Fête du trône : les vœux du roi Felipe VI d'Espagne    Fête du Trône : Plusieurs édifices emblématiques du Canada illuminés aux couleurs du drapeau marocain    Maroc: Le dirham s'apprécie de 0,20% face au dollar du 23 au 28 juillet (Bank Al-Maghrib)    Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit le Wali de Bank Al-Maghrib    Youssoufia : Sessions de formation à partir du 02 août sur le rôle des coopératives dans l'économie sociale    Le Roi d'Espagne félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône    France: plus de 200 mille manifestants conte le pass sanitaire    Fès: la salle omnisports 11 janvier transformée en centre de vaccination    Compteur coronavirus : 7.529 nouvelles infections, le nombre des cas actifs dépasse les 51.000 personnes    Maroc : la découverte d'un biface acheuléen jette une nouvelle lumière sur la préhistoire de l'Afrique du Nord    En Algérie, deux superstructures sécuritaires à couteaux tirés pour s'emparer des leviers du régime    JO 2020. Les Marocains El Guesse et Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800 m    JO-2020: Le programme du dimanche 1er août    Maroc. Radisson Hotel Group ouvre quatre nouvelles plateformes hôtelières    Monétique: le CMI affiche des chiffres records pour le mois de juillet    Covid-19. Les vaccins, une voie à la fois sûre et fiable vers l'immunité    Liban : l'UE est prête à imposer des sanctions pour peser sur la formation d'un gouvernement    Elections : L'Istiqlal déterminé à renforcer la position des Chambres de Commerce, d'Industrie et des Services    Etats-Unis : les déclarations d'impôts de Trump doivent être transmises au Congrès    Libye : de retour, le fils de Kadhafi songe à se présenter à la présidentielle    Le Président du Parlement arabe salue les réalisations accomplies par le Maroc sous le leadership du Roi Mohammed VI    Levée des subventions sur le gaz butane, le sucre et la farine: ce qu'il en est vraiment    Finale de la Coupe du Trône de basketball (2020-2021) : Le FUS Rabat remporte le titre face au Kawkab Marrakech    Au sujet des paris sportifs... L'ITIA et la FRMT suspendent à vie Mohamed Hirs et 35 000 $ d'amende !    Conjoncture économique: les prévisions du HCP pour 2021 et 2022    Fête du trône : les vœux de Justin Trudeau    En Algérie, le scandale de faux comptes de désinformation liés au régime    Al Haouz: Fermeture d'un établissement hôtelier pour violation des mesures sanitaires    Covid-19 : Les objectifs de vaccination sont loin d'être atteints (OMS)    Maroc/Météo:Temps chaud, ce samedi 31 juillet    Pays-Bas : découverte d'un grand laboratoire de drogues de synthèse    Covid-19 au Maroc. Port du masque: les autorités serrent la vis    Le Maroc s'inscrit, conformément à ses priorités, dans une perspective diplomatique multilatérale (ambassadeur)    La sélection nationale de Breakdance se prépare à Ifrane au Championnat du monde    Tunisie : le président Kaïs Saïed confie le portefeuille de l'intérieur à Ridha Gharsallaoui    Tunisie : L'hôpital de campagne marocain à Manouba opérationnel    ONCF. De bonnes performances et une nouvelle feuille de route à l'horizon    JO 2020. Les Marocains El Bakkali et Tindouft qualifiés pour la finale du 3 000 m steeple    Slalom Kayak aux J.O de Tokyo : Le Marocain Mathis Saoudi perd en demi-finale    Basket-ball : La finale féminine de la Coupe du Trône reportée à cause de la Covid-19    "Allayla Sahratena": Une soirée spéciale fête du Trône, samedi à 21h45    Yassine Saibi, la musique dans la peau    Pegasus, médiatus, propagus    "Réduction des risques... le Manifeste" : un ouvrage qui décortique les urgences du monde en temps de pandémie    Lever de rideau sur le 22è Festival international de luth    Art contemporain : La Fondation nationale des musées met en avant la jeune scène artistique    "Nektachfou Bladna"-Replay: Visiter le Maroc autrement avec les artistes    Fête du Trône : «Nehzzo lwan dyialna !», l'appel pour exprimer la fierté du pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Regain de tension dans le Donbass
Publié dans Albayane le 11 - 04 - 2021

La multiplication ces dernières semaines des heurts et des violations de cessez-le-feu à l'est de l'Ukraine, dans la région du Donbass où des séparatistes prorusses appuyés par Moscou s'opposent, depuis sept ans, aux forces nationales ukrainiennes, suscite l'inquiétude des chancelleries occidentales.
