LA BAD APPUIE LE MAROC AVEC PRÈS D'UN MILLION DE DOLLARS    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Mahrez envoie Manchester City en finale    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    L'accueil par l'Espagne du chef du "polisario" est contraire aux règles de partenariat avec le Maroc (El Khalfi)    Secousse tellurique de 3 degrés dans la province de Ouarzazate    Nizar Baraka : "Il est temps de revoir la répartition des richesses"    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    La police Espagnole confirme que Brahim Ghali a été admis à l'hôpital San Pedro avec une fausse identité    Le Conseil de surveillance de Facebook décide le maintien de l'interdiction de Trump sur le réseau social    AGROALIMENTAIRE/Agropoles: des plateformes intégrées avec des incitations pour les investisseurs    Coupe du Trône : Ce soir, deux belles parties en perspective !    Le bus du Raja vandalisé dans le parking de l'hôtel du rassemblement à Rabat !?    Nordin Amrabat vers un retour en Europe    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    Chloroquine-hydroxychloroquine : les pharmacies bientôt réapprovisionnées    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Entre livre et lecture: La réalité numérique transforme le livre en mythe    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Le dirham devrait s'apprécier face au dollar de 0,1%    Hôtellerie : l'Israélien Fattal lorgne le Maroc    « Mon histoire avec les médicaments », une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 1]    Ramadan/Tanger: un restaurant sert un Ftour express, couvre-feu oblige (reportage)    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Hakimi dans le viseur du Bayern Munich    Selon l'UAFA : Le Maroc organisera la Coupe Arabe des Nations U17 juillet prochain !    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 5 mai    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    230 pompiers algériens lourdement sanctionnés pour avoir manifesté    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Brahim Ghali et cinq de ses complices dans les mailles de la justice espagnole    La BVC démarre en territoire positif    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Jazz au Maroc: vivement le live !    Simplification des procédures administratives : La CMR se conforme à la nouvelle loi    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Météo: le temps prévu ce mercredi 5 mai au Maroc    Thomas Tuchel : "Aucune raison de faire trop de changements"    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    Le leader de Podemos, Pablo Iglesias, se retire de la vie politique    Cinéma et droits humains : Sonia Terrab anime la 12ème MasterClass    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le tournant capital !
Publié dans Albayane le 14 - 12 - 2020

Nul ne saurait sous estimer l'omnipotence de la décision, sans doute quasi inopinée, du président des Etats-Unis relative à la consécration ferme de la marocanité du Sahara. Vraisemblablement, des prémices de cet aboutissement magistral allaient anticiper cette annonce torrentielle qui a branlé le statu quo régnant jusqu'ici sur la région, pendant plus de quatre décennies. Pour en arriver-là, il est bien évident qu'un ouvrage de main de maître eut discerné en amont la diplomatie marocaine, sous la conduite éclairée de Sa Majesté dont la sagesse avérée n'est plus un secret pour personne.
En fait, il ne fait pas de doute que l'ampleur de ce turbin mis à contribution, est en passe de précipiter, non sans en avoir l'effet de délivrance, la conclusion d'un dossier qui n'a que trop duré. Du coup, cette clôture imminente impulserait, à n'en pas douter, les provinces du sud en pleine floraison consulaire et au cœur d'émergence prolifique tous azimuts. De même, la rédemption de cette région, toujours en proie de perversion périlleuse, constituerait un havre de paix et de stabilité.
Or, notre pays donne constamment la preuve d'œuvrer d'arrache-pied en vue de démanteler les filets de méfaits et faire perpétuer la quiétude, en coopération fructueuse avec les divers partenaires. Chose que le régime algérien n'y prête aucune attention, en soutenant, à des fins purement expansionnistes, un ramassis de mercenaires semant la tension et la discorde. Il serait donc légitime d'acclamer haut et fort cette belle aubaine américaine qui se prête à nos yeux, sans y voir aucune forme d'asservissement vis-à-vis de l'autre.
Il est alors question d'une militante requête de longue haleine pour laquelle le Maroc s'est hardiment investi pour gagner le pari d'une cause nationale, placée au dessus de toute autre considération. En parallèle, notre pays se devrait de se montrer pragmatique en ce sens qu'il lui est « dicté » d'admettre la réouverture d'un bureau de liaison israélite à Rabat, après une rupture de deux décennies. Une reprise destinée à permettre à la communauté juive une sorte de mobilité de circuler directement à destination de sa mère patrie d'origine. Coïncidence du hasard ?
Echange de concession ? Ironie du sort ? La riposte à toutes ces questions qui peuvent paraître vexantes, dans la mesure elle donne libre cours aux réactions de l'opinion nationale, émanait instantanément, de l'entretien téléphonique du Souverain avec le président de l'autorité palestinienne, lors duquel le premier réitérait l'attachement indéfectible de notre pays à la cause palestinienne au même titre que la nôtre. Le peuple marocain a toujours su porter à cœur les deux causes nationales, avec cran et vaillance, au prix que celles-ci nécessitent de sacrifice et de résilience.
Il s'agit tout de même, d'une part, un acquis incommensurable que celui marqué de la solennité de la reconnaissance de la marocanité du Sahara, émise par la première puissance mondiale, compte de son impact sur la planète, d'autre part l'immuabilité de la position du Maroc envers les sionistes en tant qu'entité tyrannique, sanguinaire et usurpante des lois et des droits de l'ordre international ainsi que la solidarité franche et sans bords, séculairement manifestée à l'égard du peuple palestinien. « Un tu l'as vaut mieux que deux tu l'auras ! », disait la fameuse maxime qu'on avait l'habitude de répéter en pareilles circonstances.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.