Migration : L'Union européenne souligne «l'engagement fort» du Maroc    Le Maroc et l'Arabie Saoudite concluent un accord de transport aérien    Inflation: une nouvelle rallonge budgétaire de 12 MMDH (Conseil de gouvernement)    Bourse de Casablanca: Clôture dans le vert    France-Maroc-Algérie-Kabylie: C'est celui qui dit qui l'est !    Football : la candidature Maroc-Espagne-Portugal au Mondial 2030 otage de la mémoire courte européenne ?    Fustal : La liste des joueurs convoqués pour les matchs amicaux Maroc-Brésil    Benmoussa: Les statuts fondamentaux régissant les enseignants-cadres des académies régionales seront annulés    Covid-19/Maroc : 135 cas actifs à l'échelle nationale (0.01%)    Manque du lait sur le marché national: nouvelle annonce du gouvernement    Marrakech : Ouverture de la 4ème édition de la Conférence Internationale sur la Mobilité Durable et la conférence annuelle de l'IRF    Casablanca : Halte aux charrettes à traction animale !    Sahara : la réponse cinglante de Samir Addahre au représentant de l'Algérie à l'UNESCO    Standard&Poor's plus optimiste que la Banque Centrale    Mohamed Mehdi Bensaid à l'AG de la FAAPA: «Une nouvelle Afrique se dessine»    La chaine CNews mise à nu après l'annulation d'une émission consacrée au leader du MAK, Ferhat Mehenni    [Vidéo] Alger: tentative de suicide d'un policier    Le Conseil de gouvernement approuve un projet de décret déterminant l'organisation du ministère de la justice    À Alger, un policier harcelé par sa hiérarchie tente de se suicider    La Charte de l'investissement adoptée en commission à la Chambre des représentants    Sahara : l'Algérie invitée à assumer ses positions    Botola: découvrez le programme de la 5ème journée    Championnat arabe de cyclisme sur piste (1ère journée) : Le Maroc remporte trois médailles, dont deux en or    Le chanteur « Sy Mehdi » répond à ses détracteurs (VIDEO)    Ligue des champions: PSG, Manchester, Real...tous les résultats de la 3e journée (VIDEO)    Mondial de football pour amputés: le Maroc écrase l'Argentine et file en quarts (VIDEO)    Le capitaine Ibrahim Traoré officiellement nouveau président du Burkina Faso    Symposium de l'eau à Casablanca: Focus sur l'efficacité et la sécurité hydriques au Maroc (VIDEO)    Annie Ernaux remporte le prix Nobel de littérature 2022    Quand la numismatique nous raconte l'Histoire !    Décès de 66 d'enfants en Gambie: l'OMS ouvre une enquête concernant 4 sirops contre la toux    Fès : Enquête judiciaire contre un policier accusé d'attentat à la pudeur sur une mineure    Mondial féminin U17 : Le Maroc s'incline face à son homologue chilienne en match amical    L'OPEP+ réduit considérablement la production de pétrole    Sécurité : Une délégation de l'OTAN s'est rendue au Maroc    Mondial Amputées : Maroc – Turquie en 1/4. Pour suivre le match    Exposition « Regard à travers l'art» : Une invitation à l'observation et à la révélation    Une 3ème édition à l'espace Toro et pour tous les goûts    250 cavaliers au 16ème Festival de tbourida à Inezgane    Cacao. La Côte d'Ivoire maintient son leadership    Ghana. Une nouvelle stratégie pour le tourisme    Rabat, Casablanca, Marrakech, Tanger...des températures assez douces ce jeudi    Forum mondial de l'Alliance des civilisations à Fès. Moratinos exprime ses remerciements au Roi Mohammed VI    Khaled Nezzar. Le grand comploteur contre le Maroc serait agonisant    Santé : 1,7 MMDH pour la mise à niveau et l'équipement de CHU    Voici le temps qu'il fera au Maroc, ce jeudi 6 octobre 2022    Mathafi : lancement du programme d'initiation à l'art    Le Maroc et la France appelés à préserver leur relation et à la projeter face aux nouveaux défis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



11ème rencontre régionale sur la dimension régionale du mécanisme d'Examen périodique universel
Publié dans Albayane le 27 - 06 - 2022

La Délégation interministérielle chargée des Droits de l'Homme (DIDH) a organisé, mardi à Casablanca, la 11ème rencontre régionale sur « la dimension régionale du mécanisme d'Examen périodique universel » (EPU).
Cette rencontre intervient dans le sillage des préparatifs en vue de l'élaboration du rapport national au titre du quatrième cycle de l'EPU qui sera présenté lors de la 41ème session du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, prévue du 7 au 18 novembre prochain à Genève.
