Kénitra : Réception en l'honneur des MRE    La Bourse de Casablanca clôture ses échanges en hausse ce jeudi    Immobilier : Mubawab Advisory annonce le lancement du Landscape Digital    Aérien : L'ère des billets à 10 euros est révolue, selon le patron de Ryanair    L'ambassadeur de Chine au Maroc : La Visite de Nancy Pelosi à Taïwan, « un évènement grave qui viole le principe d'une seule Chine »    Maroc/Covid-19: le dernier bilan de ces dernières 24 heures    Officiel : Vahid Halilhodzic demis de ses fonctions    Le Maroc, un partenaire stratégique « fiable et influent » au Proche-Orient et en Afrique    Colonies de vacances au profit des enfants d'Al-Qods à partir du 12 août    Saad Lamjarred profite pleinement de ses vacances au Liban (VIDEO)    Paulino Ros : «Les Marocains en Espagne ont changé la société et l'économie en mieux» [Interview]    La Colombie rétablit ses relations diplomatiques avec la RASD    Ukraine: 168è jour de guerre, inquiétudes sur la centrale nucléaire de Zaporijjia    Royaume-Uni: arrestation d'un des « Beatles » présumés de l'Etat islamique    Coopération militaire: l'axe Bamako-Moscou se renforce    Etude : Quand le changement climatique aggrave les maladies infectieuses !    Syrie : Offensive de l'armée sur la ville de Tafas    Panama : L'art culinaire marocain en vedette    5èmes Jeux / Solidarité Islamique / Turquie /Handball : Elimination de l'équipe nationale    Sport et éducation: La FRMSPH et l'ONEE pour un sport inclusif de l'environnement durable    Supercoupe UEFA : Le Real bat l'Eintracht et s'adjuge le Trophée    La Marine Royale porte assistance à 23 marins pêcheurs au large de Casablanca    Une rencontre de communication au profit des MRE à Khénifra    Autoroutes: ADM rappelle l'interdiction de rouler ou de s'arrêter sur la Bande d'Arrêt d'Urgence sauf en cas d'extrême urgence    Autoroutes: ADM rappelle l'interdiction de rouler ou de s'arrêter sur la bande d'arrêt d'urgence    Déradicalisation : Comment le Royaume gère ses détenus extrémistes ?    Casablanca : Une infirmière arrêtée pour corruption et remise de faux certificats médicaux    Chichaoua : Un homme découvert mort... Une enquête est ouverte    Mariage des mineures : il est temps d'abroger l'article 20 de la Moudawana    Perspectives économiques mondiales et inflation : Le Maroc reste malgré tout optimiste    Interview avec Hicham Lasri : « La majorité des films marocains sont des soap opéras »    Journées portes ouvertes à la SNRT : Des associations MRE témoignent de la promotion de la culture amazighe    Oussama Almouhandiz, un maquilleur cinémato-graphique à la quête de renommée mondiale    Ifrane : 22 sorbas au festival régional de Tbourida de la zaouïa de Sidi Brahim    Gucci Beauty fait sensation avec sa gamme de make-up pour peau foncée    2023 sous le signe du social    Banques: les créances en souffrance de près de 85 milliards de dirhams en 2021    Jeux de la solidarité islamique : 4 médailles de bronze pour le Maroc dans le sport-boules    L'apport des MRE au développement local mis en exergue à Kénitra    Football : La CAF annonce une Super Ligue africaine dès août 2023    Medradio à ses auditeurs : Grand Merci !    BCIJ: Interpellation à Tétouan d'un partisan de "Daech" très actif sur les réseaux virtuels    Washington révèle un plan iranien pour assassiner un ex-haut responsable américain    Les consulats français continuent « d'humilier » les Marocains en refusant à les demandes de visas    Casablanca : Une Journée nationale du migrant axée sur les Marocains du monde    Football : La FRMF et Halilhodžić discutent du départ du sélectionneur du Maroc    Oscars 2023: lancement d'un appel à candidatures pour sélectionner le long-métrage qui représentera le Maroc    PLF-2023 : La langue amazighe, une priorité gouvernementale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



France : L'épreuve de feu pour Borne II
Publié dans Albayane le 05 - 07 - 2022

Dix-neuf entrants et cinq partants, dont Damien Abad: le gouvernement a été remanié lundi, deux semaines après les législatives, manière de lancer pleinement un quinquennat qui s'annonce périlleux, les oppositions dénonçant déjà un simple « jeu de chaises musicales » de l'équipe Borne II.
