Le polisario sèchement recadré en Nouvelle-Zélande    Ramadan: Kaïs Saïed écrit au roi Mohammed VI    Le Maroc suspend les liaisons aériennes avec la Tunisie    Le roi Mohammed VI a reçu un message du roi Abdallah II    Joe Biden retirera toutes les troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre    La haute précision marocaine mondialement reconnue    Messages du roi Mohammed VI aux chefs d'Etat des pays musulmans    SM le Roi félicite les Chefs d'Etat des pays islamiques à l'occasion du mois sacré de Ramadan    La FRMVB adopte ses rapports moral et financier lors de son AGO à Marrakech    Liverpool-Real, la magie évanouie d'Anfield face au sorcier Zidane    Front commun de Moscou et Téhéran face aux Occidentaux    Ventre vide, tables garnies    Meryem Aassid : «notre vision est d'explorer la chanson amazighe dans toute sa splendeur !»    Quand l'art fédère le Grand Maghreb    Votre livre de poche motivateur    Couvre-feu à Casablanca: le tramway adapte ses horaires    Mariage des mineures : une plaie gangrenée    Coronavirus : l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson suspendue par les autorités américaines    La France regrette les menaces d'Alger envers son ambassadeur    Interview avec l'Ambassadeur du Sénégal au Maroc : les dessous de l'initiative sénégalaise à Dakhla    La loi 46.19, une occasion pour lutter efficacement contre la corruption    Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine opérant dans le nord du Maroc    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue omanais    PSG-Bayern: à quelle heure et sur quelles chaînes? (Ligue des champions)    Barça: le clan Messi dément une rumeur au sujet de Neymar    M. Benabdelkader : Bientôt un nouveau projet de loi régissant la fonction d'Adoul    Gaz Butane : Hausse de 9% de la moyenne de subvention unitaire par bouteille (12kg) à fin avril    Golf : Hideki Matsuyama, soleil levant à Augusta    SM le Roi lance l'opération de soutien alimentaire «Ramadan 1442»    Tayeb Hamdi: Sans respect strict et généralisé, les mesures restrictives ne seront jamais suffisantes    Des chiffres alarmants de demandes de mariages des mineures (Président du ministère public)    Raja / Lassaâd Chebbi : Une association de raison qui profite aux deux parties    Les rebelles Houthis du Yémen affirment avoir lancé 17 drones et missiles sur l'Arabie saoudite    Diversité des genres : le groupe OCP s'associe à IFC    Naima Lamcharki, meilleure actrice au Festival international du film arabe de Malmö    Sociétés cotées : Baisse de 34,4 % de la masse bénéficiaire    Ramadan/Maroc: Le renforcement des mesures restrictives dicté par la nature imprévisible du virus (El Otmani)    La Bourse de Casablanca débute en légère baisse    Financement anti-Covid : le plaidoyer de Benchâaboun    Officiel: le Tunisien Lassaad Chabbi nouveau coach du Raja Casablanca    Formation : la Fondation Phosboucraâ opte pour le distanciel    Casablanca : le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Journée internationale de la femme : ASEGUIM-Settat honore Mme Cissé Nantènin Kanté    Real Madrid: Florentino Pérez réélu président    M. Rabbah : Le système électrique de la prochaine décennie sera basé sur des énergies propres et renouvelables    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





 »Essaouira Masquée », une nouvelle action citoyenne
Publié dans Albayane le 05 - 01 - 2021

Pour une sensibilisation accrue aux risques de la Covid-19
De jeunes acteurs associatifs d'Essaouira ont mené, récemment, une nouvelle action citoyenne pour une sensibilisation accrue aux risques de la Covid-19 et au respect scrupuleux des mesures préventives contre la propagation de la pandémie.
Baptisée « Essaouira Masquée », cette initiative civique, organisée par l'Association « Moga'Jeunes » en partenariat avec « Marocains Pluriels », visait à renforcer la prise de conscience des citoyens de la Cité des Alizés quant à l'importance cruciale de l'observation stricte des gestes barrières pour stopper le risque d'infection par le coronavirus, préserver leur sécurité sanitaire et protéger leurs familles et proches.
