Fusillade à Utrecht : Le suspect poursuivi pour homicide à caractère « terroriste »    Jamaat Shaïm : Un boucher égorge sa femme et lui coupe la tête    Marrakech : Trois hommes arrêtés pour avoir séquestré et violé collectivement 3 filles    Colloque international de Rabat : Réflexions sur la pensée de Khatibi    Brexit: May demande un report à des Européens « fatigués » de la saga    Nicaragua : Le gouvernement va libérer tous les opposants pour relancer le dialogue    Etats-Unis : La Fed met un coup d'arrêt à la remontée des taux    Motor Village et Marokoto, partenaires de la Raquette d'Or de Mohammedia    Tennis : Grand Prix Hassan II du 7 au 14 avril à Marrakech    Migration irrégulière. Les pateras, un business qui rapporte gros    Communiqué du BP du PPS    Sahara marocain: Ouverture à Genève de la 2e table ronde    3è Festival «Les Océanes» à Essaouira : Le surf et la protection du littoral à l'honneur    Mujer : Tout un numéro réservé au Maroc !    Vidéo de l'attentat de Christchurch : Facebook s'explique    Centres hospitaliers universitaires. Opération sauvetage en marche?    Italie : 51 enfants pris en otage, échappent au drame de justesse    La cystite: une infection urinaire très féminine    Le cancer colorectal: le dépistage sauve des vies    Flexibilité du DH: L'élargissement de la bande pas pour demain    Le détenteur de Sapress prend le contrôle de Sochepress    Le ver dans le fruit !    La journée mondiale de la poésie célébrée à la Villa des arts de Rabat    AFMA: Résultat net consolidé en baisse de 15% en 2018    Préscolaire    Projection du documentaire "A Thousand girls like me" qui ouvre le débat sur l'inceste    Le PSG obtient gain de cause devant le TAS    Les enjeux de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019    Edito : L'eau    Organisation de la Femme Istiqlalienne    La jeunesse face à la classe politique    La Commission interministérielle spécialisée examine le plan de mise en œuvre de la déconcentration administrative    Radio Medi1 : Guergarate et Nouadhibou sur la fréquence 99.8    Haute commission mixte entre le Maroc et le Rwanda    Etudiants et professionnels de Santé défilent contre Bouteflika à Alger    Prochaine tenue du Forum national du handicap    Brigitte Bardot pète les plombs    Syrie    Baisse considérable de la fécondité au Maroc    Finances publiques. Une guide pour la programmation triennale    Le Onze national à Lilongwe en vue de peaufiner les ultimes réglages    Insolite : Promotion mensongère    Quand la langue de Molière nous rapproche et nous unit    "L'Algérie.. La crise du régime et l'illusion de l'Etat" nouvel ouvrage de Mohammed Benhamou    Les Trophées de l'automobile 2019 décernent leurs prix    Championnat arabe de boxe : Le Maroc prend part à la 3è édition à Khartoum    Les Lions se préparent pour leurs prochaines échéances    Trois clubs marocains au tirage des coupes africaines    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Enfance : Le Souverain appelle les grandes puissances à assumer leur responsabilité
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 22 - 02 - 2018

Dans un message adressé aux participants à la 5ème Conférence islamique des ministres chargés de l'enfance
La 5ème Conférence islamique des ministres chargés de l'enfance a été marquée par un message royal adressé aux participants. Placée Sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette 5ème Conférence organisée par l'Organisation islamique pour l'éducation, les sciences et la culture (ISESCO), avec la coordination de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) a ouvert ses travaux mercredi à Rabat sous le thème «Pour une enfance en sécurité». Dans son message, Sa Majesté le Roi Mohammed VI a appelé la communauté internationale en général et les grandes puissances agissantes en particulier à assumer leur responsabilité historique face aux différentes formes de violence, d'exploitation et de négligence dont sont victimes les enfants, lesquels incarnent l'avenir de l'humanité.
Le Souverain a rappelé que le Maroc a été un pays précurseur par son adhésion, dès 1993, à la Convention des Nations Unies sur les droits de l'enfant, et par la ratification ultérieure de son protocole facultatif établissant une procédure de présentation de communications. «Nous avons œuvré non seulement à protéger l'enfance marocaine, mais aussi à faire bénéficier les immigrés de l'action menée dans ce sens», a souligné Sa Majesté le Roi faisant observer que les pays du monde islamique, confrontés aux mêmes défis, «partagent les mêmes principes et les mêmes valeurs prônés par notre religion, qui exhorte à prendre soin des enfants et à préserver leurs droits».
«Voilà pourquoi il est nécessaire de renforcer les liens de solidarité et de coopération qui les unissent, de mutualiser leurs efforts et de partager les expériences qu'ils ont accumulées dans le domaine de la protection de l'enfance», a dit le Souverain, appelant à la mise en place de «partenariats constructifs et innovants qui tiennent compte des spécificités propres à chacun de nos pays, tout en veillant à y associer les acteurs concernés, notamment les structures de la société civile». Au vu des différentes formes de violence, d'exploitation et de négligence auxquelles les enfants sont exposés, notamment les nouveaux types de violence apparus récemment et l'emploi d'enfants mineurs, SM le Roi a relevé l'impératif de mettre en place un dispositif de signalement des violations commises à l'encontre des enfants, en veillant à y impliquer tous les acteurs concernés: famille, école et société. De même, «face à la violence physique et morale faite aux enfants et au vu des multiples abus dont ils font l'objet de la part de proches parents supposés dignes de confiance, qu'ils côtoient au quotidien, des mécanismes doivent être instaurés pour documenter ce type de violences», a poursuivi le Souverain, notant qu'il est nécessaire de mettre au point «des indicateurs et de produire des données permettant de mettre en place des programmes de prévention de la violence faite aux enfants».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.