Énergie électrique: la production progresse à fin avril    Melilla : Les décès parmi les migrants atteignent 18, aucun mort au sein de la police (autorités)    Météo Maroc: temps assez chaud ce samedi 25 juin    Les jeunes astronomes à l'honneur lors de la 10e édition du festival d'astronomie d'Ifrane    Voici les déchets les plus fréquents sur les plages du Maroc    USA: la Cour suprême révoque l'arrêt sur l'avortement    C'est parti pour la première édition de l'évènement « Anfa Park en fête » (VIDEO)    Seul le courage paiera [Par Jamal Berraoui]    Soirée à Dublin sous le signe de la culture et de l'histoire du Maroc    «Première symphonie», la première exposition au Maroc de l'artiste peintre Chaimaa Mellouki    Festival des arts populaires : Participation de près de 600 artistes et 34 troupes folkloriques    Cinq migrants clandestins trouvent la mort dans une tentative d'assaut contre Mellilia    Fouzi Lekjaa réélu à la tête de la FRMF pour un troisième mandat    Coupe arabe de futsal : Le Maroc prend le dessus sur la Libye et se qualifie en demi-finale    Football : Match nul entre l'équipe nationale féminine et son homologue ivoirienne    Ouverture à Rabat du Bureau de formation de l'ONU contre le terrorisme    Maroc : Pour Aïd Al Adha, l'ONSSA renforce les contrôles des aliments pour animaux    Covid-19/Maroc : 33 nouveaux cas admis en REA en 24H    Abdellatif Hammouchi reçoit les membres de la Sûreté nationale se rendant à la Mecque    Féminicide : Après Nayira en Egypte, Wafaa en Jordanie    ONCF: un plan Eté 2022 avec une offre renforcée et des avantages tarifaires    Africa Motors -Groupe Auto Hall- lance officiellement la nouvelle marque automobile CHERY    Maroc – Algérie : RSF condamne l'expulsion de 9 journalistes venus pour les Jeux méditerranées    Mike Pence soutient l'opposition iranienne    Appel en Espagne à la mobilisation pour accompagner le retour des expatriés marocains    Insécurité alimentaire et guerre en Ukraine: lettre ouverte des ambassadeurs accrédités au Maroc    Tanger Med: Mise en échec d'une tentative de trafic d'environ 85.000 euros    Maroc PME a soutenu 2531 projets en 2021    Espagne: 7 Algériens arrêtés pour transport de migrants clandestins    Construction : Israël s'apprête à recevoir 15.000 travailleurs marocains    « Awrach »: plus de 30.000 bénéficiaires ont reçu leurs salaires    Jeux Méditerranéens : Après une séquestration qui a duré 30 heures, les journalistes marocains de retour    Le FMI se dit prêt à lancer des négociations avec la Tunisie    Billets d'avion: les étudiants marocains en Russie déplorent la cherté des prix    Qui est Zyad Bendourou, le Marocain qui s'apprête à gravir 10 sommets en 6 jours ?    Hausse des prix des manuels scolaires : le gouvernement a tranché    Frontières maritimes: Madrid se prépare aux négociations avec le Maroc    Mondial 2022 : La FIFA autorise 26 joueurs par équipe    BM-Maroc: Prêt de 250 millions $ en soutien au projet de développement économique de la région Nord-Est    Hilale saisit le Conseil de sécurité et le SG de l'ONU sur les silences, les mensonges et les obstructions de l'Algérie    Shireen Abu Akleh tuée par les forces israéliennes : bilan de l'ONU    Variole du singe : première réunion à Genève du comité d'urgence de l'OMS    Le comité d'audit de la CAF tient ses assises sous la houlette de Tariq Sijilmassi    Marché monétaire : allègement du déficit de liquidité bancaire (BKGR)    Nuit des musées et des espaces culturels : C'est parti pour la première édition !    Prix national du théâtre La valeur financière portée au double    Réhabilitation du Centre international du commerce extérieur de Dakar : Aziza Chaouni élabore le projet    Le Maroc propose d'installer une usine d'engrais au Guatemala    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Fondation Zakoura au service de la femme en milieu rural
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 01 - 11 - 2017

La Fondation Zakoura, association marocaine reconnue d'utilité publique présidée par J. Belahrach, se positionne aujourd'hui comme une fondation de référence qui œuvre depuis 1997 en faveur du développement humain par le biais de l'éducation des enfants, l'employabilité des jeunes et l'autonomisation des femmes dans les milieux ruraux.
