Quand Ben Bella reconnaissait la souveraineté du Maroc sur le Sahara oriental    Météo au Maroc: les prévisions du vendredi 19 août    Houcine Ammouta de retour sur le banc du WAC de Casablanca    CAN U23 – Maroc 2023 : Résultats du tirage au sort    Benkirane : «Les déclarations de Raisouni ne reflètent pas les positions du PJD»    Incendie de forêt près de M'diq: l'OCI soutient le Maroc    Rabat: terrible accident près du complexe Moulay Abdellah    Météo: températures en hausse ce vendredi au Maroc    Rentrée scolaire 2022/23: Les prix des manuels scolaires inchangés    فيروس كورونا : 79 إصابة جديدة ولا وفيات في 24 ساعة الأخيرة    Le nouveau nez de l'actrice marocaine Hasnae Moumni divise la Toile (PHOTO)    De la Révolution du Roi et du peuple à la Fête de la jeunesse    L'animation, une industrie naissante au Maroc    L'amazighe est-il véritablement une priorité dans le PLF ?    Affaire Pegasus. Un ancien ministre marocain met en exergue le silence de Forbidden Stories, Amnesty, Le Monde et El Pais    Sahara : Le Pérou décide de retirer sa reconnaissance au Polisario    Covid-19: 79 nouveaux cas et 97 guérisons en 24H    Pénurie des cartables au Maroc ? Le ministère rassure    Le Maroc fournit 50% des besoins de l'Espagne en tomates    Medium : « Le Maroc peut-il jouer un rôle plus important au Moyen-Orient via les accords d'Abraham ? »    Stade Brestois : ambiance bon enfant entre Achraf Dari et Youcef Belaïli    Orages en France: trois morts en Corse    Heureux événement dans la famille Batma (PHOTO)    Sahara: un éditorialiste colombien critique le revirement de Gustavo Petro    Italie : Un festival rend hommage à Rahhal Amarri, décédé en sauvant deux enfants de la noyade    Un ministre israélien salue le rôle du Maroc dans le rapprochement entre Israël et les Palestiniens    Emirates modernise sa flotte pour plusieurs milliards de dollars    Maroc : Un jeune enfant meurt à la frontière avec Melilla    Le Barça et le Man. City en mission humanitaire : Xavi contre Gaudriola mercredi prochain au Camp Nou    Constructeurs automobiles. Quels sont ceux qui seront présents au Mondial de l'Auto de Paris ?    Frais de scolarité : l'angoisse de fin de vacances    France-Afrique, le non-retour    Trois diplomates marocains en Colombie victimes d'un vol après avoir été drogués    Droits humains, l'autre axe de coopération entre Rabat et Washington    Le kickboxing et le judo marocains décrochent cinq médailles de bronze    Ukraine / Zaporijia : L'OTAN réclame une "inspection" urgente de l'AIEA    Tournoi international d'Autriche maintenu : L'équipe nationale A' s'est envolée pour Vienne    Moyens de paiement : Le Maroc, pays le plus dépendant du cash au monde    Eté 2022 : Essaouira bat tous ses records d'affluence    Walid Regragui prépare sa liste élargie. Ziyech, Adli et autres Lions pressentis    «Tagzzayt» ou «La mémoire du corps», un nouveau documentaire sur les tatouages    Les Mosaïques du Nord sont de retour pour leur deuxième édition    La 11ème édition du 19 au 23 octobre prochain    La Bourse de Casablanca débute dans le vert    Algérie : le bilan des incendies dans plusieurs villes monte à 26 morts, l'incurie des autorités dénoncée    Visas Schengen refusés : la fédération des droits des consommateurs réclame le remboursement    L'USAID fournit 68 millions $ au PAM pour l'achat, le transport et le stockage de blé ukrainien    La forteresse « Casa del Mar »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Commercialisation des produits agricoles : Saad Eddine El Othmani dresse le bilan
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 30 - 05 - 2018

Le chef de gouvernement a rappelé la place de choix qu'accorde le Plan Maroc Vert à la commercialisation et la valorisation des produits agricoles.
L'agriculture s'invite à la Chambre des représentants. Lors de la séance plénière de la deuxième Chambre consacrée à la politique générale, Saad Eddine El Othmani a été interrogé sur la commercialisation des produits agricoles. En réponse à cette question, le chef de gouvernement a rappelé la place de choix qu'accorde le Plan Maroc Vert à la commercialisation et la valorisation des produits agricoles. La stratégie est venue relever des défis de taille en particulier la désorganisation des marchés et la multitude des intermédiaires entre le producteur et le consommateur qui impactent significativement la qualité du produit et des services agricoles. Le chef de gouvernement a, à cet effet, rappelé qu'une stratégie a été adoptée pour le développement de la commercialisation des produits agricoles.
Cette feuille de route s'articule autour de la mise à niveau du marché national, de l'encouragement des producteurs, notamment les petits d'entre eux, à s'organiser en coopératives ainsi que sur la réforme globale du marché du gros tout en assurant une couverture territoriale équilibrée.
Des infrastructures modernes et une gestion efficiente
Le développement de la commercialisation des produits agricoles passe par la modernisation des infrastructures, la mise en place d'un modèle de gestion efficient, du codage des produits agricoles ainsi que l'adoption du regroupement agricole pour un approvisionnement régulier d'unités valorisées avec des produits de haute qualité. La stratégie porte également sur la création des pôles agricoles répondant aux dernières normes en vigueur. Citons dans ce sens les pôles agricoles de Meknès, Berkane, Tadla, Gharb, Haouz et Souss. Ces agropoles se veulent une nouvelle génération de stations industrielles intégrées. Ces parcs disposent d'espaces de reconversion, de collecte, de stockage et de valorisation des produits agricoles avant leur commercialisation au Maroc comme à l'étranger. Les agropoles devraient abriter des stations logistiques qui faciliteront la commercialisation des produits agricoles, la promotion des exportations marocaines ainsi que l'accès à de nouveaux marchés.
Céréales : Des mesures de commercialisation encourageantes
Saad Eddine El Othmani a évoqué lors de sa réponse les mesures prises dans le cadre de la commercialisation des céréales. Ces dispositifs visent à protéger le produit national et à réglementer à la fois son encadrement et sa commercialisation assurant ainsi un revenu rentable aux producteurs. Les mesures engagées fixent le prix de référence du blé tendre à 280 dirhams par quintal, anticipant ainsi le début de la période de commercialisation du blé tendre subventionné (15 mai au lieu du début juin) et encourageant les intervenants à collecter la plus grande quantité de production. A cela s'ajoute également une subvention de 10 dirhams par quintal. Sa mise en place permet de garder le prix du pain à la portée du consommateur.
Une production céréalière en hausse de 3%
Le chef de gouvernement a, en outre, souligné qu'au titre de l'actuelle campagne agricole la production céréalière atteindrait un niveau exceptionnel de 98,2 millions de quintaux marquant ainsi une hausse de 3% par rapport à la même période de l'année précédente. Une performance qui, selon M. El Othmani, a pu être réalisée grâce à un rendement moyen record de 21,8 quintaux par hectare, en hausse de 23% comparé à la campagne agricole précédente. Cette production a été réalisée sur une superficie emblavée en céréales principales de 4,5 millions d'hectares contre 5,12 millions d'hectares une année plus tôt, soit un repli de 12%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.