Bank Al-Maghrib et la Banque centrale d'Egypte renforcent leur partenariat    Hariri : «Le gouvernement a entamé ses réformes grâce aux manifestants»    Brexit: Guérilla attendue au Parlement britannique sur l'accord    Julian Assange, confus et bredouillant, devant la justice à Londres    SOS Méditerranée cherche de nouveau un port sûr pour 104 migrants    Le Salon du cheval: Une 12ème édition réussie    Safi : Ouverture d'une enquête judiciaire pour féminicide    Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira    Marrakech accueille son premier musée dédié au Patrimoine immatériel    Technopole Foum El Oued : Une cité du savoir et de l'innovation au service des jeunes    Concert pour la tolérance 2019 : Pari réussi    Les fantaisies d'un président!    Conférence internationale sur la justice: Le texte intégral de la lettre royale    Journées musicales de Carthage. Un festival courageux !    Azrou promeut la culture coréenne    Label'Vie. "Une valeur de croissance au profil résilient"    Le Maroc rejoint le Réseau des Autorités de prévention de la corruption    Nabil Benabdallah: «Il faut redonner un sens à l'action politique»    PLF 2020: Les chiffres à retenir    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Akhannouch appelle à favoriser l'emploi des jeunes    Une belle leçon des joueurs botolistes    Accidents de travail. La facture fait mal aux entreprises    Rabat : Arrestation d'un malade mental pour agression contre un muezzin    Production alimentaire : Le Maroc a atteint «un bon niveau» de couverture de ses besoins    Accès à l'information. Le parquet général secoue les tribunaux    Attijariwafa bank décroche le titre «Top Performer RSE» de l'année    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Solid'Action : Faisons des enfants des douars nos enfants !    Météo: le temps qu'il fera ce lundi    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    L'ONMT veut développer le tourisme golfique au Maroc    Le Maroc, un marché émergent alternatif pour les entreprises espagnoles face au Brexit    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    Belle distinction de Yasser Daho    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Les Botolistes proches de la qualification    CAN 2020 : Les joueurs locaux corrigent l'Algérie    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cannes 2010 : Le festival de choix
Publié dans Albayane le 19 - 05 - 2010

Depuis 1946, le festival de Cannes ne cesse d'attirer les regards des mordus du cinéma mais aussi ceux qui le sont moins. Cet événement planétaire a réussi à acquérir une place de choix dans le champ artistique et cinématographique mondial.
Le film d'ouverture de cette 64ème édition n'a été autre que Robin des Bois de Ridley Scott. Pour ce qui est du film qui clôturera cet événement cinématographique de grande envergure, le choix a été porté vers The Tree de Julie Bertuccelli.
Le Festival de Cannes, qui a été fondé en 1946 sous l'égide de Jean Zay, ministre des Beaux-Arts du Front populaire, et appelé jusqu'en 2002 le Festival international du film.Au fil des années, cet événement cinématographique est devenu le plus médiatisé au monde, et son influence n'a cessé de croître grâce aux médias et sponsors présents à cette occasion, notamment lors de la cérémonie d'ouverture et de la traditionnelle montée des 24 marches appelées « marches de la gloire ». Malgré ce prestige, le Festival a souvent fait l'objet de critiques, et il fut à l'origine de plusieurs scandales relayés par les magazines et journaux, français et étrangers.
Chaque année, durant la seconde quinzaine de mai, la ville de Cannes est envahie par des cinéastes et prise d'assaut par des milliers de photographes. C'est au Palais des Festivals et des Congrès, situé sur le boulevard de la Croisette, que les principales projections ont lieu. Parallèlement au Festival, plusieurs sections ont été créées au fil des ans. Parmi elles, on retrouve la Quinzaine, la Cinéfondation, la Semaine de la critique, Un Certain Regard, et surtout le Marché du film de Cannes, le premier au monde, en importance. Durant ces festivités, l'occasion est donnée aux nombreux producteurs et distributeurs présents sur place de trouver des partenaires pour le financement de leurs projets de films, ou de vendre les œuvres déjà tournées aux distributeurs et télévisions du monde entier. Bien que faisant initialement figure de manifestation touristique et mondaine[4], le Festival a été créé pour récompenser le meilleur film, le meilleur réalisateur ou le meilleur acteur et la meilleure actrice d'une compétition internationale de films. Pourtant, au fil des années, d'autres prix sont apparus et sont venus se rajouter au prestige cannois, comme le Prix du Jury, le Grand Prix et surtout la Palme d'or.
Films en compétition et ceux hors compétition projetés et les séances spéciales, lors de ce festival :
- En compétition
Tournée de Mathieu Amalric
Des Hommes et des Dieux de Xavier Beauvois
Hors-la-Loi de Rachid Bouchareb
Biutiful de Alejandro Gonzalez Inarritu
Un homme qui crie de Mahamat-Saleh Haroun
Housemaid de IM Sangsoo
Copie conforme de Abbs Kiarostami
Outrage de Takeshi Kitano
:Poetry de LEE Chang-dong
Another Year (Une autre année) de Mike Leigh
:Fair Game de Doug Liman
You. My Joy de Sergei Loznitsa
La nostra vita (Notre vie) de Daniele Luchetti
Utomlyonnye Solntsem 2 (Soleil Trompeur 2) de Nikita Mikhalkov
La Princesse de Montpensier de Bertrand Tavernier
Loong Boonmee Raleuk Chaat de Apichatpong Weerasethakul
Chongqing Blues (Rizhao Chongqing) de Xiaoshuai WANG
Tender Son - The Frankestein Project de Kornel Mondruczo
Route Irish de Ken Loach
- Hors compétition
You Will Meet a Tall Dark Stranger de Woody Allen
Carlos de Olivier Assayas
Tamara Drewe de Stephen Frears
Wall Street - L'argent ne dort jamais de Oliver Stone
Autobiographie de Nicolae Ceaucescu de Andrei Ujica
- Séances spéciales
Kaboom de Gregg Araki
5XFavela de Carlos Diegues
Inside Job de Charles Ferguson
Over Your Cities Grass Will Grow de Sophie Fienne
Nostalgie de la lumière de Patricio Guzman
Draquila - L'Italia che trema de Sabina Guzzanti
L'autre monde de Gilles Marchand
Chantrapas de Otar Iosseliani
Abel de Diego Luna
Countdown to Zero de Lucy Walker
.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.