Affaire Brahim Ghali: ce qu'a dit Ouahbi au journal espagnol La Razon    Nouveaux cas, vaccination...: le bilan de ce samedi 15 mai (Maroc/Covid-19)    Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Climat: l'éducation à l'environnement au coeur des préoccupations de l'Unesco    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    VIDEO// Invitée du JT Info Soir, Sofia Mestari dévoile les détails de son nouvel album en préparation    Prison d'Ain Sebaa 1: Soulaimane Raissouni a refusé de contacter sa famille à deux reprises    FA Cup : Hakim Ziyech et Chelsea battus en finale par Leicester    1/4 de finale de la Coupe de la CAF: Le Raja « fin prêt » pour arracher la victoire devant Orlando Pirates    L'ambassadeur de Palestine au Maroc remercie le Roi pour son soutien à la cause palestinienne    L'ambassadeur de Palestine au Maroc salue le soutien constant de SM le Roi à la cause palestinienne    Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    La finale de la Ligue des champions africaine au Maroc    Ghalta, une erreur très cher payée... Dimanche à 22h45 (Bande-annonce)    Melkisation de terres collectives dans les périmètres d'irrigation du Gharb et du Haouz: MCA-Morocco et le CAM se mobilisent pour l'éducation financière    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Météo: le temps prévu ce samedi 15 mai au Maroc    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Casablanca: la Marine Royale célèbre le 65-ème anniversaire de la création des FAR    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La conjoncture et l'enjeu
Publié dans Albayane le 18 - 04 - 2021


Belkassem Amenzou
«Le Maroc restera dans son Sahara, et le Sahara demeurera dans son Maroc jusqu'à la fin des temps». Cette citation de SM le Roi Mohammed VI, dans son discours à la nation à l'occasion du 39e anniversaire de la Marche Verte, restera une référence dans le traitement du dossier relatif au conflit artificiel autour du Sahara marocain.
C'est la base de l'exclusivité de l'ONU en tant que cadre pour trouver une solution politique à la question du Sahara marocain. Et sur cette base que se réunira le Conseil de sécurité de l'ONU, au cours de cette semaine, pour des consultations, par visioconférence, sur ce dossier.
La réunion de cette année intervient dans une conjoncture marquée par la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara qui contribuera au règlement du conflit artificiel, et la dynamique que connaissent les provinces du sud, notamment les villes de Laâyoune et de Dakhla, avec l'ouverture de représentations diplomatiques et consulaires de plusieurs pays.
De même, la réunion de cette année intervient après l'affirmation du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, faisant savoir que «le règlement du conflit autour du Sahara marocain reste tributaire d'un dialogue entre les deux véritables parties qui sont le Maroc et l'Algérie».
De même encore, la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU intervient après le refus par l'Algérie et le polisario des candidats proposés par le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, au poste d'émissaire onusien au Sahara, vacant depuis mai 2019, suite à la démission de l'Allemand Horst Kohler pour des raisons de santé, à savoir le Roumain, Petre Roman et le Portugais Luis Amado. Sur le terrain, cette réunion intervient après les manœuvres suicidaires des séparatistes du polisario et leurs violations du cessez-le feu dans la région.
Ces manœuvres du polisario, proclamées de guerre mais uniquement dans les médias, pour manipuler l'opinion publique dans les camps de Tindouf, entravent la mission des casques bleus de la Minurso à l'est du mur de la ceinture de sécurité. Ce qui a poussé le Maroc, qui coopère avec ladite mission onusienne, à procéder à la sécurisation, le 13 novembre 2020, du passage frontalier d'El Guerguerate. C'est dans ce contexte que le conseil de sécurité de l'ONU, dont la présidence tournante est assurée durant ce mois d'avril par le Vietnam, examinera le dossier de ce conflit artificiel sur le Sahara marocain.
En octobre de l'année 2020, le Conseil de sécurité des Nations unies a reconduit d'un an le mandat de la Minurso. La résolution 2548 votée par l'ONU en octobre félicite le Maroc pour ses efforts sérieux et crédibles et valide l'initiative d'autonomie proposée par le Royaume depuis avril 2007. Ces éléments et bien d'autres seraient au menu des entretiens de la diplomatie marocaine avec de nombreuses capitales.
Mercredi dernier, le règlement de la question du Sahara marocain a été au centre d'un entretien, à Moscou, entre le vice-ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Sergey Vershinin et l'ambassadeur du Maroc, Lotfi Bouchaara. Le jeudi 15 avril, le chef de la diplomatie marocaine, s'est entretenu en visioconférence avec son homologue égyptien, Sameh Chokri. Le vendredi 16 avril, le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, s'est entretenu avec son homologue vietnamien, Bui Thanh Son.
Le même jour, Nasser Bourita, s'est entretenu en visioconférence avec le ministre italien des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Luigi Di Maio. Autant dire que la diplomatie marocaine est à l'œuvre en vue de faire valoir la position marocaine. Et grâce à la vision stratégique de SM le Roi Mohammed VI, le dossier du Sahara connait des progrès évidents, faisant des provinces du Sud un moteur de développement régional et continental.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.