Une stratégie qui permet d'élargir le prisme d'intervention de la Fondation Zakoura dans une vision intégrée du développement local.
La Fondation est accompagnée par de nombreux partenaires institutionnels et des sociétés privées marocaines, ainsi que par des fondations internationales. La Fondation a par ailleurs plusieurs partenaires locaux ou des structures locales afin d'assurer la pérennité des programmes mis en place (directions provinciales de l'éducation, communes rurales, associations locales, etc).
Pour les programmes spécifiques aux femmes, la Fondation est très active, à travers différents types de programmes répartis dans diverses régions du Maroc et que la Fondation mènent de front pour venir en aide à des femmes qui cherchent à bénéficier d'une part d'un accès à l'éducation et d'autre part d'une autonomie économique et financière à travers des activités leur générant des revenus et leur permettant d'améliorer seules leur niveau de vie en exploitant leurs potentiels.
Les projets de la Fondation sont menés soit par ses propres moyens ou par de jeunes bénévoles que la Fondation accompagne par un soutien opérationnel et financier.
Par exemple, s'agissant de l'axe éducation, il existe deux types de programmes, le premier lié à l'alphabétisation et le second à l'éducation parentale. Le programme d'alphabétisation communautaire est étalé sur 13 mois et permet aux femmes des villages d'apprendre à lire et à écrire avec en plus des séances de sensibilisation à l'hygiène et à la santé. A noter que 80 000 femmes ont déjà bénéficié de ce programme depuis 2000 et actuellement une dizaine de programmes sont en cours pour près de 500 bénéficiaires.
Le programme d'éducation parentale est lui étalé sur 11 mois et est destiné aux mamans des enfants préscolarisés à la Fondation Zakoura. Aujourd'hui, la Fondation a plus d'une quarantaine de programmes en cours sachant que plus de 1000 bénéficiaires ont profité de ce programme depuis 2016.
Ces programmes sont menés à bien respectivement par M.Mohammed Maazouz et Mme Ghita Kadiri qui font partie des personnes engagées auprès de la Fondation sur le volet éducation.
En ce qui concerne l'axe autonomisation des femmes, la Fondation veille à accompagner des projets divers et variés allant de la création de coopératives classiques au développement de jeunes start-up plus modernes avec un seul et même objectif de supporter le Women's Empowerment.
Nous pouvons citer comme exemple la création de deux coopératives, l'une à Ain Harrouda pour l'Art et la cuisine, et la coopérative Adira située à Mohammédia, qui est née d'un projet de formation et d'insertion professionnelle des jeunes déscolarisés des quartiers périphériques de Mohammedia.
En complément de ces projets de coopérative, il existe des programmes de formation des femmes sur un métier déterminé leur permettant de s'assurer une indépendance financière.
Enfin, parmi les start-up soutenues par la Fondation, on retrouve une start-up spécialisée en production de Quinoa par une coopérative de huit femmes dans la région de Chichaoua près de Marrakech. Initié il y a 2 ans, le projet arrive aujourd'hui en phase finale, le Quinoa ayant enregistré sa première production au cours d'octobre 2017. Le process de Quinoa nécessitant une opération de lavage assez fastidieuse à la main, la Fondation Zakoura a accompagné cette coopérative par le financement d'une machine spécifique facilitant ainsi le travail pour ces femmes.
Ces projets relevant du développement de l'entreprenariat féminin ont été menés pour le premier projet de coopératives par M. Mohammed Zaari qui en plus du soutien de la Fondation Zakoura a bénéficié du soutien de la Fondation Belazu (UK) et la Principauté de Monaco et pour le projet Quinoa, par Mlle Imane El Majidi, qui a sollicité la Fondation Zakoura dans le cadre de sa recherche de financement pour la start up et qui a été accompagnée par l'expert de Quinoa au Maroc, Dr Redouane Choukr-Allah de l'institut agronomique et vétérinaire Hassan II de Rabat.
L'ensemble de ces projets soutenus par la Fondation Zakoura traduisent la forte implication de cette fondation qui œuvre pour l'insertion économique et sociale de femmes en les accompagnant pour en faire des femmes éduquées, émancipées et indépendantes.
M.Belahrach, Président de la Fondation Zakoura entouré des femmes de la coopérative de Quinoa aux côtés de Mlle Imane, Dr.Choukr-Allah de l'Institut agronomique Hassan II et Dr. Mhada qui vient de soutenir sa thèse sur le Quinoa.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.