DEPF : De fortes incertitudes persistent sur la relance sectorielle    فيروس كورونا : 2117 إصابة جديدة وثلاث وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Maroc : 573 personnes interpellées pour des fraudes lors du baccalauréat    Des milliers de personnes contre l'Otan à Madrid, ville hôte de son prochain sommet    Le pôle DGSN/DGST poursuit le démantèlement des réseaux criminels de l'émigration, arrête 57 subsahariens et reçoit l'hommage officiel de Pedro Sanchez    Abdelhamid Sabiri affiche ses ambitions    Promulgation de la charte révisée: vers une levée de l'embargo contre le Mali    Un militant politique et des droits humains attaché à ses valeurs et idéaux    Exploration spatiale : A cause d'un problème de logiciel, la Nasa reporte le lancement de la mission Psyche    Akharbach: «Les doubles standards contribuent à antagoniser les opinions publiques»    Salé : Le CN du Scoutisme Hassania Marocain tient sa session extraordinaire    L'Opinion : Selon nos voisins de l'Est, tout Marocain est un espion !    Une tentative de passage en force qui a coûté la vie à 23 Subsahariens    La situation épidémiologique au 26 juin 2022    Rabat : Etat d'alerte dans les centres sociaux    Diaspo #245 : Mahmoud Chouki, un Marocain amoureux de la musique et de la Nouvelle-Orléans    Hôtellerie. Les filiales marocaines du groupe Fram bientôt en liquidation    Le Roi Mohammed VI félicite le président de Madagascar à l'occasion de la fête nationale de son pays    Le Roi Mohammed VI félicite l'Émir qatari Cheikh Tamim Bin Hamad Al-Thani    Cinquante-neuf migrants d'origine africaine interpellés entre Tétouan et Fnideq    Juventus Academy Maroc et Ariston Maroc lance «Action Foot»    Botola Pro D1 : La 29e journée se joue dans sa totalité mercredi prochain    Sidi Kacem / Zegota : Les valeurs de la bonne éducation au centre d'un colloque    Bourita: «la coopération entre le Maroc et les Nations Unies est forte»    Une délégation de députés marocains à Johannesburg pour prendre part aux travaux du Parlement panafricain    OMS: la variole du singe n'est pas actuellement une urgence sanitaire mondiale    Botola Pro : Le WAC à un point du titre national    Quand Rabat vibre aux rythmes de Gnaoua et Musiques du monde    La grogne des festivals de cinéma!    L'IRCAM célèbre le 18è anniversaire de l'homologation ISO    Début du sommet du G7 en Bavière – « plan Marshall » pour l'Ukraine    Températures prévues pour le lundi 27 juin 2022    Ryanair annule des vols en Belgique, en France et en Espagne suite à une grève d'hôtesses et stewards    Cartier Saada : un déficit de 25,5 MDH    Futsal: La sélection marocaine progresse au 10ème rang mondial    Annulations de vols aux USA: Echange d'accusations entre les compagnies aériennes et les autorités    Le Maroc et le FMI négocient une nouvelle ligne de liquidité    Transition énergétique : Le Maroc, fournisseur majeur d'hydrogène vert d'ici 3 ans    Summer 2022 : Les Marocains de plus en plus séduits par les destinations sans visa    Magazine : Soyons fous, aimons l'art    Festival / Electro : Dakhla into the wild    Photographie : L'abstraction vue par Abdelkader Badou    Ce n'est pas sur le fronton de la scène du Marrakech du rire qu'on lira « Castigat ridendo mores »    Le ministère du Tourisme dément l'annulation de la gratuité du transport pour ses fonctionnaire    Le temps qu'il fera ce dimanche 26 juin 2022    Le président sénégalais Macky Sall salue la participation d'une forte délégation du Maroc à la célébration du Centenaire de la disparition de Cheikh El Hadj Malick Sy    Le Gnaoua Festival Tour un Succès Populaire Grandissant Porté Par Les Alizés    Manuel Albares : La position de l'Espagne sur le Sahara "très claire" et "souveraine"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Jihane Bougrine chante « Rahat El Bal »
Publié dans Albayane le 17 - 05 - 2022

Lumière sur la bipolarité et troubles de la personnalité
« Rahat El Bal" (la tranquillité de l'esprit) est le second extrait de l'album « Lyam » de Jihane Bougrine. Après « Serek F'Bir » qui parlait du poids des secrets, l'auteure compositrice et interprète engagée, première artiste marocaine à signer avec Universal Music Mena, parle de bipolarité et troubles de la personnalité dans une chanson aux paroles métaphoriques et au clip fort en symbolique signé Julien Fouré.
« La nuit est longue, le jour trop court », voilà comment commence « Rahat El Bal », la nouvelle chanson de Jihane Bougrine. Composée et écrite par la chanteuse, dans une clinique psychiatrique de Casablanca, pendant le séjour d'un membre de sa famille, l'auteure compositrice et interprète tenait à décrire ce qu'elle voyait, ce qu'elle a vécu pendant des années aux côtés d'un proche. La chanson parle de cette souffrance incomprise que vivent des Marocains sans qu'on sache mettre un mot sur la maladie.
« Cela fait 20 ans que je vis au plus près de la maladie, que j'observe un proche en souffrir, que je vois sa vie gâcher par les aléas de ce trouble. Quelque chose que ma famille et moi avons eu du mal à accepter au départ. J'ai essayé de parler de ce mal qui ronge, incompris, en parlant de cet état de souffrance qui s'immisce dans la vie, dans le quotidien, sans prévenir. Quitte à vouloir acheter la tranquillité de l'esprit au prix fort. Un repos de l'esprit qui n'a pas de prix », explique Jihane Bougrine.
Le clip raconte l'histoire d'une chanteuse bipolaire. Elle est confrontée à l'image, au syndrome de l'imposteur, aux méandres de la créativité et de la scène, aux aléas de la célébrité et à la critique. Comment, en plus de la maladie, exister en tant qu'artiste.
Les troubles mentaux et de la personnalité, un thème aussi sensible que cher à Jihane Bougrine mais aussi à Julien Fouré, le réalisateur du clip qui signe sa troisième collaboration avec la chanteuse après « Madabya » et « Serek F'Bir, , et qui a longtemps voulu traiter le sujet. Il réalise un clip puissant à la symbolique forte et à la réalisation sophistiquée.
Un clip porté par l'actrice de talent, Mouna R'Miki, qui qui donne du corps et de l'âme au rôle, qui a du mal avec son image, le processus d'écriture, de création et à percevoir la magie de la scène. La belle lumière du clip est l'œuvre du Directeur de la photographie Mathieu de Montgrand. Un clip produit par Youssef Barrada des FreeMonkeyz et Sébastien Deflandre de l'Océan Vagabond.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.