La RSB assure à Berkane avant la confirmation à Alexandrie    169 migrants subsahariens secourus par la marine royale en méditerranée    La Cour des Comptes publie son rapport sur les services publics en ligne    Flash hebdomadaire    Bouskoura. Mort par asphyxie de 3 ouvriers dans un canal des eaux usées    Coopération bilatérale : Bourita s'entretient avec son homologue libérien    Rabat : Arrestation d'une quadragénaire qui vendait illégalement, des boissons alcoolisées    La FRMF reprogramme les matchs de la Botola Maroc Telecom : Le suspense jusqu'au bout !    49ème édition du cycle de conférences de la Fondation Attijariwafa bank : Valeurs éthiques et vivre-ensemble au centre des échanges    Le Festival international de musique andalouse à Casablanca    1er numéro du «Bulletin du patrimoine de Marrakech et de sa région»    Journée internationale : La diversité biologique célébrée à Rabat    L'Arabie Saoudite intercepte des missiles visant la Mecque et Djeddah    Service militaire : Le nombre de candidats dépasse toutes les espérances    Casa Transport lance les travaux d'une trémie au niveau de Ghandi    Huawei ne cédera pas à la pression de Washington, assure son fondateur    Les professeurs universitaires annoncent un grève nationale    P&G renouvelle son opération solidaire "Iftar Saem"    Abderrassoul Lehdari : «Si Aziz nous a appris la méthode, la rigueur, la maîtrise du sujet et l'esprit critique»    Casablanca-Settat : Destruction de 56 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation    L'ancien ministre RNIste, Taieb Bencheikh, n'est plus    CAN2019. Mascotte, plateforme de vente de billets... l'organisation s'active    Louzani et Blinda au Mondial mais pas en CAN    Kylian Mbappé élu meilleur joueur du Championnat français    La CGEM octroie son Label RSE à Géocycle Maroc    Le CESE donne la parole aux citoyens    Abdelhak Zerouali, le maître du monodrame    US – Iran : Téhéran minimise les risques de conflits malgré les menaces américaines    Les sans-papiers protestent à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle    Salon Viva Technology. Quid de l'offre Maroc ?    La Chambre d'agriculture de Draâ-Tafilalet primée en Tunisie    Edito : INDH évolutive    ''Avengers" se fait doubler par ''John Wick'' sur le box-office américain    La sélection marocaine féminine de boxe remporte le tournoi international du Gabon    Et si notre amnésie était dégénérescente… ?    Ramadan et diabète riment obligatoirement avec des dispositions spécifiques    WhatsApp attaqué par Pegasus    Projets d'extension de la SOMACA et de création d'un Institut de formation aux métiers de l'automobile à Casablanca    Mohamed Jalid Les intellectuels marocains ne sont pas suffisamment ouverts sur les médias !    Ces Marocains dits de la 3ème et de la 4ème générations Tiraillés entre l'identité revendiquée et celle attribuée    Le "biz-Hoeness model" gagnant du Bayern    L'humoriste Bassou offre un spectacle captivant au public r'bati    Meknès abrite son premier Festival international du film arabe    Egypte: Près de 17 blessés dans l'explosion d'un bus touristique    Caire. Au moins 17 blessés dans une explosion visant un bus de touristes    Une délégation de la Direction du PPS au Mausolée Mohammed V    Washington dans le bourbier vénézuélien…    Les Pays-Bas remportent l'Eurovision 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival du cinéma africain de Tarifa-Tanger : Trois films marocains en lice
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 24 - 04 - 2019

Le FCAT met en avant, à travers sa programmation, le cinéma afro-américain, le féminisme et l'activisme politique.
Le cinéma marocain sera largement représenté à la 16ème édition du Festival du cinéma africain de Tarifa-Tanger (FCAT) 2019, prévu du 25 avril au 4 mai. Unique festival transfrontalier ayant lieu simultanément en Espagne et au Maroc, la compétition officielle du FCAT donne à découvrir une sélection de films marocains. On retrouve le long métrage «Sofia» de la réalisatrice marocaine Meryem Benm'Barek (prix du meilleur scénario au Festival de Cannes en 2018), le documentaire «Renault 12» du Franco-marocain Mohamed El Khatib et la fiction «Allonge ta foulée» de Brahim Fritah. Dans la catégorie hors compétition, le festival propose le court métrage «A travers la lune» de Mounir Fatmi. Il faut dire que le FCAT présente au total 14 films en compétition signés par sept réalisateurs et sept réalisatrices issus de dix pays différents. D'autre part, la sélection officielle consacrée au court-métrage est composée de 16 films issus de onze pays du continent africain. Ces films proposent un certain regard sur divers sujets : la lutte des femmes, leur présence croissante dans le monde du sport, la mutation de la conception de la masculinité. Par ailleurs, le FCAT met en avant, à travers sa programmation, le cinéma afro-américain, le féminisme et l'activisme politique. «Il offre une programmation qui fait honneur à la richesse et à la diversité des cinémas d'Afrique et à sa diaspora», indique à ce sujet Mane Cisneros, directrice du festival. À Tanger, le FCAT investira plusieurs espaces de la ville dont notamment l'Institut Cervantès. Ainsi, d'autres projections en plein air sont prévues dans des quartiers populaires, dans des écoles, lycées, associations et ONG de trois villes : Tanger, Tétouan et Chefchaouen.
Le continent américain, invité de cette édition
Le FCAT accueillera aussi la diversité cinématographique du continent américain. La rétrospective Séances nostalgie – histoires africaines-américaines propose une large sélection de films qui ont façonné l'histoire du cinéma afro-américain. Parmi les titres projetés, le public du détroit de Gibraltar découvrira entre autres les films des pionniers qui ont pris la caméra pour dénoncer les clichés racistes de Hollywood ainsi que le dernier opus de Spike Lee, BlacKkKlansman (2018). «Conçue par Keith Shiri, programmateur du London Film Festival, cette section rassemblera 14 titres ayant pour but de mettre en lumière l'importance du cinéma afro-américain : depuis les racial films de l'époque du cinéma muet, jusqu'à l'ère de la ségrégation raciale aux Etats-Unis, le mouvement Blaxplotation, le cinéma de Gordon Parks Jr ou d'auteurs contemporains comme Spike Lee, Julie Dash, Kasi Lemmons ou Marlon Rigg», expliquent les organisateurs.
Zainab Fasiki présentera son projet «Hshouma» à Tarifa
L'artiste marocaine Zainab Fasiki présentera à Tarifa l'exposition «Hshouma». Ce projet a été développé durant El Ranchito, un programme de résidences artistiques qui s'est tenu au Matadero (Madrid) en juin 2018, et en collaboration avec le Queens Collective de Marrakech. Le mot Hshouma, en dialecte marocain, désigne un tabou, un sujet qui ne doit pas être évoqué avec les autres. Ainsi les illustrations que l'artiste présente à Tarifa montrent plusieurs des tabous les plus enracinés dans la société marocaine : l'éducation sexuelle, l'égalité des genres, le corps, la violence, la discrimination et la liberté. Âgée seulement de 24 ans, Zainab Fasiki est devenue une figure féministe de référence dans le monde arabe. Sa volonté farouche de diffuser aux quatre coins du monde les diverses difficultés auxquelles sont confrontées les femmes au Maroc lui a permis d'exposer ses œuvres dans de nombreux pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.