Open d'Australie: Shapovalov fait tomber Zverev (VIDEO)    Open d'Australie: Nadal trop fort pour Mannarino (VIDEO)    Les Etats arabes du Golfe cherchent à « restaurer la confiance » avec le Liban m    Marque Employeur.La SMT certifiée pour la deuxième année consécutive    Une ONG américaine dénonce l'utilisation des enfants-soldats dans les camps de Tindouf    Novak Djokovic veut jouer l'Open d'Australie en 2023    USA: La région de Big Sur en Californie frappée par un important feu de forêt    Nouvelles manifestations en France avant l'entrée en vigueur du passe vaccinal    Les températures attendues ce dimanche 23 janvier 2022    Législatives à Chypre-Nord sur fond de crise économique    Au chevet des animaux errants à Bagdad: un coeur gros comme ça mais zéro soutien    Manger ou se chauffer ? Le choix cornélien de Britanniques face à l'envolée des prix    Maroc/Météo : temps assez froid et faibles pluies par endroits ce dimanche 23 janvier    Covid-19: le sous variant BA.2 nécessite plus de vigilance que d'inquiétude    Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron toujours en tête des intentions de vote au premier tour    Aéroport de Zagora : hausse de 180% du trafic passagers en 2021    Nouvelle-Zélande: la Première ministre reporte son mariage pour cause de Covid    La ville de Casablanca s'associe à la campagne "Informer les femmes, transformer les vies"    Ukraine : Londres accuse Moscou de « chercher à installer un dirigeant prorusse à Kiev »    Éliminatoires Mondial Costa Rica: le Maroc et le Sénégal font match nul    Présidentielle: Macron en tête des intentions de vote au premier tour (Sondage)    Neuf individus dont deux policiers interpellés    Après le discours de Felipe VI, Albares modère son optimisme quant à la reprise des relations avec le Maroc    CAN2021 : Samedi, les Lions de l'Atlas à l'entraînement sans Bounou, Hakimi et Fajr !?    CAN 2021: Les Comores sans gardien de buts face au Cameroun    Sahara marocain: Le SG de l'ONU appelle toutes les parties à reprendre le processus politique    Covid-19 au Maroc : 7 638 nouvelles infections et 31 décès ce samedi    Maroc- RD Congo aux barrages du Mondial (Qatar-2022)    La Bourse de Casablanca indécise du 17 au 21 janvier    Maroc/Coronavirus-Bilan 24H: 31 décès et 5.750 guérisons    Le bureau du Cercle d'Amitié Maroc-Israël reçu par la présidente de la commune de Casablanca    Strasbourg : Des trophées pour les initiatives les plus distinguées de la société civile franco-marocaine    Assassinat du président haïtien: plusieurs enquêtes mais le flou perdure    L'Espagne intensifie sa présence militaire autour des fermes piscicoles    L'humoriste Hamza Filali a célébré son mariage (VIDÉO)    Réunion d'urgence de la Ligue arabe dimanche au sujet de l'attaque des Houthis contre les Emirats arabes unis    The Voice : Le rappeur maroco-néerlandais Ali B accusé d'agressions sexuelles    Abdelilah Benkirane endeuillé (PHOTO)    Programme foot : les matchs à suivre ce week-end    Les marocains en tête des bénéficiaires des visas pour la France en 2021    Dessalement de l'eau: pourquoi le Maroc peut le faire    La maladie n'est pas à priori à l'origine de la disparition des abeilles dans certaines régions (ONSSA)    Ryanair: prête pour rester au Maroc?    Covid: le Brésil reporte les défilés de ses célébrissimes carnavals à avril    Vin Diesel n'oublie pas le Maroc    Younes Megri : « Ce que dit mon neveu ne concerne que sa personne »    5 figures contemporaines du féminisme marocain    Reportage : Lancement du projet de préservation des mosaïques historiques de Volubilis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des efforts soutenus pour une scolarisation accrue des filles
Publié dans Albayane le 13 - 10 - 2021


Par Abdelilah EDGHOUGUI – MAP
Réinventer l'avenir des filles et libérer leur potentiel passent par un accès plus large à une éducation de qualité, particulièrement en milieu rural. Telle est la finalité d'un nombre de projets de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) qui ont pu être concrétisés dans la province de Sidi Slimane.
