Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Youssef En-Nesyri vers un transfert record pour le club du FC Séville    Errachidia : Mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue    Signature d'une convention pour l'acquisition des pièces d'art pour le futur musée juif de Fès    Covid-19: Vaccinations, infections, décès...les chiffres officiels de ce dimanche    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Covid-19 : la moitié des adultes américains a reçu au moins une dose d'un vaccin    La conjoncture et l'enjeu    Reportage// Ramadan : Je ne sais pas lire l'arabe, comment avoir un contact avec le Saint Coran ?    El Otmani: une «illustration des contours de la politique sociale de SM le Roi»    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Création d'un institut de formation professionnelle    Un chantier révolutionnaire au profit de larges franges de citoyens    Le FMI félicite le Maroc    Le journal égyptien «Al Ahram» met en lumière sur les traditions du Ramadan au Maroc    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Le livreur algérien de Deliveroo qui refusait de servir des clients juifs a été expulsé vers son pays    Ancienne médina de Rabat: Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Phosphates : un think tank américain appelle à l'annulation des droits d'importations imposés au Maroc    Les dates des premières élections fixées    Rachid El Ouali s'exprime sur sa première expérience en tant que réalisateur de sitcom dans Info Soir (Vidéo)    Real Madrid: Fede Valverde forfait contre Getafe    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Mariage: le Code de la famille fait toujours débat au Maroc    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bourita met en avant les réformes audacieuses du Maroc sous l'impulsion de SM le Roi
Publié dans Albayane le 25 - 02 - 2021


Conférence de l'Institut américain «Brookings»
Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a mis en avant lors d'une conférence virtuelle organisée mercredi par le centre de réflexion américain « Brookings», les réformes audacieuses initiées par le Maroc sous l'impulsion de SM le Roi Mohammed VI pour la consécration des droits de l'homme dans toutes leurs dimensions.
«Le Maroc, sous le leadership de SM le Roi, est un pionnier en matière de consécration des droits de l'homme », a indiqué le ministre, rappelant que le Maroc considère le dialogue sur le volet des droits de l'Homme comme «un apport au partenariat maroco-américain qui est un partenariat de valeurs».
Répondant aux questions de l'expert en politique internationale, Jeffrey Feltman, ancien haut diplomate US et ex-Secrétaire général adjoint aux affaires politiques à l'ONU, M. Bourita est revenu à cet effet sur les avancées du Maroc durant les deux dernières décennies pour assurer l'ancrage de la culture des droits de l'homme dans leur globalité, notant qu'outre les droits politiques, les droits des femmes et les réformes constitutionnelles, le Royaume progresse aussi sur le front des droits socio-économiques.
«Il y a trois mois, SM le Roi a annoncé un vaste programme pour garantir la généralisation de la protection sociale»,a-t-il rappelé, soulignant que le Maroc est en train d'élargir aussi la portée de ces droits, d'autant plus que le Royaume se distingue par un autre aspect pas toujours mis en avant, à savoir les droits des communautés. A cet égard, il a cité la coexistence pacifique et les droits dont jouissent la communauté juive marocaine ou encore les droits garantis aux milliers de migrants au même titre que les citoyens marocains, y compris actuellement l'accès au vaccin anti-Covid. «A l'image des autres pays du monde, nous avons encore des défis à relever mais nous sommes convaincus des ambitions à atteindre et nous avons un atout majeur, à savoir la conviction et le leadership de SM le Roi » pour continuer à progresser, a relevé le ministre.
Sur le dossier du Sahara, M. Bourita a souligné l'engagement du Maroc en faveur d'une « approche orientée vers la solution » en vue de régler définitivement ce différend régional qui continue de brider le potentiel de développement du Maghreb et d'entraver les aspirations de ses peuples.
« Je pense qu'aujourd'hui, nous devrions avancer vers une diplomatie orientée vers une solution à la question du Sahara, et c'est la raison pour laquelle les Etats-Unis avaient considéré déjà en 2007 le plan d'autonomie comme une solution sérieuse, crédible et réaliste à ce différend, comme cela a été confirmé par trois administrations américaines successives », a expliqué le ministre.
Evoquant la Proclamation présidentielle américaine sur la marocanité du Sahara, M. Bourita a indiqué que le Maroc reste attaché au processus politique engagé sous les auspices de l'ONU, et perçoit cette avancée comme « une opportunité » sur la voie d'un règlement définitif. A une question de M. Feltman sur l'engagement du Maroc, sous le leadership de SM le Roi, en faveur de la paix et la stabilité en Libye et pour le règlement du conflit israélo-palestinien, le ministre a rappelé que le Royaume a œuvré inlassablement pour aider les Libyens à avancer sur la voie de la réconciliation et pour la paix et la stabilité, mettant en avant à cet égard l'importance des élections du 24 décembre prochain. Les défis, a-t-il dit, portent sur la transition et la légitimité, relevant que les efforts de la communauté internationale doivent appuyer la réalisation de ces deux objectifs.
Au sujet de la reprise des relations entre le Maroc et Israël, M. Bourita a rappelé la spécificité des relations qui ont toujours unis les juifs marocains et les Rois du Maroc, ainsi que la réputation dont jouit le Royaume en tant que modèle de tolérance et de coexistence pacifique entre différentes communautés tout comme sa crédibilité aussi bien auprès des Palestiniens que des Israéliens, autant d'atouts, selon lui, que le Royaume met à profit au service de la paix au Proche-Orient. « Le Maroc joue un rôle pionnier dans le processus de paix au Proche Orient et il est engagé à tout mettre à profit au service d'une paix sincère dans la région », a indiqué le ministre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.