guerguarat, affirme que la défense infaillible de la question du Sahara est un devoir de tous les journalistes qui étaient constamment à l'avant-garde de tous les combats.
La promotion de la pratique journaliste et éthique et le renforcement de la confiance entre la société et ses médias participent de la contribution à la défense de la cause nationale, indique la «Déclaration de Laâyoune» adoptée à l'issue de ces deux réunions, insistant, dans ce cadre, sur la nécessité de garantir la liberté de la presse, la promotion du secteur, l'amélioration des conditions sociales des journalistes et le soutien aux entreprises de presse pour dépasser la crise conjoncturelle et structurelle.
La FMEJ rend hommage à l'action des éditeurs de journaux électroniques dans les provinces du Sud pour accomplir au mieux leur mission «en dépit des conditions difficiles», plaidant pour que la presse régionale soit associée au chantier de la régionalisation avancée et pour un soutien à cette presse en vue de l'aider à faire face aux maoeuvres des adversaires de l'intégrité territoriale du Royaume «qui érigent l'intox et de la propagande en une arme de guerre».
Les éditeurs de journaux, membres de la FMEJ, déplorent les dérapages de certains journalistes algériens qui ont créé une association pour défendre le séparatisme, les invitant à éviter de créer la discorde, à respecter l'éthique de la profession et à agir ensemble pour édifier l'union maghrébine.
A ce propos, ils réitèrent leur attachement au projet de création d'une «Fédération maghrébine des éditeurs de journaux», proposé par les éditeurs de journaux marocains en 2012 en Tunisie, en vue de promouvoir la presse maghrébine et contribuer à l'unité du Maghreb.
Pour le président de la FMEJ, Noureddine Miftah, ces réunions du conseil national et de la section régionale des provinces du Sud revêtent un caractère «exceptionnel» en raison de leur tenue à Laâyoune, la capitale du Sahara marocain, et de la conjoncture actuelle marquée par l'opération réussie des FAR à El Guerguarat.
Il a ajouté que tous les journalistes marocains sont à l'avant-garde du combat pour la défense de l'intégrité territoriale et pour faire face à la propagande des séparatistes, soulignant que la défense de l'indépendance de la presse ne signifie pas l'abandon des causes sacrées de la Nation.
M. Miftah a appelé à la promotion de la pratique professionnelle et du rendement des entreprises de presse surtout dans le contexte de la pandémie du nouveau Coronavirus «qui a amplifié la crise de la presse», selon lui.
L'ex-PDG et fondateur de Sapress, Mohamed Berrada a indiqué, de son côté, que la présence à Laâyoune des éditeurs de journaux est une réaffirmation de leur mobilisation pour la défense des causes sacrées de la Nation et de l'intégrité territoriale du Royaume et faire face aux manoeuvres et à la propagande des adversaires du Maroc.
Il a ajouté que les agissements de ces adversaires interpellent la presse pour qu'elle joue pleinement son rôle dans la défense des causes justes et pour informer l'opinion publique internationale de la détermination du Maroc à ne rien céder sur son Sahara et son intégrité territoriale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.