Emmanuel Macron réunit depuis 16H00 la nouvelle équipe gouvernementale pour un premier Conseil des ministres.
« Il convient de prendre acte de l'absence de volonté des partis de gouvernement de participer à un accord de gouvernement ou toute forme de coalition », a déclaré le chef de l'Etat en préambule du Conseil, alors que le président et sa cheffe du gouvernement avaient ces derniers jours chacun consulté les différentes forces politiques représentées à l'Assemblée nationale.
Le chef de l'Etat a également souligné la « période exceptionnelle » que le nouveau gouvernement doit affronter, notamment « la guerre revenue sur le sol européen ».
La réunion doit se conclure par une conférence de presse du nouveau porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, remplaçant à ce poste Olivia Grégoire.
M. Véran, qui conserve le portefeuille du « Renouveau démocratique », abandonne en revanche le particulièrement exposé ministère des Relations avec le Parlement, qui échoue à Franck Riester, jusqu'alors titulaire du portefeuille du Commerce extérieur.
Mme Grégoire devient pour sa part ministre des PME, du Commerce, de l'Artisanat et du Tourisme.
Caillou dans la chaussure de l'exécutif, Damien Abad (Solidarités et personnes handicapées), visé par une enquête pour tentative de viols après la plainte d'une femme et d'un troisième témoignage à son encontre lundi, sort du gouvernement. Il est remplacé par le patron de la Croix-Rouge, Jean-Christophe Combe.
Alors que le camp macroniste ne compte plus qu'une majorité relative à l'Assemblée nationale après la claque des législatives, la nouvelle équipe reflète un subtil dosage des représentants de ses différentes forces politiques.
Christophe Béchu, un proche d'Edouard Philippe, allié de LREM avec son parti Horizons, est promu ministre de la Transition écologique – en remplacement d'Amélie de Montchalin, battue aux élections législatives – en plus du portefeuille de la Cohésion des territoires qu'il occupait déjà.
La députée Horizons Agnès Firmin Le Bodo, une autre proche de M. Philippe, est nommée ministre déléguée à l'Organisation territoriale et aux professions de santé.
Le MoDem gagne pour sa part trois postes: Sarah El Haïry (Jeunesse et Service national universel) ; Geneviève Darrieussecq (Personnes handicapées) ; et Jean-Noël Barrot (Transition numérique et Télécommunications).
Olivier Becht, pilier du parti de centre droit Agir, hérite du Commerce extérieur.
Sur le flanc gauche de la macronie, le maire de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Olivier Klein, passé par le PCF et le PS, est nommé ministre délégué à la Ville et au Logement.
Parmi les entrants issus de la société civile, l'urgentiste François Braun devient ministre de la Santé et de la Prévention en remplacement de Brigitte Bourguignon, battue aux législatives.
La cheffe économiste de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), Laurence Boone, devient secrétaire d'Etat chargée de l'Europe, en remplacement de Clément Beaune, qui part aux Transports.
L'ancien préfet Jean-François Carenco obtient le portefeuille des Outre-mers en lieu et place de Yaël Braun-Pivet, élue présidente de l'Assemblée nationale la semaine dernière.
Chez La République en marche, le député Roland Lescure est chargé de l'Industrie, Bérangère Couillard de l'Ecologie, et Hervé Berville nommé secrétaire d'Etat à la Mer en remplacement de Justine Benin, elle aussi battue aux législatives.
C'est aussi le retour de l'ex-ministre Marlène Schiappa, nommée secrétaire d'Etat chargée de l'Economie sociale et solidaire et de la vie associative.
L'opposition a accueilli sévèrement l'annonce de la nouvelle équipe.
Au RN, la députée et ex-finaliste de la présidentielle Marine Le Pen a déploré sur Twitter que « ceux qui ont échoué (soient) tous reconduits », estimant qu'Emmanuel Macron « ignore ainsi une nouvelle fois le verdict des urnes ».
« La macronie en galère de recrutement », c'est-à-dire le « signe d'un pouvoir en voie de décomposition », a pour sa part réagi la présidente du groupe LFI à l'Assemblée nationale Mathilde Panot, tandis que le porte-parole du PCF Ian Brossat critiquait un « nouveau jeu de chaises musicales ».
Côté parité, le nouveau gouvernement rassemble 21 hommes et 21 femmes en comptant sa cheffe Elisabeth Borne, mais ces dernières sont sur-représentées aux postes de secrétaires d'Etat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.