A cette occasion, les membres de « Moga'Jeunes » ont procédé à la distribution symbolique d'un lot de masques de protection dans certains endroits et rues de la ville, tout en appelant la population à rester très vigilante et fortement mobilisée et prudente pour éviter la contamination par la Covid-19.
Dans une déclaration à la MAP à cette occasion, le président de « Moga'Jeunes », Otmane Mazzine, a indiqué que cette nouvelle opération s'inscrit dans le cadre des différentes actions civiques de conscientisation et de sensibilisation organisées depuis le déclenchement de cette crise sanitaire au niveau de la ville d'Essaouira, le but étant de former un front citoyen et civil à l'échelle locale pour contribuer à la lutte contre la pandémie.
L'opération « Essaouira Masquée », a-t-il ajouté, ambitionne de renforcer la prise de conscience collective des Souiris quant à l'impératif du respect rigoureux des mesures de prévention, notamment le port obligatoire du masque de protection, la distanciation physique et la désinfection régulière des mains, pour réduire la contamination, surtout avec l'apparition d'une nouvelle souche de la Covid-19 dans plusieurs pays.
Et M. Mazzine de relever l'importance d'appeler les habitants de la cité des Alizés à se conformer aux mesures de précaution en vigueur et de les impliquer dans la sensibilisation de leur voisinage afin d'éviter tout relâchement ou manquement au respect de ces gestes barrières, qui pourrait coûter la vie à des êtres chers, et à faire preuve d'un sens élevé de responsabilité même pendant la prochaine campagne massive de vaccination.
« Au regard des efforts constants et soutenus consentis par les autorités publiques, tous corps confondus, pour la lutte contre la pandémie, il est de notre devoir, aussi, en tant que membres de la société civile de rappeler aux citoyens que le strict respect des mesures barrières est indispensable pour nous protéger et protéger les personnes qui nous entourent, ce qui nous permettra de jouir ensemble d'un environnement sain et sûr en cette période de crise sanitaire », a-t-il affirmé.
Mazzine a, dans ce sillage, insisté sur le rôle majeur que peuvent jouer les acteurs associatifs, notamment les jeunes, dans l'intensification de la sensibilisation de la population et le renforcement de cet élan de mobilisation générale qui s'avère vital en cette conjoncture pandémique exceptionnelle.
De son côté, le président de l'Association « Marocains Pluriels », Ahmed Ghayat, a noté que cette action intervient dans le sillage des efforts déployés en vue d'éveiller les esprits et les consciences et d'accroître le niveau de vigilance collective, afin que les citoyens soient constamment conscients des risques liés à la pandémie et de l'impératif du respect strict des mesures barrières.
« Nous nous sommes rendus compte qu'avec le temps, avec la lassitude, de nombreux concitoyens ont baissé la garde et délaissé les gestes barrières pour faire face au virus et notamment le port du masque de protection », a-t-il déploré.
« En ce début de l'année 2021, nous avons voulu rappeler à tous que malheureusement la pandémie n'est pas terminée, et qu'en attendant la campagne massive de vaccination, le masque de protection restait notre meilleur remède aux côtés des autres mesures préventives à observer », a souligné M. Ghayat.
Il a, en outre, soutenu que par cette action baptisée « Essaouira Masquée », les membres de « Moga'Jeunes » ont « relancé notre campagne de sensibilisation, par la distribution de masques de protection dans les rues de leur ville ».
Et M. Ghayat de poursuivre qu'avec les jeunes issus d'autres associations dans diverses villes du Royaume, « nous voulons continuer d'occuper le terrain et d'être la 3ème force -aux côtés du personnel soignant et des forces de sécurité et de l'ordre- jusqu'à ce que nous puissions, enfin, reprendre une vie normale ».
« Nous sommes des acteurs associatifs, culturels de terrain, des jeunes femmes et des jeunes hommes qui ont fait de la proximité avec notre population leur raison de militer », a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.