Opération non-notifiées : le Conseil de la Concurrence durcit le ton et enchaine les sanctions    Délais de paiement : Détails du nouveau projet de loi adopté par le gouvernement    Carburant. Baisse des prix à la pompe, dès ce samedi 1er octobre    Rabat, Kénitra, Meknès, Ifrane...les dernières hauteurs de pluie au Maroc    La CAN 2025 retirée à la Guinée    Botola Pro D1 "Inwi" (4è journée): Résultats et classement    CAF - CAN 2025 : L'organisation retirée à la Guinée, le Maroc serait parmi les candidats    Retrait de la CAN à la Guinée    Nouakchott: Sadiki reçu par le Premier ministre mauritanien    Au Maroc, les femmes âgées sont plus vulnérables que les hommes    Aérien: levée des restrictions sanitaires à l'entrée du territoire marocain    Suicide d'une jeune médecin: Le CHU Ibn Sina dément    Le Crédit Agricole du Maroc reçoit le label de certification de l'IFACI    Les Lionnes de l'Atlas participent à un tournoi en Espagne    Casablanca abrite le 1er forum du sport en entreprise en Afrique    Marrakech: le Caïd de l'annexe administrative d'Azli suspendu pour corruption    Burkina Faso: les tirs ont repris dans la zone résidentielle de la présidence    De l'eau extraterrestre trouvée dans une météorite, une première    Les dirigeants de l'Union européenne «rejettent» l'annexion par la Russie de quatre régions ukrainiennes    Exclu: la preuve que le motif de Zellige utilisé par Adidas est bien Marocain (Documents)    Lions de l'Atlas: la pilule ne passe toujours pas pour Vahid Halilhodzic    Hakimi l'exemple qui coute cher!    Maroc : 86% des jeunes marocains insatisfaits des partis politiques    Tanger Med : le troisième campus de l'école 1337 accueille sa première promotion    Le Crédit Agricole du Maroc auréolé du label de certification de l'IFACI    La FAO et le PNUE lancent un appel pour combattre le gaspillage alimentaire    Les camps de Tindouf sont totalement abandonnés par l'Algérie « dans des conditions scandaleuses »    Poutine signe l'annexion de quatre régions d'Ukraine    Nord Stream : les fuites sur les gazoducs dues à des explosions menées avec «des centaines de kilos» de TNT    Gasoil/essence: le gouvernement travaille sur les recommandations du Conseil de la concurrence    Message de félicitations du roi Mohammed VI à l'émir du Koweït    Symphonyat 2022. « L'art n'a pas de religion »    Conseil de gouvernement : Le mandat des membres du CNP prorogé de six mois    Juan Vivas appelle au maintien de l'obligation de visa pour tous les Marocains se rendant à Ceuta    Le 3ème campus de l'Ecole 1337, accueille sa première promotion d'étudiants    L'essentiel de l'avis du CESE sur l'aménagement durable du littoral    Amine Harit : "Mettre du rythme" face à Boufal, Ounahi et Salama    Le jeûne du ramadan, source de crispations dans le football français ?    Fadila Benmoussa se joint aux honorés du 11ème Festival maghrébin du film d'Oujda    Festival du court métrage de Marrakech : «Ultimate Ink» de Yazid El Kadiri primé    Jazz au Chellah : Un concert d'ouverture inédit avec Arifa, Soukaina Fahsi et Aziz Ouzous    L'Institut français de Tanger expose ses priorités    Exposition de l'artiste-peintre Aziz Arbaoui du 1er au 15 octobre à Béni Mellal    Clap de fin pour «Rachid Show» ? Allali brise le silence (PHOTO)    Concert virtuel de Saad Lamjarred: on connait le prix des billets (PHOTO)    Croissance économique : net ralentissement à 2% au T2-2022    Armement/CAATSA : 27 députés américains demandent des sanctions économiques contre l'Algérie    Des alliés des Etats Unis comme le Maroc, «sont visés par les forces du mal et leurs proxies»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Kerley roi du 100 m, triplé américain à domicile
Publié dans Albayane le 18 - 07 - 2022

« USA baby! » Avec leur sens du show habituel, les sprinteurs américains ont confisqué le podium du 100 m des Championnats du monde d'athlétisme de Eugene, consacrant à Eugene la nouvelle star de la ligne droite Fred Kerley.
