L'ANAPEC ouvre son agence universitaire à Casablanca : Elle est opérationnelle à partir du mois d'octobre    Présentiel ou enseignement à distance : les précisions du département de l'Education Nationale    Manchester City bourreau du Real de Zidane    Ittihad de Tanger: 23 joueurs et membres du staff testés positifs    De la nécessité des évolutions structurelles des écosystèmes et des chaînes de valeur    La Bourse de Casablanca en hausse    Le gouvernement libanais exprime sa gratitude pour l'initiative royale    La FIDHOP s'oppose au 3e mandat de Ouattara    Au bord du naufrage!    «Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»    Le Bayern et le Barça en quart !    Botola: Le Raja de Casablanca leader    Maroc Télécom a boosté les revenus des sociétés de bourse en 2019    Colombie: Arrestation de l'ancien président Alvaro Uribe    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Paraguay : Ronaldinho et son frère bientôt libérés    24 Marocains à Polytechnique    Enjeux et défis pour le Maroc    Quid de la responsabilité des citoyens?    Les femmes plus que les hommes?    «De l'encre sur la marge» de M'barek Housni    Casablanca à l'heure de son premier festival de Hip-Hop «On-line»    Présidentielle US : Joe Biden informera ses partisans par SMS sur le choix de sa colistière    La terre a de nouveau tremblé en Algérie    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    Un dimanche chaud dans la majeure partie du Maroc    Liban : des Libanais remercient le Roi Mohammed VI    212 Founders s'impose parmi les leaders en Afrique    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Météo : la saison des ouragans 2020 sera pire que prévu dans l'Atlantique    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Laâyoune: les marins soumis aux tests de dépistage    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Marrakech: la DGSN met la main sur trois criminels    Marrakech dans le top 25 de « TripAdvisor »    C1- Classement des buteurs: Lewandowski conforte son avance    Ça chauffe au Liban, un policier tué et 238 personnes blessées    Un matelas anti covid-19 pour Messi    La Botola a désormais un nouveau leader    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Des fresques murales égaient la kasbah de Bni Ammar    Casey Affleck, en père protecteur dans un monde sans femmes dans "Light of My Life"    "Même pas mort", nouveau roman de Youssef Amine El Alamy    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen au sujet du détournement de l'aide humanitaire par le Polisario et l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





OCP : La durabilité au coeur des préoccupations
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 31 - 01 - 2018

Principal pourvoyeur du phosphate, minerai essentiel à l'industrie des fertilisants agricoles et à une agriculture durable, le Groupe OCP a lancé en 2008 une stratégie de transformation industrielle qui mobilise plus de 21 milliards de dollars d'investissements. Sur l'ensemble de la chaîne de valeur, de l'extraction de la roche à son transport et sa transformation en engrais, cette stratégie vise à favoriser une agriculture durable en doublant la capacité minière d'OCP et en triplant sa capacité de transformation à l'horizon 2025, tout en atténuant son empreinte carbone. «Colonne vertébrale de cette stratégie industrielle, le Slurry Pipeline révolutionne le mode de transport du phosphate au Maroc. Il a été lancé en 2014 et relie sur 235 km le site minier de Khouribga à la plate-forme de transformationde Jorf Lasfar, ce qui en fait le plus long pipeline de transport du phosphate au monde. Auparavant séché avant d'être transporté par voie ferrée, le minerai de phosphate, naturellement humide, est désormais acheminé via le Slurry Pipeline sous forme de pulpe composée à 60% de minerai et 40% d'eau», apprend-on auprès d'OCP. «A terme, le Slurry Pipeline va permettre d'économiser annuellement près de 3 millions de m3 d'eau et optimisera davantage la consommation d'énergie grâce au choix d'un tracé favorisant l'écoulement gravitaire de la pulpe. En raison de sa conception éco-responsable, le Slurry Pipeline contribuera également à l'élimination des émissions de CO2, à hauteur de 930.337 tonnes par an, liées aux activités de séchage, de transport par train et de manutention», ajoute la même source
Une stratégie de l'eau
Le Groupe intègre aussi la préservation durable de l'eau sur tout son processus de production. A cet effet, et afin de garantir une gestion intégrée et durable des ressources hydriques, le Groupe a mis en place une Stratégie Eau qui repose sur trois leviers : optimisation de l'utilisation de l'eau sur toute la chaîne de valeur (activités minières, transport, valorisation) ; gestion optimale de l'utilisation des ressources en eau douce ; mobilisation des ressources en eaux non conventionnelles (eaux usées épurées, eaux de mer dessalées). Le Groupe est également engagé dans la récupération et le recyclage de plus de 80% des eaux utilisées dans les procédés d'enrichissement, en système continu, par lavage-flottation au niveau des unités des sites de production du Groupe : Khouribga, Youssoufia et prochainement Laâyoune. Grâce à l'adoption de nouvelles technologies, la consommation spécifique en eau dans les nouvelles unités de valorisation industrielle est également réduite de 25%. De même, le Groupe a mis en place un programme ambitieux visant la réalisation de plusieurs stations d'épuration (STEP) des eaux usées urbaines et principalement leur réutilisation industrielle. Trois STEP ont été réalisées en ce sens à Khouribga, Benguerir et Youssoufia, permettant l'épuration et la réutilisation de plus de 10 millions de m3 d'eaux usées urbaines par an dans le lavage du phosphate. Des projets de STEP supplémentaires sont aujourd'hui à l'étude dans d'autres villes marocaines : Kasbat Tadla, Fkih Ben Saleh, El Jadida et Safi. Il faut préciser en outre que la plate-forme industrielle de Jorf Lasfar est désormais alimentée par une station de dessalement d'eau de mer récemment mise en service avec une capacité annuelle, pour sa première phase, de 25 millions de m3. Une autre station est prévue à Phosboucraa afin de satisfaire les besoins en eau du programme dedéveloppement industriel d'OCP. Au total, le Groupe a ainsi réduit de moitié sa consommation en eau conventionnelle à la tonne produite.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.