411 milliards de DH pour soutenir les plans de développement régional    Université d'été pour les jeunes chercheurs à Essaouira    Oxfam monte au créneau    L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne    La Bourse de Casablanca en bonne mine    L'opposition algérienne pose des conditions au dialogue proposé par le pouvoir    Boris Johnson ultra-favori dans la course à Downing Street    Pinot maître des Pyrénées au Tour de France    Fraser-Pryce et Obiri ont fait le show au meeting de Londres    Bale sur le départ    Divers    La loi relative à la lutte contre la traite des êtres humains disséquée à Agadir    Bouillon de culture    Les arts de la rue s'invitent à Laâyoune    "Avengers: Endgame", le film aux plus grosses recettes de l'histoire    Maroc Telecom enregistre près de 63 millions de clients    Le secteur bancaire confirme sa résilience en 2018    Alerte Météo : Il va pleuvoir dans plusieurs villes au Maroc    Lekjâa convoque la famille du football marocain à Skhirat    Comicom introduit la marque indienne Mahindra au Maroc    L'Europe se prépare à une nouvelle canicule, Paris en alerte    La Jordanie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Football    Loi-cadre sur l'enseignement    Tenue du gala international de boxe professionnelle à El Jadida    Des centaines d'Algériens sont bloqués au Caire    Point de vue : Hanane, Reda… et tant d'autres !    Victoire de la sélection algérienne en finale de la CAN 2019    Actes de sabotage et de vandalisme à Lâayoune    El Otmani en visite à Dakhla-Oued Eddahab    Le Maroc présent à la Foire internationale du livre de Lima    Dar El Bacha accueille l'exposition « Etoffe des sens, résonnances, Serge Lutens, Yves Saint Laurent »    Festival international Jawhara : Le retour de Cheb Bilal    Proscrire la violence!    CNDH: Au nom du principe de la pluralité    Festival des huîtres de Qualidia    Avortement d'une tentative de trafic de 345 kg de chira à Bab Sebta    Ukraine: Vers une majorité absolue au Parlement du parti du président Zelensky    La colère gronde à Hong Kong après les agressions brutales de manifestants    Laâyoune : Ouverture d'une enquête…    Un vibrant hommage rendu à Husseïn Chaâbi par la ville de Laâyoune    Akhannouch promet de solliciter le portefeuille de la santé en 2021    Décès directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique Yukiya Amano    La course à Downing Street s'achève, Boris Johnson ultra-favori    BCIJ : Arrestation à Meknès d'un terroriste franco-marocain    La traite humaine nargue la loi 27-14    Une approche qui n'est pas du goût de tous    Béni Tadjit et la parade des prétendants !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Edito : Fédérateur
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 03 - 2019

Le Maroc a toujours joué le rôle de fédérateur au sein du continent africain.
Il suffit de regarder le nombre important des conventions signées entre le Royaume et de nombreux pays du continent pour comprendre l'ampleur du travail réalisé au cours des dernières décennies. Dans ce sens, le Maroc a également réussi à fédérer autour de sa principale cause nationale, à savoir le Sahara marocain, un grand nombre de partenaires africains.
La présence d'une quarantaine de pays à la Conférence ministérielle africaine sur l'appui de l'UA au processus politique des Nations Unies sur le différend régional sur le Sahara marocain conforte et confirme cette position.
Le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, n'y est pas allé par quatre chemins lors de l'ouverture de cet événement pour affirmer que la décision 693, adoptée lors du 31è Sommet de l'Union Africaine (UA) à Nouakchott en juillet 2018, «replace la question du Sahara marocain dans son cadre idoine, celui des Nations Unies» et «permet, de ce fait, de dépolluer les travaux de l'UA, et d'immuniser l'Union face à toute tentative inappropriée de la dévier du chemin de l'unité et de l'intégration».
Il est donc important que le continent continue à travailler de concert sur les dossiers importants. Le Maroc qui endosse le rôle de fédérateur depuis belle lurette peut très bien pousser dans ce sens et convaincre tous les acteurs de l'importance de la coopération.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.