« On l'avait annoncé et on l'a fait, USA baby! ». Fred Kerley a su faire vibrer la foule du Hayward field à peine son 100 m achevé, lui arrachant des « U-S-A, U-S-A ». Après avoir prédit avec leur pointe d'arrogance naturelle ce « sweep » (coup de balai, l'expression d'usage outre-atlantique), les Américains ont tenu parole sous le soleil couchant de l'Oregon.
Pour la première fois depuis 1991, ils ont réussi ce triplé sur la distance reine, succédant aux légendes Carl Lewis, Leroy Burrell et Dennis Mitchell. Après l'ère Usain Bolt, c'est le troisième titre consécutif sur la distance avec trois vainqueurs différents pour les USA, suivant les victoires de Justin Gatlin en 2017 et de Christian Coleman, 6e samedi, en 2019.
La finale du 100 m, annoncée par deux avions de chasse en rase-motte au dessus du stade, a permis au « top gun » Fred Kerley de faire parler sa fin de course pour revenir sur le fil sur Bracy, spécialiste du 60 m en salle (en bronze aux Mondiaux cet hiver) auteur d'un meilleur départ.
Sa puissance et le maintien de sa vitesse maximale, Fred Kerley les tient de sa polyvalence, lui qui était un spécialiste du 400 m jusqu'à l'an dernier, distance sur laquelle il avait décroché le bronze aux derniers Mondiaux de Doha en 2019.
Le costaud de 27 ans, a définitivement réussi sa transition sur les distances courtes après l'argent olympique du 100 m l'été dernier à Tokyo, même s'il assure ne pas avoir abandonné le tour de piste.
Il rêve en effet de marquer l'histoire et de records du monde du 100 au 400 m en passant par le 200 m, distance sur laquelle il est prévu dès lundi à Eugene, où il a les moyens de réussir un carton avec le 4×100 m en plus.
« C'est un mec à part, un talent rare capable de courir les trois distances (du sprint), il a un éventail sans limite. Il est de la trempe des tous meilleurs comme les Bolt et Van Niekerk », a salué son compatriote Marvin Bracy.
Kerley, qui a grandi à Taylor, près d'Austin au Texas, a cru en son destin après une enfance dans un environnement difficile, avec notamment un père en prison lorsqu'il était bébé. Il a été élevé sous le même toit que douze autre enfants, dont ses quatre frères et soeurs, par sa tante Virginia, dite « Meme », surnom inscrit sur sa peau parmi ses nombreux tatouages.
« Je pense à elle tous les jours, parce que sans elle, je ne serais pas en train de vous parler maintenant. Elle a sacrifié sa vie pour moi, mes frères, mes soeurs et mes cousins. Je la remercie de m'avoir donné les moyens de réussir ma vie », a raconté le sprinteur en zone mixte.
Très pieux, ce talent s'est d'abord exprimé au football américain et au basket au lycée, avant qu'une fracture d'une clavicule ne le pousse définitivement sur la piste, où il avait réussi des merveilles dès ses années universitaires avec la fac Texas A&M.
Derrière lui, le méconnu Bracy (28 ans) a gagné sa première médaille internationale en plein air. En larmes, Trayvon Bromell a lui décroché à 27 ans un nouveau bronze mondial sur la ligne droite après 2015. Entre-temps, d'importantes blessures lui avaient presque coûté sa carrière.
En 9 sec 86 (-0,1 m/s de vent), Kerley (27 ans) a devancé Marvin Bracy (9.88) et Trayvon Bromell (9.88), départagés au millième de seconde, alors que le champion olympique italien Marcell Jacobs a dû déclarer forfait pour blessure à quelques heures des demi-finales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.