Tuez-les par balle» : tel est l'ordre du président philippin contre ceux qui refusent le confinement    Coronavirus : M'jid El Guerrab interpelle le ministre français de l'Education nationale    Coronavirus : 17 nouveaux cas confirmés, 708 au total, jeudi 2 avril à 21h    Zaïo : arrestation d'un individu impliqué dans la diffusion de contenu numérique incitant à la haine    ADD: Tout savoir sur les initiatives digitales en faveur de l'administration publique    Agriculture : La situation du marché à un niveau normal    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Marcel Botbol    TIBU Maroc s'adapte au coronavirus    Aswak Assalam lance prochainement «Aswak Delivery», un service de livraison à domicile    Coronavirus : le groupe CDG annonce de nouvelles mesures au profit des TPME    Covid-19: Le ministère de la Santé appelle à la patience    Le vrai du faux sur le coronavirus au Maroc, ce jeudi 2 avril    Confinement: nouvelles pratiques, vieilles fractures    Enchères de Sotheby's: Melehi et Belkahia en vedette    Mohamed Belmou : «Nous sommes pour l'idée d'allouer le budget des festivals pour lutter contre le corona»    Fonds Spécial Covid-19    Saad Lamjarred réagit au décès de Marcel Botbol (PHOTO)    Les éboueurs, des soldats nocturnes qui veillent à la propreté    Covid-19: l'Espagne passe à la phase de “ralentissement” de la pandémie    CDM reporte les échéances des crédits pour les clients impactés    Sous le thème «Philosophie de jeu de la FRMF» : La FRMF tient son séminaire en ligne    Coronavirus : plus de 700.000 bénéficiaires de l'indemnité forfaitaire    Confinement : que regardent les téléspectateurs marocains?    La télévision au temps de Coronavirus et la reprise du pouvoir d'initiative    Le Maroc a été parmi les premiers à fournir la chloroquine malgré la forte demande au niveau mondial    Coronavirus: La Corée du Nord épargnée ?    Le football français en deuil : De Marseille à toute la L1, hommage unanime à Pape Diouf    Lutte anti-coronavirus : Evacuation d'un grand marché populaire à Laâyoune    Un joueur du FUS se blesse pendant ses entraînements à domicile    Adieu Si Fadel    En Guinée, le président Alpha Condé, 82 ans, obtient une très large majorité parlementaire    Mustapha Adib, ex-espion des services de l'hexagone, tombe bien bas    Décès de Marcel Botbol à cause du Covid-19: ce que l'on sait    Parlement: Dispositif exceptionnel pour la session du printemps    Brèves Internationales    Les réserves des centrales syndicales    La Chambre des représentants mobilisée pour répondre aux exigences de la situation sanitaire    Nouvelle pauvreté et nouvelles solidarités en Italie    Le coaching mental, un impératif pour les sportifs à l'heure du confinement    Report des Jeux méditerranéens d'Oran à 2022    Après la crise sanitaire, vers un foot plus vertueux ?    Le Maroc n'y échappera pas    De la culture gratuite pour combattre l'ennui du confinement    Le rappeur français Booba prêche le respect des mesures préventives    Les musiques reposantes ont le vent en poupe    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Symposium à Marrakech sur l'industrie des phosphates : L'OCP organise son 1er «Symphos» dédié aux technologies
Publié dans Albayane le 05 - 05 - 2011

L'Office Chérifien des Phosphates -OCP- organise le premier symposium international dédié aux innovations technologiques d'avenir dans le secteur des phosphates, baptisé «SYMPHOS 2011». Cette manifestation d'envergure mondiale, qui se déroulera du 9 au 13 mai prochain à Marrakech, est une opportunité de partage de savoir-faire et de réflexion sur des thématiques liées au secteur des phosphates.
La première édition de SYMPHOS sera marquée, selon un communiqué des organisateurs, par la présence des principaux acteurs nationaux et internationaux, opérant dans le domaine des phosphates. L'événement verra la participation active de plusieurs experts et chercheurs internationaux de renom qui viendront partager leurs expériences dans ce domaine clé de l'économie nationale.
Au menu, des conférences et ateliers où seront débattues et exposées les innovations les plus récentes en matière de prospection géologique, d'extraction minière et de valorisation chimique des phosphates et des produits dérivés
Le symposium traitera également de sujets «Grand Public» lors de sessions dédiées à des sujets d'actualité tels que l'environnement, l'énergie et le développement durable. L'ensemble de ces sujets et thèmes seront traités à travers des conférences plénières et ateliers thématiques dont le principal fil conducteur sera : l'innovation sous toutes ses formes.
Le programme de travail sera agrémenté de visites, notamment à Khouribga, ville qui abrite la plus grande mine de phosphate à ciel ouvert au Monde, ainsi que du complexe Industriel de Jorf Lasfar. L'OCP a l'ambition de faire de SYMPHOS un carrefour d'échanges et de réflexion, porteur de valeur ajoutée pour les acteurs de l'industrie des phosphates. L'Office tente pour ainsi dire de démontrer sa volonté de promouvoir cette industrie qui pèse de tout son poids dans l'économie marocaine.
A noter que les exportations des phosphates et dérivés ont atteint 9,7 milliards de dirhams à fin mars 2011, en hausse de 48% en glissement annuel, suite à un rebond des ventes de phosphate brut de 47% et des engrais naturels et chimiques de 118%, malgré un repli de celles de l'acide phosphorique de 4%.
4 milliards DH pour Pipeline Khouribga-Jorf Lasfar
Par ailleurs, l'OCP signale que le pipeline Khouribga-Jorf Lasfar permettra de réduire le coût de production de phosphates de 30 DH/tonne. En effet, la mise en service, à l'horizon 2012, du projet de suppression du séchage à la mine grâce au pipeline reliant Khouribga à Jorf Lasfar aboutira à une économie de prés de 30 DH/tonne du coût de production de phosphates, estime le Groupe Office Chérifien des Phosphates (OCP).
Dans son rapport annuel de 2009, l'OCP souligne que le pipeline, d'un investissement de près de 4 milliards de dirhams, permettra également de réduire de 30 pc l'émission du Groupe en CO2 qui représentait en 2007 près de 5 pc des émissions nationales.
Le pipeline reliant Khouribga à Jorf Lasfar est un projet phare en matière de convergence entre réduction des coûts et rationalisation de la consommation d'eau, relève l'OCP, précisant que ce projet permet d'optimiser fortement l'utilisation des ressources hydriques et énergétiques.
L'OCP fait observer que le drainage de la roche de phosphates du site minier au site chimique, qui s'effectue actuellement par train, exige de sécher le phosphate pour baisser le taux d'humidité de 12 pc à 2 pc afin de le transporter à moindre coût. Avec ce nouveau projet, la pulpe de phosphate passera ainsi de ses 12 pc d'humidité à 40 pc dans le pipeline et enfin à 60 pc au stade de la valorisation. L'eau utilisée dans le pipeline sera récupérée, permettant ainsi d'économiser plus de trois millions de m3 d'eau par an, explique le Groupe.
Ce projet, financé par l'Agence française de développement sous forme d'un prêt de 240 millions d'euros, concilie entre pérennisation de l'activité minière et développement durable, et ce, à travers des laveries dotées de systèmes de décantation des boues et de recyclage des eaux usées permettant la récupération de près de 5,8 millions de m3 d'eau par an.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.