Coronavirus : le Maroc dépasse la barre des 100.000 contaminations    Le docteur et académicien Mohamed Talal tire sa révérence    Abu Wael al-Rifi : Le contraste saisissant entre les grands patriotes et les petits maitres des entourloupettes    Lanceur d'alerte : Révélations en série d'un officier des services secrets du Polisario    Liberté économique : le Maroc 78ème mondial    La BVC dans le rouge du 14 au 18 septembre    Algérie: Un milliard de dollars de pertes financières    Mamounia, Royal Mansour, Fours Seasons...ils vont rouvrir leurs portes à Marrakech    La nouvelle Clio et le nouveau Captur disponibles au Maroc    Mercato: Gareth Bale de retour à Tottenham!    Bundesliga: Le Bayern détruit Schalke!    Liverpool officialise l'arrivée de Thiago Alcantara    Le Maroc remarquablement élu au Comité des Droits de l'Homme de l'ONU    Coronavirus: en France, la Haute Autorité de santé tranche sur la fiabilité des tests salivaires    Tanger: la douane découvre une usine clandestine    Marrakech adoptera l'enseignement en alternance    Mohamed Rouicha : sauveur de mémoire    Un parcours culturel très riche et très séduisant    Des artistes marocains appellent à la réouverture des théâtres et des salles de cinéma!    Entretien avec Othman Ktiri, l'entrepreneur marocain qui a réussi en Espagne    Washington reconduit unilatéralement les sanctions de l'ONU contre l'Iran    En Grèce, 9 000 demandeurs d'asile ont déjà rejoint le nouveau camp de Lesbos    Mexico : création d'un groupe d'amitié avec le Maroc pour promouvoir la coopération bilatérale    "Africa Innovation Week 2020": l'EMSI rafle la mise    Contrats spéciaux de formation: des mesures annoncées en faveur des entreprises marocaines    Climat des investissements au Maroc : le Département d'Etat US distribue bons et mauvais points [document]    Formation: mesures exceptionnelles en faveur des entreprises marocaines    «Enquête exclusive» : les dérives du régime algérien mises en lumière    Une photo de Leila Hadioui avec Saad Lamjarred surprend ses fans    Arabie saoudite: cinq personnes blessées par un projectile tiré par les Houthis    Nadal tombe à Rome (VIDEO)    Le régime algérien veut empêcher le Hirak de reprendre ses manifestations    Tanger : après l'affaire Adnane, nouvelle arrestation pour « attentat à la pudeur »    Météo : le temps se rafraîchit ce dimanche au Maroc (températures)    Mika « Loves Beirut » et d'autres stars mondiales aussi    L'image de la semaine    «Zanka contact», un ovni dans le 7e art national    Culture en vrac    Botola Pro: l'OCK tombe à domicile face à Berkane (VIDEO)    Real Madrid: Gareth Bale prêté à Tottenham    Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: Ce que révèle l'expertise de la police scientifique    La presse britannique évoque les « sculptures » de Mehdia    Le secrétariat général des Finances de nouveau vacant    El Fizazi n'exclut pas un retour de Benkirane à la politique    Turquie : Ankara condamne un journal grec qui avait invité Erdogan à « aller se faire foutre »    Rude épreuve doukkalie pour le Raja et le Wydad    Etat-Unis : Les applications chinoises TikTok et WeChat interdites    Le forum de la jeunesse du cinéma hassani démarre ce soir    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





38 millions d'euros pour l'assistance technique aux TPME
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 29 - 11 - 2013

Environ 40 millions d'euros seront octroyés au Maroc pour financer l'assistance technique et le renforcement en capacité des TPE et PME marocaines. C'est ce qui a été souligné lors d'un séminaire organisé, jeudi à Casablanca, par la Confédération marocaine des entreprises du Maroc (CGEM).
Ce débat qui porte autour du renforcement des capacités en innovation des TPME marocaines a été une occasion pour exposer aux entreprises et associations professionnelles nationales les différents programmes et initiatives européennes dans ce domaine. La vision de l'Union européenne s'inscrit parfaitement dans cette optique. Son programme qui sera ratifié au plus tard la semaine prochaine vise à accompagner les petites structures pour gagner davantage en compétence et redynamiser en contrepartie l'économie nationale.
«Notre projet dont l'appui budgétaire s'élève à 38 millions d'euros vise principalement à améliorer les dispositifs institutionnels relatifs au climat général des affaires», souligne dans ce sens Gerhard Krause, chef de la section appui aux réformes économiques, délégation de l'Union européenne au Maroc.
Le programme de l'union européenne s'articule autour de deux piliers principaux, à savoir le renforcement de la création de l'emploi au sein de la TPE et l'augmentation de la qualité de travail dans cet espace, et ce à travers la formation professionnelle. Au-delà de la simplification des procédures administratives pour ce tissu entrepreneurial, le programme mise surtout sur l'assistance technique, assurant en conséquent la mise en place d'un mécanisme de suivi des grands chantiers entrepris sur le plan national.
«Notre but est d'accompagner la mise en œuvre de la stratégie nationale dédiée au secteur de la TPME, notamment à travers l'identification du statut de l'entrepreneur», explique M. Krause, précisant que le deuxième élément-phare de l'assistance technique est la création de l'observatoire de la TPME.
Le Maroc fait partie, par ailleurs, de cinq pays méditerranéens bénéficiaires d'une facilité de garantie mise en œuvre par l'Union européenne et trois banques internationales dont la Société financière internationale, filiale de la Banque mondiale. Cette ligne de garantie couvrira donc jusqu'à 50% des crédits octroyés aux PME. La contribution de l'Union européenne dans ce sens est de 24 millions d'euros contre un volume de crédit de 350 millions de dollars générés par les trois institutions bancaires internationales.
Le partenariat Maroc – Union européenne dévoile en perspective un nouvel épisode qui s'étendra à l'horizon 2017. Les consultations sont en cours afin de définir un cadre unique axé sur trois grandes priorités, à savoir l'accès équitable aux services de base, la gouvernance démocratique et la coopération économique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.