Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Un cas du nouveau variant découvert en Afrique du Sud détecté en Belgique    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Ciments du Maroc améliore son CA de 6,9% à fin septembre    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Education financière : Plus de 1.000 petits agriculteurs encadrés par Crédit Agricole du Maroc    Le colloque digital «Talents Africains» de retour    Nadia Fettah Alaoui livre sa vision pour le marché des capitaux    Boris Johnson appelle la France à reprendre tous les migrants qui traversent la manche    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Migrants à Calais : la lettre de Johnson «indigente» et «déplacée», tonne le gouvernement français    Spéculations autour de l'éventualité d'une offensive militaire russe en Ukraine    Un lieu de culte et un joyau architectural de la ville «européenne» de Rabat    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    Paris et Londres affichent leur volonté de coopérer    Signature d'un Mémorandum d'Entente dans le domaine de la défense    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Covid-19 : Le Portugal adopte de nouvelles mesures restrictives    Lancement de la campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière    Meknès : 3 ans de prison ferme pour avoir abusé d'un adolescent, malade mental !    Les réformes engagées par SM le Roi ont permis des réalisations « remarquables » en matière des droits de l'Homme    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib à l'Espace Rivages    L'OMS et la FIFA s'associent contre les violences domestiques    OMS : Plus d'un demi-million de vies sauvées par les vaccins contre le Covid-19 en Europe    Feuille de route bilatérale, intérêts communs, commission mixite : l'essentiel de la rencontre entre Nasser Bourita et son homologue sierraléonais    3ème édition du Trophée Tilila: La cérémonie de remise des prix en images (Reportage)    Kia désormais représentée à Dakhla    Moncef Marzouki : « J'ai tenté une médiation entre le Maroc et l'Algérie dans le cadre de l'autonomie qui est la solution au conflit autour du Sahara »    Météo/Maroc: Pluies et chutes de neige ce vendredi 26 novembre    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mbarka Bouaida élue présidente de l'Association des régions du Maroc    Réseau. Renault Commerce Maroc inaugure sa nouvelle succursale à Zenata    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    Football : Zlatan Ibrahimovic sort un nouveau livre en décembre    L'équipe nationale U23 en stage de préparation du 29 novembre au 5 décembre à Maâmoura    Botola Pro D1 / FUS-DHJ ( 2-2) : C'était surtout une affaire de corners décisifs    Football pour amputés: L'équipe nationale participe à la Coupe d'Afrique des Nations    Présidentielle libyenne : La commission électorale écarte 25 candidats dont Saïf Kadhafi    El Jadida : L'épave devenue « œuvre d'art »...    Détenus du Hirak du Rif : Le serment de Abdellatif Ouahbi    L'essentiel du programme d'action du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    «Zanka Contact» : Une histoire d'amour où se mêlent arts et espoir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'Algérie et le polisario reçoivent une claque magistrale au Parlement européen
Publié dans Albayane le 17 - 10 - 2021

Le Parlement européen a dévoilé, jeudi, les trois finalistes du Prix Sakharov 2021 pour la liberté de l'esprit. L'information peut paraître anodine car le prix est accordé chaque année par l'institution parlementaire européenne pour récompenser les militants, les vrais, les authentiques s'activant dans les domaines des droits de l'homme et des libertés fondamentales. Mais ce marronnier mérite qu'on s'y arrête cette année puisque le Parlement européen avait été saisi d'une candidature impulsée par l'Algérie, pour le moins grotesque, celle d'une certaine Sultana Khaya, activiste polisarienne se faisant passer pour une damnée de la terre pour son «combat» contre les moulins à vent des droits de l'homme dans les territoires marocains du Sahara.
Le Parlement européen a d'emblée écarté cette candidature farfelue pour ne retenir que celles des femmes Afghanes qui se battent pour l'égalité et les droits de l'homme, de l'opposant russe Alexeï Navalny et de l'ancienne Présidente par intérim de Bolivie Jeanine Áñez.
Le lauréat du Prix Sakharov 2021 sera sélectionné parmi ces trois candidats par le Président et les chefs de file des groupes politiques du Parlement européen le 21 octobre prochain. C'est donc une affaire sérieuse.
Croyant bénéficier des complicités d'antan au sein du Parlement européen, le polisario s'est vu infliger une sérieuse raclée de la part des eurodéputés qui ne veulent plus accorder de crédit, ni même le bénéfice du doute à cette bande de mercenaires, d'autant plus qu'ils sont aujourd'hui conscients plus qu'hier que l'Algérie et le polisario œuvrent à saper les intérêts de l'Europe en menant notamment une guérilla juridique contre ses partenariats et traités internationaux.
Peine perdue. L'opération menée par le maître des basses œuvres Amar Belani et consorts depuis plusieurs mois dans les coulisses du Parlement européen pour octroyer à leur marionnette, la dénommée Sultana Khaya, le prix Sakharov, se voit ainsi heurtée à la bonne conscience, au sens de la responsabilité et de l'engagement des eurodéputés qui savent faire le discernement de la propagande et du militantisme, du patriotisme et de la félonie, du séparatisme et de l'unité. L'Algérie a d'ailleurs accompagné cette candidature d'un tintamarre médiatique faisant croire que c'est dans la poche.
Les eurodéputés ont aussitôt compris que la candidature de cette «icône» de pacotille au prestigieux prix Sakharov procède de cette sale campagne hystérique que mènent l'Algérie et le polisario autour de la situation des droits de l'homme dans les provinces du sud.
Ils ont pris leur temps d'enquêter, de se renseigner et de s'assurer que la dénommée Sultana Khaya tout comme ses complices Aminatou Haidar, Naama Asfari etc. ne sont pas des activistes pacifiques des droits de l'homme, mais plutôt des mercenaires à la solde d'Alger qui nourrissent des projets de déstabilisation contre l'unité et la souveraineté du Maroc.
Pour rappel, la candidate déboutée avait participé, du 1er au 12 janvier 2019, à des exercices militaires encadrés par l'Algérie durant lesquels elle avait appelé à la violence armée contre les civils au Sahara marocain. Des photos montrant l'intéressée en treillis militaire et brandissant un fusil kalachnikov avaient fait le tour de la toile. Elles ont été versées comme pièces à conviction dans les documents du Conseil de Sécurité de l'ONU établissant ainsi le lien avéré entre le polisario, l'Algérie et le crime organisé dans la région. Et comme nous le rappelle la sagesse arabe : la corde du mensonge est courte!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.