Chami expose l'efficacité de l'économie circulaire face à l'épuisement des ressources naturelles    Baitas réaffirme les la complémentarité entre l'exécutif et le législatif    AZIZ, l'intellectuel révolutionnaire, qui a su lier la pensée à l'action    Qui est Salvador Ramos, le tireur d'Uvalde ?    Partygate: Un rapport accuse Boris Johnson qui refuse de démissionner    Sahara, UE, ONU, Espagne, Palestine : Retour sur les attaques des responsables algériens visant le Maroc [Desintox]    Des milliers de traversées de la frontière entre le Maroc, Ceuta et Melilla une semaine après son ouverture    Le Maroc accueille une réunion de militaires et civils libyens    Guerre en Ukraine : Trois mois déjà et pas de paix en perspective    Meurtre de Shireen Abu Akleh : Washington pour une enquête «complète et transparente» mais pas à la CPI    Sahel : Une crise alimentaire aiguë pointe à l'horizon    Salon Milipol Qatar : Abdellatif Hammouchi rencontre Khalid bin Khalifa Al Thani    Hakim Ziyech : « Je ne jouerai pas pour ce sélectionneur national »    Ligue des Champions d'Afrique : Lancement le 26 mai la vente des billets de la finale    Vidéo. Sélection nationale: Vahid défend ses choix    AC Milan: Ibrahimovic s'absentera de sept à huit mois    Covid-19/Maroc : 17 cas sévères admis en REA au niveau national et 9 sous respiration artificielle    Solar Orbiter révèle les images les plus précises jamais obtenues du pôle Sud du Soleil    Comment le numérique impacte-t-il le tourisme ?    Le Museo Arqueológico Nacional célèbre les liens entre le Maroc et l'Espagne dans sa nouvelle exposition    Le Cercle des Eco. Comment renforcer et fidéliser sa Customer community ?    Sahara: le Suriname exprime son plein soutien au plan marocain d'autonomie    Vahid officialise le retour de Mazraoui, Harit et Taarabt    Menace des attentats du Polisario. La stratégie de l'Algérie pour déclencher un conflit généralisé avec le Maroc ?    Couverture médicale pour les agriculteurs : 4 conventions majeures signées à Rabat    Canada : Consulat mobile au profit des Marocains de l'Alberta    Nadia Fettah prend part aux assemblées annuelles de la BAD    La Journée mondiale de l'Afrique célébrée ce mercredi 25 mai    Sélection nationale: voici la liste des joueurs convoqués par Vahid Halilhodžić    «Casa-Paris», le beau duo d'Issam Kamal et AliceCatDesigner    Une Mercedes de 1955 vendue 135 millions d'euros, record mondial pour une voiture aux enchères    Le temps qu'il fera ce mercredi 25 mai 2022    Errachidia: l'effondrement d'un mur fait trois morts    Les températures attendues ce mercredi 25 mai 2022    Emballage en papier: Smurfit Kappa choisit le Maroc pour son premier investissement en Afrique    Maroc-Israël : Focus sur les solutions de gestion intelligente de l'eau    Variole du singe au Maroc : les 3 cas suspects testés négatifs    L'espace maroco-italien invite Mohamed El Jem et sa troupe chez Da Vinci    Variole du singe : la flambée des cas reste « maîtrisable », selon l'OMS    Chelsea passe des Russes aux Américains    Zone industrielle Ain Sebaa- Hay Mohammadi : 100 ans et pas une ride ! (VIDEO)    Visite au Maroc du chef d'Etat-major général des Forces armées mauritaniennes    Fusillade au Texas. Biden tire sur le lobby des armes    Les couleurs du Maroc brillent à Cannes pour la troisième année consécutive    SIEL : la 27e édition célèbre la littérature africaine    Salon du livre : Les voies du SIEL mènent à Jaouad Bounouar    Chelsea : Hakim Ziyech voudrait changer d'air cet été    27è SIEL : Bensaid s'attend à une édition réussie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'ONU salue le leadership du Maroc
Publié dans Albayane le 27 - 01 - 2022


Lutte contre le changement climatique
Le Secrétaire général de l'Organisation Météorologique Mondiale (OMM), Peter Taalas, a félicité mercredi le Maroc pour son leadership dans le domaine de la lutte contre le changement climatique et de promotion des énergies renouvelables.
Au cours d'une réunion avec le «Groupe Arabe» à Genève, le Secrétaire Général de l'OMM a notamment mis en avant le lancement par le Royaume des plus grands projets au monde en matière de production d'énergie solaire, éolienne et hydroélectrique.
Lors de l'évocation de la question du stress hydrique, M. Taalas a magnifié particulièrement les contributions du Maroc dans le cadre de la Coalition sur l'Eau et Climat et le rôle actif du Royaume dans ce domaine.
Cette réunion qui s'inscrit dans le cadre du programme d'activités de la présidence marocaine du Groupe Arabe, a été rehaussée par la participation du Secrétaire du Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat (GIEC), Abdellah Mokssit, et des ambassadeurs représentants permanents des Etats Arabes.
Elle a été consacrée à briefer le Groupe des activités menées par l'OMM dans la région arabe en matière de réduction des risques de catastrophe en cette période critique de la pandémie de Covid-19 et à faire l'état des lieux du partenariat avec les centres météorologiques arabes. Les deux invités, MM. Taalas et Mokssit, ont également partagé leurs points de vue sur les résultats de la COP26 et leurs perspectives pour les COP 27 et 28.
Lors de cette réunion dirigée par l'ambassadeur représentant du Maroc auprès de l'Office des Nations Unies et des organisations internationales à Genève, Omar Zniber, le débat a porté sur les défis liés à la problématique du changement climatique dans le monde en général, et dans la région arabe, en particulier.
Selon le GIEC, il est impératif, pour limiter l'augmentation de la température moyenne de la planète à 1,5°C, de réduire les émissions de CO2 de 45% à l'horizon 2030 ou de 25 % d'ici à 2030 pour limiter le réchauffement à 2°C.
Si les émissions ne sont pas réduites d'ici à 2030 à des niveaux acceptables, les émissions de gaz à effet de serre augmenteront de façon significative, selon l'ONU. Dans ce cas de figure, il faudra réduire ces émissions considérablement par la suite pour compenser la lenteur du démarrage sur la voie des émissions nettes nulles, mais probablement à un coût beaucoup plus élevé, plaide le GIEC.
Quant au monde arabe, il est confronté à plusieurs problèmes environnementaux : une pénurie d'eau, des précipitations variables et très peu abondantes, ainsi qu'une surexposition à des événements climatiques extrêmes, tels que la sécheresse et la désertification, selon les données exposées lors de cette réunion.
Un appel a été lancé à cette occasion à agir immédiatement pour réduire radicalement les émissions de gaz à effet de serre face à un changement climatique sans précédent, et en voie d'accélération.
L'accent a été mis, dans ce sens, sur l'urgence d'investir dans des stratégies nationales de gestion des phénomènes climatiques basées sur les énergies propres pour un développement inclusif, durable et de long terme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.