Fête de la Jeunesse: Grâce royale au profit de 443 personnes    Fête du Trône: Bank Al-Maghrib émet un billet commémoratif de 20 dirhams    Météo: Le temps qu'il fera mercredi    Brexit : BoJo fait le forcing à Berlin et Paris    Une épopée glorieuse de l'histoire du Maroc    Les FAR accueillent les premiers appelés au service militaire    Les jeunes sont l'avenir du Maroc    L'irrésistible ascension de la rémunération des PDG américains    L'intégration, levier de développement de la filière céréalière    Hausse du nombre des nuitées touristiques à Marrakech au premier semestre    BAM : le contrôle sur les transferts de l'étranger vers le Maroc renforcé    Le Maroc et le Fonds vert pour le climat souhaitent renforcer leur coopération    Habib El Malki salue la position de Freetown    Le discours royal à l'occasion du 66ème anniversaire de la révolution du Roi et du Peuple    Au Soudan, la transition vers un pouvoir civil prend du retard    Moscou et Pékin crient à l'escalade militaire après l'essai d'un missile américain    Après six mois, contestation et pouvoir dans l'impasse en Algérie    Fête de la jeunesse : Grâce royale au profit de 443 personnes    La Grèce n'a pas reçu de demande d'ancrage du pétrolier iranien    Algérie: Après six mois, contestation et pouvoir dans l'impasse    En Afghanistan, le rugby veut sortir de la mêlée    Insolite : Fan dépité    C'est parti pour les 12èmes Jeux africains    Ouverture à Rabat de la 12ème édition des jeux africains    Le Roi adresse mardi un discours à la Nation à l'occasion du 66e anniversaire de la Révolution du Roi et du Peuple    Chaque année, 3 millions de seniors subissent un AVC silencieux après une opération    Divers    Grande Canarie : La progression de l'incendie ralentit, selon les autorités    Voilà à quoi ressemble la dépression    Insécurité routière : 30 décès en l'espace d'une semaine !    France : une rentrée marquée par le coût élevé de la vie universitaire    Météo: le temps qu'il fera ce mardi    Saïdia transcende les frontières du cinéma    "Late night" : Emma Thomson étincelante dans une comédie féministe    Le tube "Old Town Road" détrôné du sommet des ventes américaines    « Voix de Femmes », une 11ème édition 100% marocaine    Jeux africains : Le prince Moulay Rachid donne le coup d'envoi    Point de vue : Faites la Jeunesse avant qu'elle ne soit vieillesse…    Le village de la 12e édition des Jeux africains ouvre ses portes à Rabat    Philippe Coutinho s'engage avec le Bayern Munich    Le Festival Atlas Electronic sensibilise à la mobilité des artistes    Un centre sino-marocain de médecine traditionnelle bientôt à Casablanca    Faibles volumes    46 joueurs présélectionnés pour 2 matchs amicaux    Service militaire : La sélection démarre cette semaine    L'œuvre d'Oum Kaltoum ouvre le bal de la Biennale de Rabat    Les tambourinaires amazighs du Moyen- Atlas    La Star Afrofunk Bantunani à Casablanca    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OCP réduit sa consommation
Publié dans Les ECO le 01 - 02 - 2015

Le groupe minier se base sur une gestion intégrée de son besoin en eau à travers l'optimisation de l'utilisation de la ressource en eau sur l'ensemble de la chaîne de valeur.
Concilier la croissance industrielle et préserver les ressources en eau. Un défi relevé par le Groupe OCP. Le pari est d'autant plus important que l'ambition de l'OCP est de doubler ses capacités minières et tripler ses capacités chimiques à l'horizon 2020. Pour aborder ces priorités stratégiques, l'OCP se base sur une gestion intégrée de son besoin en eau à travers l'optimisation de l'utilisation de la ressource en eau sur l'ensemble de la chaîne de valeur, par l'abandon des prélèvements souterrains et réallocation des eaux de surface et par le moyen de mobilisation des ressources en eau non conventionnelles.
Ainsi, dans les installations minières, l'OCP est parvenu à réduire de 20% la consommation d'eau par tonne de roche enrichie grâce à une meilleure récupération des eaux des boues de lavage. Le procédé d'enrichissement par lavage-flottation, utilisé dans les laveries de Khouribga, de Gantour et prochainement de Laâyoune, est un système en continu où les eaux des boues de lavage sont récupérées, à plus de 80%, puis réinjectées dans le process. Une performance assurée grâce aux améliorations apportées au procédé d'enrichissement mais également aux systèmes de séparation, de décantation et d'épandage.
Pour sa part, le transport du phosphate lavé, sous forme de pulpe à travers le pipeline, permet à l'OCP de réaliser des économies considérables en consommation d'eau et d'énergie. Ce nouveau mode de transport permet l'élimination de l'étape de séchage du phosphate, et par conséquent sa réhumidification à Jorf Lasfar. Toute l'eau utilisée pour le transport est réutilisée pour la transformation du phosphate au sein des unités chimiques de l'OCP. La construction du «slurry pipeline», connectant Khouribga à Jorf Lasfar, a requis 4,5 milliards DH. Durant sa phase de construction, le projet a nécessité 750.000 hommes/jour, dont 70% proviennent de la main- d'œuvre locale. Le projet a aussi créé 110 emplois directs.
Avec le pipeline, l'installation de lavage est directement intégrée à la mine, permettant ainsi, simultanément, l'enrichissement du minerai et son transport. Par ailleurs, l'année 2013 a connu la mise en service du projet Maroc Central qui a pour objectif de satisfaire, à concurrence de 45 millions de m3 /an, les besoins en eau du programme de développement industriel de Khouribga à partir du barrage Ait Messaoud dans la province de Tadla. Doté d'un budget de 1,1 milliard DH, le projet a consisté en la construction d'une adduction d'eau passant près de la ville de Fqih Bensalah et composée d'une conduite de 81 km et de deux stations de pompage ainsi que d'un réseau d'alimentation électrique dédié.
Actuellement, l'unité de dessalement d'eau de mer et de production de l'eau douce, nécessaire à l'OCP à Jorf Lasfar, est en construction avec des investissements estimés à quelque
2 milliards DH. À terme, la station servira aux besoins supplémentaires du complexe chimique de l'OCP à Jorf Lasfar et permettra même d'alimenter, en eau potable de bonne qualité, la ville d'El Jadida. Le projet se situe à l'intérieur de l'enceinte de l'OCP de Jorf Lasfar, sur une superficie de 15 hectares. Il englobe une prise d'eau sur le canal d'eau de mer, une unité de pré-traitement et une unité d'osmose inverse. Selon les plans, sa capacité de production sera très extensible durant les années à venir.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.