BAM prévoit une croissance orientée à la baisse    ONU : Antonio Guterres déplore « un monde de plus en plus chaotique »    Aquarius : Les 58 migrants débarqueront à Malte    Casablanca accueille la 6ème édition du Carrefour des fournisseurs de l'industrie agroalimentaire    Laenser en embuscade    Transavia relance Paris-Dakhla avec l'ONMT en marge du salon IFTM Top Resa    FIFA - The Best 2018: Voici pour qui Mehdi Benatia et Hervé Renard ont voté    Casablanca : «Maintenant ou Jamel» en octobre    Interview : Madd, Shobee et ElGrande Toto à L'Boulevard 2018    Fondation Montresso : Les événements les plus marquants de la nouvelle saison    A partir de décembre, le ballon d'or se conjuguera au féminin    Dialogue social: Le CESE recommande une approche de consensus au-delà de la négociation    Les fondateurs d'Instagram démissionnent    Adhésion à la CEDEAO: Le Maroc est-il allé trop vite?    IRAN: La journée nationale des forces armées endeuillée…    Tanger : Première opération chirurgicale de valvulopathie mitrale et aortique    Les femmes meurent-elles plus d'infarctus ?    Taroudant : Une enquête sur l'incendie du poste ONEE    Sommet de la paix Nelson Mandela: Mohammed VI rappelle l'esprit anti-séparatiste de Madiba    Coupes d'Afrique: Le Raja seul représentant du Maroc    Tanjazz 2018. Clap de fin ensoleillé !    Qui dit mieux… , Reports, encore et toujours    Couverture sanitaire. Plus de 200.000 dossiers déposés pas les imams    Justice constitutionnelle. La haute Cour et l'Académie du Maroc déclinent leur vision    L'ANRT ouvre la 3ème session de formation sur le protocole DNSSEC    Darija : Grand oral pour Amzazi    Maroc-OMS : La santé mentale au menu des entretiens de M. Doukkali à New York    La lutte contre la toxicomanie s'organise à Tétouan    Dialogue social : La recette du CESE    Engrais. OCP rachète 20% de Fertinagro Bieotech    ONU : Le Maroc défend ses positions et intensifie ses actions diplomatiques    Edito : Censure partisane    Casablanca : Des conducteurs de taxis transportent gracieusement des malades    Les industriels confiants au 3e trimestre    Journée culturelle pour célébrer l'histoire en partage France-Maroc    Driss Lachguar préside la session du Conseil de l'Union arabe de la jeunesse socialiste    L'armée birmane hausse le ton contre l'ONU    News    Lancement d'une nouvelle plateforme éducative arabophone    Operation Smile Morocco et l'OCP signent une mission humanitaire dentaire à El Jadida    Divers    L'OCK assure l'essentiel face au CRA    Concours officiel de saut d'obstacles    Prêts chinois : Opium de l'Afrique    Le blogueur Mahmoud Zeidane jeté dans les geôles du Polisario    C'est parti pour la 12ème édition du Festival international du film de femmes de Salé    Participation marocaine au Festival international "Samae" d'inchad et de musique sacrée du Caire    Clôture à Rabat du premier atelier d'initiation au dessin de mode    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enfance : Le Souverain appelle les grandes puissances à assumer leur responsabilité
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 22 - 02 - 2018

Dans un message adressé aux participants à la 5ème Conférence islamique des ministres chargés de l'enfance
La 5ème Conférence islamique des ministres chargés de l'enfance a été marquée par un message royal adressé aux participants. Placée Sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette 5ème Conférence organisée par l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ISESCO), avec la coordination de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) a ouvert ses travaux mercredi à Rabat sous le thème «Pour une enfance en sécurité». Dans son message, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé la communauté internationale en général et les grandes puissances agissantes en particulier à assumer leur responsabilité historique face aux différentes formes de violence, d'exploitation et de négligence dont sont victimes les enfants, lesquels incarnent l'avenir de l'humanité.
Le Souverain a rappelé que le Maroc a été un pays précurseur par son adhésion, dès 1993, à la Convention des Nations Unies sur les droits de l'enfant, et par la ratification ultérieure de son protocole facultatif établissant une procédure de présentation de communications. «Nous avons œuvré non seulement à protéger l'enfance marocaine, mais aussi à faire bénéficier les immigrés de l'action menée dans ce sens», a souligné Sa Majesté le Roi faisant observer que les pays du monde islamique, confrontés aux mêmes défis, «partagent les mêmes principes et les mêmes valeurs prônés par notre religion, qui exhorte à prendre soin des enfants et à préserver leurs droits».
«Voilà pourquoi il est nécessaire de renforcer les liens de solidarité et de coopération qui les unissent, de mutualiser leurs efforts et de partager les expériences qu'ils ont accumulées dans le domaine de la protection de l'enfance», a dit le Souverain, appelant à la mise en place de «partenariats constructifs et innovants qui tiennent compte des spécificités propres à chacun de nos pays, tout en veillant à y associer les acteurs concernés, notamment les structures de la société civile». Au vu des différentes formes de violence, d'exploitation et de négligence auxquelles les enfants sont exposés, notamment les nouveaux types de violence apparus récemment et l'emploi d'enfants mineurs, SM le Roi a relevé l'impératif de mettre en place un dispositif de signalement des violations commises à l'encontre des enfants, en veillant à y impliquer tous les acteurs concernés: famille, école et société. De même, «face à la violence physique et morale faite aux enfants et au vu des multiples abus dont ils font l'objet de la part de proches parents supposés dignes de confiance, qu'ils côtoient au quotidien, des mécanismes doivent être instaurés pour documenter ce type de violences», a poursuivi le Souverain, notant qu'il est nécessaire de mettre au point «des indicateurs et de produire des données permettant de mettre en place des programmes de prévention de la violence faite aux enfants».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.