Chambres professionnelles : Défis et enjeux d'un scrutin d'une conjoncture particulière    Elections : La HACA prépare son dispositif pour les prochaines échéances    Biden supprime le tweet montrant une carte du Maroc sans le Sahara    Al Hoceima : Appel à projets du programme Madaëf Eco6    Afghanistan : Les attaques se multiplient à Kaboul, les Talibans revendiquent    Liban : Macron fait la quête    Tokyo 2020 : Elaine Thompson (Jamaïque) 100 m féminin : 10 s 61 à 0,62 s du record mondial    Le légendaire gardien de but Ahmed Belkorchi n'est plus    Les mosquées de la préfecture de Skhirat-Témara ferment pour la prière d'Al icha    Compteur Coronavirus :Le Maroc franchit le cap des 10.000 nouveaux cas en 24 heures    Fin du « potentiel détournement » d'un pétrolier britannique    L'ONU demande la fin immédiate des "violations alarmantes" en République centrafricaine    Agro-alimentaire : bonnes performances des exportations en 2021    Du pétrole à Inezgrane : les précisions de l'ONHYM    L'Espagne rejoint le Brésil en finale messieurs    Affaire Pegasus : la CNDP se saisit du dossier    Le pdt de la délégation Maghreb au PE salue un geste Royal hautement généreux en direction de l'Algérie (Vidéo)    Vaccination anti-Covid : inauguration du premier vaccinodrome à la pointe de la technologie (Reportage)    La société civile se mobilise contre le travail des enfants    «Prisonnière du silence» remporte le grand prix    Lucien Amiel, doyen des galeristes marocains, n'est plus    JO-2020/Athlétisme: le Kényan Emmanuel Korir champion olympique du 800 m    Issa Hayatou sanctionné par la FIFA    Botola: Walid Regragui proche du Wydad, pour succéder à Benzarti    Bonnes performances pour les ventes de voitures à fin juillet    Blanchiment de capitaux et financement du terrorisme. La Douane sensibilise sur les nouvelles dispositions de lutte    Fête du Trône: SM le Roi reçoit un message de félicitations du président du Conseil présidentiel libyen    Micro-crédit. Les nouvelles dispositions légales entrent en vigueur    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 4 août 2021 à 16H00    Covid-19: la Chine restreint les déplacements à l'étranger pour ses ressortissants    Législatives: El Othmani se présentera dans la circonscription de Rabat-Océan    Affaire Pegasus : La riposte marocaine se poursuit    OMPIC. Un bilan 2020 positif et une feuille de route bien affûtée    En Algérie, «le meilleur système de santé au Maghreb et en Afrique» s'effondre    Comment se préparer aux Jeux Olympiques ? Une expérience de deux médecins anciens champions sportifs    JO-2020: Le programme du jeudi 5 août 2021    Covid-19 : le théâtre national Mohammed V procède à un arrêt provisoire ses activités    Mohamed Amine Kihal ou la prédilection pour les rôles à dimension psychologique    Variant Delta. Ces dernières données permettant de mieux cerner la dangerosité du virus    Question de littérature : Les nouveaux auteurs sont-ils sous le seuil de la pauvreté littéraire ?    CRDH : Soulaiman Raissouni se trouve «dans un état très stable»    Armement : Le Maroc s'apprête à acquérir 22 hélicoptères d'attaque turcs    Campagne électorale et médias : La Haca rappelle les règles du jeu    Edito : XXIème    ONU : Les accusations généralisées contre les travailleurs humanitaires au Tigray sont "injustes"    Visa for Movie Rabat: Une énième manifestation artistique reportée    Parution. Le Manifeste: un voyage au bout des risques    Visite guidée: voyage au cœur du Marrakech de l'art (Partie II)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



«Soufi, mon amour» en tournée au Maroc
Publié dans Albayane le 16 - 06 - 2021

Entre expérience artistique et voyage mystique, Hassan El Jaï se met en scène et interprète tous les personnages de son adaptation du best-seller mondial « Soufi, mon Amour ».
Après une centaine de représentations au Maroc et à l'étranger, Hassan El Jaï revient accompagné par le musicien Abd-Chakûr Boussougou sur plusieurs instruments traditionnels pour livrer d'autres concerts le mercredi 23 Juin à 20h au Complexe Culturel d'Anfa à Casablanca, le jeudi 24 Juin à 20h au Théâtre National Mohammed V à Rabat, le vendredi 25 Juin à 20h au Palais des Congrès Mövenpick à Marrakech et le samedi 26 Juin à 20h au Complexe Culturel Al Houria à Fès.
On suit le périple de Shams de Tabrîz, le célèbre derviche errant du 13ème siècle, vers la ville de Konya. Sur les pas du maître spirituel de Rûmi, et à travers ses rencontres avec différents protagonistes fascinants ; le public est invité à arpenter un chemin initiatique, au bout duquel l'amour se révèle être à la fois la raison et le but ultimes… Le voyage théâtralisé de Shams de Tabrîz offre un spectacle riche et captivant, capable de laisser une empreinte unique dans les cœurs.
Passionné de théâtre depuis l'enfance et avant tout par Molière et Shakespeare, Hassan El Jaï a fait ses classes au Lee Strasberg Theatre and Film Institute de New York, puis au Cours Florent à Paris où il obtient son brevet de comédien professionnel avec les honneurs.
Basé aujourd'hui au Maroc, il met en scène et joue des textes en trois langues pour le théâtre, et double des voix pour films et dessins animés. Il intervient également en tant que coach en prise de parole en public auprès des professionnels, des particuliers et des établissements universitaires.
Hassan est incontestablement l'une des figures majeures du théâtre marocain de cette dernière décennie.
Parmi de nombreux textes interprétés sur scène, on citera des classiques universels comme Le Petit Prince, Le Prophète de Khalil Gibran, Cyrano de Bergerac ou Othello, sans oublier des œuvres essentielles de Jalâl-Dîn Rûmi, Victor Hugo et Olivier Py. Son adaptation en deux langues de « Soufi, mon Amour » est son plus grand succès à ce jour : une centaine de représentations réparties entre la Belgique, la France, le Maroc, la Suisse et les Etats-Unis – notamment en anglais dans les Universités Columbia, Princeton et Yale.
Initié à la musique ottomane dans la pratique du Oûd auprès de Kudsi Erguner, la recherche de Abd-Chakûr est centrée sur les instruments traditionnels des 5 continents.
Pédagogue, il découvre les instruments contemporains de création Baschet, et développe les multiples possibilités sonores dans l'exercice de l'improvisation libre.
Ces expérimentations l'ont amené à collaborer avec des compagnies de théâtre, de danse, et à réaliser des performances avec des musiciens de France et d'ailleurs, autour de la peinture et des Arts Plastiques et dans des rencontres multidisciplinaires.
Il a notamment collaboré avec la compagnie Joseph Aka à Chambéry, la compagnie de Renato Giuliani à Nice dans l'écriture musicale du Roi Lear, avec le percussionniste franco indien Prabhu Edouard, et le percussionniste franco-marocain Khalid Kouhen sur son propre projet DIWAN.
Il collabore avec le pianiste improvisateur Henri Roger, et tous deux ont enregistré un album sorti sur le label Facing You.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.