Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Un cas du nouveau variant découvert en Afrique du Sud détecté en Belgique    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Ciments du Maroc améliore son CA de 6,9% à fin septembre    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Education financière : Plus de 1.000 petits agriculteurs encadrés par Crédit Agricole du Maroc    Le colloque digital «Talents Africains» de retour    Nadia Fettah Alaoui livre sa vision pour le marché des capitaux    Boris Johnson appelle la France à reprendre tous les migrants qui traversent la manche    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Migrants à Calais : la lettre de Johnson «indigente» et «déplacée», tonne le gouvernement français    Spéculations autour de l'éventualité d'une offensive militaire russe en Ukraine    Un lieu de culte et un joyau architectural de la ville «européenne» de Rabat    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    Paris et Londres affichent leur volonté de coopérer    Signature d'un Mémorandum d'Entente dans le domaine de la défense    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Covid-19 : Le Portugal adopte de nouvelles mesures restrictives    Lancement de la campagne nationale de vaccination contre la grippe saisonnière    Meknès : 3 ans de prison ferme pour avoir abusé d'un adolescent, malade mental !    Les réformes engagées par SM le Roi ont permis des réalisations « remarquables » en matière des droits de l'Homme    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib à l'Espace Rivages    L'OMS et la FIFA s'associent contre les violences domestiques    OMS : Plus d'un demi-million de vies sauvées par les vaccins contre le Covid-19 en Europe    Feuille de route bilatérale, intérêts communs, commission mixite : l'essentiel de la rencontre entre Nasser Bourita et son homologue sierraléonais    3ème édition du Trophée Tilila: La cérémonie de remise des prix en images (Reportage)    Kia désormais représentée à Dakhla    Moncef Marzouki : « J'ai tenté une médiation entre le Maroc et l'Algérie dans le cadre de l'autonomie qui est la solution au conflit autour du Sahara »    Météo/Maroc: Pluies et chutes de neige ce vendredi 26 novembre    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mbarka Bouaida élue présidente de l'Association des régions du Maroc    Réseau. Renault Commerce Maroc inaugure sa nouvelle succursale à Zenata    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    Football : Zlatan Ibrahimovic sort un nouveau livre en décembre    L'équipe nationale U23 en stage de préparation du 29 novembre au 5 décembre à Maâmoura    Botola Pro D1 / FUS-DHJ ( 2-2) : C'était surtout une affaire de corners décisifs    Football pour amputés: L'équipe nationale participe à la Coupe d'Afrique des Nations    Présidentielle libyenne : La commission électorale écarte 25 candidats dont Saïf Kadhafi    El Jadida : L'épave devenue « œuvre d'art »...    Détenus du Hirak du Rif : Le serment de Abdellatif Ouahbi    L'essentiel du programme d'action du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    «Zanka Contact» : Une histoire d'amour où se mêlent arts et espoir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La CGEM décline son software
Publié dans Albayane le 18 - 10 - 2021

A l'instar de la déclaration afférente au programme de l'Exécutif nouvellement installé, le Patronat a présenté, vendredi dernier, le livre blanc en vue de mettre en exergue son ébauche, dans ce nouvel envol qu'entamera notre pays. Il ne fait pas de doute que le public et le privé se mettront à pied d'œuvre pour tirer leur épingle du jeu au lendemain de la mise en pratique du nouveau modèle de développement. Tout auréolée par la relance qui se profile crescendo, après la dégénérescence virale, la Confédération met en avant une collection de mesures prioritaires, s'articulant essentiellement autour de la « TPME » (la Très Petite et moyenne Entreprise). Pas moins de dix priorités évoquées et mises en branle au grand jour par l'instance patronale, dont la prestance aussi multiple qu'édifiante témoigne d'un volontarisme avéré de se déployer à la rescousse de l'état mièvre, en termes d'éclaircie économique. En effet, allant d'outils d'accompagnement intégrés en faveur des TPME à l'essor de l'Etat de régulation et de planification, en passant par la capitalisation des PME, évoluant dans des secteurs stratégiques tels le tourisme et l'industrie et autres, le relèvement du code de la commande publique à leurs profits, l'investissement dans la ressource humaine, la mise en avant de la libéralisation du secteur de l'énergie électrique et la décarbonation industrielle, le renforcement des volets de la logistique, de la fiscalité et du code de travail dans le but d'optimiser et de fluidifier la transition socio-économique sont autant de projets qui « hantent » la CGEM, en cette conjoncture impactée à mort par la crise épidémiologique...
Il convient d'avancer que la sortie de cet ensemble collégial mettrait, sans doute du baume dans les cœurs du monde de l'entrepreneuriat, au vu des intentions ardemment annoncées par son patron, au quasi même moment que celui de l'actuel gouvernement faisait de même sous la coupole de l'hémicycle. Mais, il ne suffirait pas de promettre monts et merveilles, encore faudrait-il joindre le propos minaudier à l'acte perceptible. Il importe beaucoup plus de maintenir la stabilité sociétale, en se focalisant pour de bon sur l'assouvissement des besoins rudimentaires des couches déshéritées afin de désamorcer les tensions sociales, générées par les disparités et injustices. Il est bien évident que la CGEM, en tant qu'entité fédérative, se meut à édifier un univers des affaires à même de se mesurer au marché compétitif de tout un entourage infernal. Son souci majeur consiste à structurer et à homogénéiser des entreprises en mesure de relever les enjeux de l'économie nationale. Il serait encore plus judicieux d'en faire aussi des entreprises citoyennes, puisqu'elles ont affaire à une main d'œuvre fragilisée par les affres du coût de la vie au quotidien. La pandémie qui perdure toujours dans les ménages, a dévoilé l'ampleur inouïe de la pauvreté et de la précarité, avec plus de six millions de familles au seuil de la misère absolue que l'Etat, par un bel élan, justement de solidarité et de civisme, avait pu relativement atténuer. Dans ce sursaut national, le privé avait fait montre de générosité exemplaire à la bonne cause, sur l'appel Royal. C'est dire combien le secteur privé pourrait être à la fois performant dans ses projets et solidaire à l'égard du prolétariat. C'est aussi un dilemme certes mais il n'est pas non plus, un luxe pour s'en passer !

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.