Et même si, après la mort, le 26 mars dernier, de 4 soldats ukrainiens, la Russie et l'Ukraine se sont accusés mutuellement de provoquer une nouvelle escalade dans le conflit, les mouvements de troupes russes observés ces derniers jours près de la frontière ukrainienne ont été jugés préoccupants aussi bien par l'OTAN que par les chancelleries occidentales.
Jugeant ce déplacement des troupes russes comme étant une manœuvre d'intimidation, Washington a saisi cette occasion pour mettre en garde Moscou et pour l'accuser du regain de tension que connaît la région. Or, le 1er Avril dernier, le porte-parole du Kremlin avait balayé ces critiques d'un simple revers de manche en répondant que la Russie a le droit de déplacer ses forces sur son territoire comme elle l'entend et qu'en principe ceci ne devrait alarmer personne.
Il est vrai que des mouvements de troupes russes effectuées à l'intérieur de la Russie ne devraient constituer aucune source d'inquiétude mais il en est autrement lorsqu'il ne s'agit pas d'une opération «isolée» mais d'un «exercice» qui coïncide avec les manœuvres militaires actuellement en cours en Crimée, cette région de l'Ukraine annexée par Moscou en 2014 et qui fait, actuellement, l'objet d'une nouvelle campagne de conscription fermement dénoncée par l'Union européenne.
Raison pour laquelle, en déplorant la « détérioration de la situation dans le Donbass », le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui a voulu être avec ses soldats « dans les moments difficiles », s'est rendu, jeudi dernier, sur la ligne de front du conflit avec les séparatistes prorusses revêtu, pour la circonstance, d'un treillis militaire, d'un gilet pare-balles et d'un masque anti-Covid. Passant en revue les troupes dans les tranchées de la région de Lougansk, le président ukrainien a remis des médailles à certains soldats et salué «l'héroïsme» de ceux qui «protègent les frontières de l'Ukraine».
Au même moment, lors d'un entretien téléphonique entre Vladimir Poutine et Angela Merkel, dont le pays est avec la France co-parrain du processus de paix dans la région, la chancelière allemande a demandé au président russe « de réduire la présence militaire russe dans l'est de l'Ukraine» pour permettre une désescalade» : ce à quoi ce dernier a répondu que ses mouvements de troupes n'ont rien de menaçant dès lors qu'ils se déroulent à l'intérieur du territoire russe mais que ce sont plutôt les forces ukrainiennes qui multiplient les « provocations » dans le but «d'aggraver volontairement la situation» sur le front.
Lui emboitant le pas, Dmitri Kozak, le représentant de Moscou dans les négociations de paix, a signalé que la Russie reste entièrement disposée à «venir à la défense» des séparatistes en cas d'opération militaire ukrainienne d'envergure évoquant par-là la nécessaire protection de la population locale à laquelle Moscou avait remis des passeports russes. Réagissant, par ailleurs, à la demande de Kiev d'accélérer son entrée dans le Pacte atlantique, Dmitri Kozak a tenu à rappeler que l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN constituera «le début de l'effondrement» du pays.
En outre, si l'on en croit le ministère turc des Affaires étrangères, les Etats-Unis qui sont «de plus en plus préoccupés par la récente escalade des attaques russes dans l'est de l'Ukraine» se préparent à envoyer deux navires de guerre en mer noire via le détroit du Bosphore.
Si cela se produit réellement alors que le Donbass constitue une «plaie ouverte» au cœur de l'Europe, soumise aux aléas politiques et diplomatiques du moment, quel accueil réservera Moscou à la venue de flotte américaine dans la région ? Attendons pour voir...
Nabil El Bousaadi


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.