Risque de déperdition, transport scolaire, déficit en internats et en cantines, voilà tant d'obstacles à la scolarisation des jeunes filles qui font désormais partie du passé. Tant et si bien que l'INDH a permis de mobiliser les moyens en vue de rattraper le retard constaté en la matière.
L'apprentissage en mode libre accès
Grâce à l'Initiative nationale pour le développement humain, un effort colossal a été fourni pour la création d'unités de préscolaire dans des zones rurales enclavées avec comme priorité la scolarisation des petites filles, l'installation et l'aménagement des internats, pour lutter contre le décrochage chez les plus grandes.
Le transport scolaire n'est pas en reste dans cette dynamique sociale, en ce sens qu'il a été procédé à l'acquisition de plusieurs bus pour faciliter l'accès aux services d'éducation. Ainsi, 78 véhicules ont été mobilisés au profit de neuf communes relevant de la province de Sidi Slimane.
Hormis le trajet accidenté, sereines et confiantes, les filles de la commune rurale d'Ouled Ben Hammadi surgissent de nulle part et prennent le même bus que leurs camarades masculins vers le lycée collégial Al Wifak, pour y poursuivre leurs études en toute quiétude.
Nombre de leurs consœurs ont, pour des raisons évidentes, choisi l'internat du collège pour rester proches des classes. Ici dans le pavillon des filles, on propose des chambres pour quatre élèves avec des lits superposés, des placards et des fenêtres donnant sur des jardins et sur la vaste cour de l'établissement. De quoi respirer de l'air frais pour se rafraîchir la mémoire!
Le foyer d'une capacité d'accueil de 160 lits, dont 80 sont réservés aux filles, est doté d'une salle collective de lecture où les garçons et les filles se côtoient dans les heures creuses pour réviser et faire leurs devoirs.
« Cet internat destiné à héberger les filles issues des zones rurales a été construit grâce à un financement de l'INDH et a joué un rôle majeur dans la lutte contre la déperdition scolaire », a déclaré à la MAP Mohammed Boutayeb, directeur du lycée Al Wifak Ouled Ben Hammadi, précisant que 75 filles et 49 garçons y sont hébergées au titre de l'année scolaire 2021-2022.
L'internat aménagé dans commune rurale du même nom, qui a vu le jour en 2018 et pris en charge totalement par l'INDH, a nécessité la mobilisation d'une enveloppe de plus de 5,3 millions de dirhams (MDH).
Dans la commune voisine d'Ouled Hssine, l'INDH a apporté plus de 1,2 MDH pour la construction et l'équipement d'un internat d'une capacité de 80 places, opérationnel depuis 2020, ainsi que de 7 bibliothèques au profit de 1.400 bénéficiaires avec un investissement de plus 4,3 MDH.
A 15 Km de la ville de Sidi Slimane, le caidat de Dar Bel Amri s'est doté depuis 2019 de 10 cantines scolaires, d'un coût global de 4,7 millions de dirhams.
Le préscolaire, un chantier à fort impact social
Côté préscolaire, le chef du service Impulsion du capital humain des générations montantes de l'INDH auprès de la province a fait savoir que 140 unités d'enseignement préscolaire en milieu rural ont été réalisées ou programmées entre 2019 et 2022 avec une enveloppe de 10,8 MDH, dont 40 sont programmées en 2022.
« La création d'unités préscolaires en milieu rural intervient dans le cadre d'une approche territoriale de proximité où toutes les communes rurales relevant de la province Sidi Slimane trouvent leur compte. L'objectif est d'assurer un enseignement de qualité pour une inclusion fluide des enfants pour lutter contre les abandons », a-t-il précisé dans une déclaration à la MAP.
Tous les acteurs concernés contribuent à cet effort colossal pour combler les déficits enregistrés en termes d'accès des enfants et des filles en particulier à la scolarité. Le Comité provincial du développement humain (CPDH), la Division de l'action sociale (DAS) de la province, le service « Impulsion du capital humain des générations montantes » de l'INDH et la Fondation marocaine pour la promotion de l'enseignement préscolaire (FMPS) ont érigé en priorité la scolarisation des filles en mettant l'accent toit particulièrement sur les zones rurales. Et les résultats n'ont pas tardé: Plus de 50% des élèves dans le milieu rural sont des filles.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.