Hajj 2021: nouvelle annonce du ministère des Habous    Équipe nationale : On tire la sonnette d'alarme !    Wydad: Benzarti exclut un joueur des entraînements    Euro 2021: la Belgique écrase la Russie (VIDEO)    Variant indien au Royaume-Uni: Boris Johnson avertit    Euro 2020 : Danemark-Finlande interrompu provisoirement suite au grave malaise du Danois Christian Eriksen    Le grand pèlerinage à la Mecque en format réduit, les Marocains dépités    Hajj 2021: les précisions du ministère des Habous et des Affaires islamiques    La Bourse de Casablanca en hausse    L'Istiqlal réaffirme la nécessaire récupération de Sebta et Melilia    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Algérie : la remueuse Kabylie dénonce une parodie d'élections et un régime réduit à la dernière extrémité    La date de l'Aïd Al Adha 2021 au Maroc    Le quartier Cheikh Jarrah, centre de gravité du conflit israélo-palestinien    La CSMD fait escale à Aït Bouguemez, le désenclavement des zones rurales au centre des débats    Algérie : les législatives anticipées servent à blanchir le régime (collectif)    Résolution européenne: les pays du Golfe solidaire avec le Maroc    Le Maroc peut produire des composants de la voiture électrique    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Transfert de Hakimi : Le PSG s'apprêterait à améliorer son offre    Euro 2021 : Programme et chaînes    Wikipedia en version Darija est désormais disponible    Tan-Tan : un multirécidiviste se suicide en garde à vue, une enquête ouverte    Covid-19 au Maroc : 455 nouveaux cas et 5 décès enregistrés en 24 heures    Le travail des enfants concerne 1,3% des ménages    Don de sang: le beau geste des ultras du Raja et du Wydad    Conférence de Berlin II: Bourita s'entretient avec l'envoyé spécial du SG de l'ONU pour la Libye    OCP : Succès d'une émission obligataire de 1,5 Milliard de Dollars à l'international    Roland-Garros: Djokovic fait tomber Nadal et file en finale (VIDEO)    Protection contre les catastrophes naturelles: un chèque de 100 millions de $ de la banque mondiale au Maroc    Entrée au Maroc: les voyageurs en provenance de la liste A ne sont plus obligés de passer le PCR    Covid-19: Les vaccins chinois par pulvérisation nasale en phase d'essais cliniques    Résolution européenne sur les migrants mineurs : réunion urgente du Parlement arabe le 26 juin    Rabat restera un indéfectible soutien de Tripoli, déclare Nasser Bourita    Royal air Maroc : les détails des vols pour cet été    Covid-19: Lancement du premier kit de test à domicile en Inde    Météo: le temps qu'il fera ce samedi 12 juin au Maroc    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Evolution du coronavirus au Maroc : 400 nouveaux cas, 523.165 au total, vendredi 11 juin 2021 à 16 heures    Crise migratoire Maroc/Espagne: réunion d'urgence du parlement arabe    La posture du professeur et de l'élève ne fonctionne plus    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    Victor Hugo, ses funérailles, ses dessins    Le goût de la vie orientale    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le judaïsme marocain, une composante singulière de l'identité plurielle du Maroc
Publié dans Albayane le 24 - 12 - 2020

Le judaïsme est une composante essentielle et singulière de l'identité plurielle du Maroc, forgée à travers deux millénaires et qui fait du Royaume un modèle et une exception unique dans la région du sud de la Méditerranée et en terre d'Islam.
En tant que Commandeur de tous les Croyants, Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L'assiste, n'a eu de cesse, depuis Son accession au Trône de Ses Glorieux Ancêtres, d'accorder une très grande importance aux questions ayant trait au dialogue des religions, des civilisations et des cultures, notamment à celle relative à la patrimonialisation et à la valorisation de la culture juive.
L'intérêt particulier qu'accorde SM le Roi, Amir Al-Mouminine, au patrimoine culturel et cultuel de la communauté juive marocaine, et Sa volonté permanente de préserver la richesse et la diversité des composantes spirituelles du Royaume et de son patrimoine authentique s'est illustrée, le 15 janvier dernier, à travers la visite qu'a effectuée le Souverain à «Bayt Dakira» dans l'ancienne médina d'Essaouira, après des travaux de restauration. Haut lieu d'histoire, de culture et de spiritualité, Bayt Dakira est un espace de mémoire qui raconte par les objets, les textes, la photo et le film l'exceptionnelle saga du Judaïsme dans la ville d'Essaouira et de ses patrimoines : du cérémonial du thé à l'art poétique hébraïque, de l'orfèvrerie du filigrane de l'or et de l'argent à la broderie et à la confection de somptueux caftans, des arts culturels à la littérature et des rituels souiris à la synagogue aux grands comptoirs du négoce qui ont fait le rayonnement de Mogador au 18è et 19è siècle. Ayant pour centre de gravité la Synagogue «Slat Attia», cette maison-mémoire présente et explique tous les passages de la vie juive à Essaouira, de la naissance au décès et de la Bar Mitzvah au mariage.
Il s'agit également d'un lieu de pédagogie grâce au Centre de Recherches Haim et Célia Zafrani sur l'histoire des Relations entre le Judaïsme et l'Islam, qui constitue un espace d'échange entre les chercheurs de divers horizons et un espace de partage, de transmission et de résistance à l'amnésie.
La mémoire judéo-marocaine, mise en avant à «Bayt Dakira», a été mise à l'honneur depuis plusieurs années à travers plusieurs actions initiées par SM le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, et visant la rénovation et la sauvegarde du patrimoine et des lieux de cultes juifs. Il en est ainsi de la synagogue « Slat El Fassyine » de Fès, classée au patrimoine mondial par l'Unesco et qui a été restaurée en 2013 et transformée en lieu de mémoire juive.
S'inscrivant dans cette démarche, en 2017, le quartier juif de Marrakech a été rénové et rebaptisé «El Mellah». Ses rues arborent de nouveau des plaques en Hébreu pour accueillir des touristes dont la plupart viennent d'Israël. En avril 2019, Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait lancé, dans le cadre du programme complémentaire de mise en valeur de la médina de Fès, le projet de construction d'un musée de la culture juive.
Ce musée viendra s'ajouter à l'unique musée juif du monde arabo-musulman sis à Casablanca et qui abrite des collections d'objets reflétant deux mille ans de vie juive au Maroc et au sein duquel de nombreuses expositions sont organisées pour faire connaître la culture judéo-marocaine à un large public.
Toujours à l'initiative de SM le Roi, Amir Al-Mouminine, un programme de réhabilitation des cimetières juifs au Maroc a été lancé en 2010, permettant ainsi la réhabilitation de 167 cimetières, dont celui d'El Jadida qui date du XIX siècle et qui accueille la tombe de saint Rabbi Ihya Haïm Assouline. En somme, l'ouverture d'une ère nouvelle dans les relations entre le Royaume du Maroc et l'Etat d'Israël est due en grande partie à l'attachement indéfectible de la communauté juive marocaine à son pays d'origine et aux liens particuliers que Sa Majesté le Roi entretient avec cette communauté vivant au Maroc et partout dans le monde, y compris en Israël.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.