Adoption par la Chambre des représentants de trois projets de loi organiques relatifs au processus électoral    Abdelouafi Laftit : L'étape actuelle exige l'implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Covid-19 : La CNSS annonce une bonne nouvelle aux crèches    La Bourse de Casablanca en repli du 1 er au 05 mars    Covid-19 au Maroc: près de 4 millions de personnes vaccinées dimanche 7 mars    Salma Azzaoui, une sportive marocaine au défi de la rudesse du soccer américain    Rassemblement à Paris des partisans du Hirak réclamant la dissolution du régime algérien    En leur journée internationale, les femmes aspirent toujours à une égalité de fait    Quand le Maroco-Allemand, Mohamed Hajib, condamné pour terrorisme, faisait l'apologie des attentats-suicides    L'Opinion : Ni fête, ni stéréotype    Mohamed Essoulimani expose sa dimension spirituelle de la femme    Maroc-USA : Examen des moyens de renforcer la coopération culturelle    Sahara : Les Nations unies reconnaissent la difficulté de nommer un envoyé spécial    Irak : le pape prie pour les «victimes de la guerre»    CCISCS : Un partenariat stratégique pour encourager l'entrepreneuriat    Le Bayern rassure sur la blessure de Jérôme Boateng    La promotion des droits sociaux et économiques de la femme au cœur des objectifs majeurs de l'INDH    Les sociétés de distribution sur la sellette    Exposition: sensualité et audace    «Tisser le temps politique au Maroc»    Le WAC s'approche de la qualification en leader, El Kaabi s'illustre    Clara Zetkin, la révolutionnaire par qui tout est arrivé..!    Maroc-Royaume-Uni : une nouvelle route maritime pour contourner les problèmes frontaliers du post-Brexit    La Biélorussie réclame l'extradition de Svetlana Tsikhanovskaïa    Merkel et son parti voient leur étoile pâlir    La femme est appelée à s'affirmer dans les divers registres de la vie sociétale    Alerte météo: fortes averses prévues au Maroc ce dimanche    L'or inexploré tchadien dans la ligne de mire du marocain Marita Group    Déclaration du CA avant le 1er avril    Ligue des champions : Le Zamalek et Al Ahly en difficulté    L'égalité des genres au centre des efforts de relèvement de la crise    Avec « Dilbar », Nora Fatehi dépasse 1 milliard de vues sur Youtube (VIDEO)    Ligue des champions Afrique (3è journée): le point sur le groupe C    Le Maroc, vice-président du 14e congrès des Nations unies pour la prévention du Crime et la justice pénale    Interview avec Rachid El Guenaoui : Il brise les codes du luxe et revendique une mode « sport homme-femme » décomplexée    Programme des principaux matchs du dimanche 7 mars    CAF / Elections du 12 mars : Ahmed Yahya se retire !    CAN U20 : Le Ghana, champion d'Afrique !    «Sans cesse la langue défait et refait le jeu de son tissage de signes» Lorand Gaspar        Des femmes qui comptent : Siham Alami    Obésité et Covid-19 : le choc fatal entre deux pandémies    Maroc : Les barrages remplis à 50%    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    Armée américaine et insurgés du Capitole    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





2021, une bonne saison agricole en vue
Publié dans Albayane le 17 - 01 - 2021

Depuis le 1er Janvier 2021, le Royaume connaît des précipitations abondantes. Celles-ci ont certes impacté négativement certaines villes. Mais elles ont redonné l'espoir aux agriculteurs et augmenté davantage les réserves hydriques. Zakia Bouzoubaâ, directrice de recherche au sein de l'Institut Nationale de la Recherche Agronomique, nous livre ses prévisions pour l'année 2021.
Aya Lankaoui
Les villes du Maroc ont connu des pluies inattendues. En particulier, la ville de Casablanca avec 100 millimètres de pluie. Ce qui a poussé les services de la météorologie nationale à multiplier les bulletins d'alerte, suite aux dommages subis par la ville.
D'autre part, ces dernières pluies ont redonné l'espoir aux agriculteurs. Notamment, après des années de sécheresse. De nombreux professionnels ont exprimé leur gaité. «Les dernières précipitations sont très bénéfiques. La production des céréales et la culture végétale auraient des résultats positifs. Cette année sera pour nous», affirment des agriculteurs de la même région.
Dans le même ordre d'idées, et dans une déclaration à la rédaction d'Al Bayane, Zakia Bouzoubaâ, directrice de recherche au sein de l'Institut Nationale de la Recherche Agronomique, estime que la récolte de 2021 devrait être une des meilleures de ces trois dernières années.
«La pluie qu'a connu les régions du Maroc sera très bénéfique, notamment Souss-Massa, vu que celle-ci a beaucoup souffert durant trois années successives à cause de la sécheresse. La région de l'Oriental également a connu ces dernières années non seulement la sécheresse, mais aussi la salinité, ce qui a influencé le taux de sel dans l'eau qui circule »,affirme-t-elle.
«La pluie a été générale, et puis bien entendu la région du moyen atlas, vu que c'est une région arboricole, qui possède des pommiers et des rosacées qui ont besoin des jours froids. Avec cette vague de froid qu'a connu la région, les agriculteurs obtiennent des résultats satisfaisants», ajoute-t-elle.
Quant aux infrastructures, la direction générale de l'Eau, relevant du ministère de l'Equipement, du transport, de la logistique et de l'eau, le taux de remplissage des barrages a atteint 44,4% le 14 janvier. À savoir, le barrage Al Wahda (province de Ouezzane) qui a affiché un taux de remplissage de 64,7% contre 59,4% à la même date de 2020 avec une retenue de 2,27 milliards de m3.Celui du barrage d'Al Massira (province de Settat), qui s'est situé à 12,5% (331,2 millions de m3), alors que celui du barrage Acharif Al Idrissi a grimpé de 43,5% à 91,7%.
En revanche, les barrages de Bin El Ouidane et Idriss 1er ont chuté respectivement à 21,1% (256 millions de m3) et à 63,4% (716 millions de m3).
Le barrage de Sidi Mohamed Ben Abdellah a, pour sa part, affiché une retenue de 623,3 millions de m3, soit un taux de remplissage de 63,9%, tandis que celui d'Ahmed El Hansali (province de Béni Mellal) a présenté un volume de 148,5 millions de m3.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.