L'objectif de cette rencontre est d'approfondir la concertation avec les différents acteurs régionaux (société civile, collectivités territoriales, services décentralisés de l'Etat, universités et médias) et de leur permettre de maîtriser le mécanisme d'Examen périodique universel et les questions relatives aux droits de l'Homme, outre d'engager une réflexion sur les moyens à même de renforcer la coordination entre les acteurs régionaux pour mettre en œuvre les recommandations du mécanisme et mettre en place les mécanismes pour y parvenir.
A cette occasion, le Wali de la région de Casablanca-Settat, Said Ahmidouch a souligné, dans une allocution lue en son par le gouverneur de la préfecture d'arrondissements de Casablanca-Anfa, Aziz Dadas, que cette rencontre s'inscrit dans le cadre de l'approche participative adoptée par la Délégation interministérielle chargée des Droits de l'Homme en droite ligne avec les principes de la défense des droits de l'Homme, érigés par le Maroc sous la sage conduite de SM le Roi Mohammed VI, au rang de priorité pour garantir et préserver la dignité et les droits de l'Homme.
A cet égard, il a souligné que le Royaume a franchi d'énormes pas en matière de droits de l'Homme, citant les chantiers et réalisations accomplis par le Maroc en la matière, notamment la création de l'instance équité et réconciliation, le conseil national des droits de l'Homme et ses commissions régionales très proches des attentes et aspirations des citoyens en ce qui concerne les droits individuels et collectifs.
Il a également rappelé le code de la famille qui constitue un tournant décisif en matière de défense des droits des femmes, le modèle singulier du Royaume dans le domaine des droits des enfants, outre le nouveau modèle de développement qui se veut une consécration de l'ensemble des efforts déployés par le Maroc sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.
Pour sa part, la vice-présidente du conseil de la région Casablanca-Settat, Rokaya Achmal a souligné que cette rencontre est un exercice important et majeur qui traduit l'importance de l'aspect spatial en matière de promotion de la culture des droits de l'homme et l'éducation à la citoyenneté active et responsable, notant que ce genre de tournées dans les régions favorisent la concertation et la contribution collective à la valorisation des efforts de l'Etat marocain dans le domaine des droits de l'Homme.
Et de relever que la région Casablanca-Settat arrive en tête des collectivités territoriales en matière d'élaboration et de mise en oeuvre des programmes de développement régional et de schémas régionaux d'aménagement du territoire, notant que ces efforts permettent à la région d'avoir une place de choix en termes d'enracinement des droits de l'Homme et de garantie de leur concrétisation au profit des individus et des collectivités en tant qu'institution de proximité.
Pour sa part, le secrétaire général de la DIDH, Abdelkarim Boujradi, a mis en avant l'importance de cette rencontre qui traduit l'interaction du Maroc avec un mécanisme onusien singulier des droits de l'Homme où les pays sont des acteurs essentiels qui y adhérent de manière participative en matière d'évaluation du degré de respect de leurs engagements liés aux droits de l'Homme.
Et de poursuivre que cette échéance onusienne coïncide avec l'adoption par le Maroc d'un nouveau modèle de développement, un chantier sociétal qui vise la réalisation d'un développement inclusif et durable basé sur la lutte contre les disparités et la consécration de la justice sociale et territoriale, notant que la vision stratégique du modèle de développement à l'horizon 2035 a identifié trois objectifs principaux dans lesquels l'acteur territorial joue un rôle majeur et se trouve au cœur de l'amélioration de la situation des droits de l'Homme.
Ces objectifs portent sur la consolidation de la démocratie en permettant aux citoyens de participer à la gestion des affaires publiques, la promotion d'une vie décente dans une société ouverte, diversifiée, juste et équitable, et le renforcement de l'investissement économique à valeur ajoutée de manière durable et responsable, a-t-il expliqué.
Pour sa part, le représentant du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH), Anas Abou Abdellah, a souligné que les différentes étapes de ce mécanisme sont de nature à créer un espace de débat et d'échange entre les différents acteurs concernés aux niveaux régional et local, dont les collectivités territoriales, les institutions gouvernementales et les associations.
M. Abou Abdellah, également cadre au sein de la commission régionale des droits de l'Homme (CRDH) de Casablanca-Settat, a relevé que le mécanisme d'Examen périodique universel, en tant que mécanisme onusien qui interpelle les gouvernements en matière des droits de l'Homme, accorde un rôle majeur aux différents acteurs concernés y compris les institutions législatives, les organismes de la société civile et les institutions nationales des droits de l'Homme.
Lors de cette rencontre régionale, il a été procédé à la présentation du rapport national du quatrième cycle du mécanisme de l'EPU: méthodologie d'élaboration et lecture du projet de rapport.
Cette rencontre a été également marquée par l'organisation de deux ateliers, dont le premier s'articulait autour de la dimension régionale de la mise en œuvre des recommandations relatives aux droits civils, économiques, sociaux, culturels et environnementaux, tandis que le second a porté sur la dimension régionale de la mise en œuvre des recommandations liées aux droits catégoriels.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.