Loi de finances rectificative: séance commune du Parlement ce mercredi    Adoption en Conseil de gouvernement du projet de loi de finances rectificative    Vacances d'été: les horaires à éviter sur les autoroutes du Maroc    La mosquée Hassan II cherche un exploitant pour ses hammams    Stress test: Les banques marocaines toujours résilientes    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    Covid-19: Inquiétude chez les élus américains    Covid19: 186 nouveaux cas ce mardi à 10h00    Plus de 45.000 MRE regagnent leur pays de résidence    Abderrahmane El Youssoufi raconté par son compagnon de route    Le monde arabe en 2033 [Analyse]    Si Abderrahmane et Marie-Hélène El Youssoufi ont fêté avec le TAS un sacre attendu depuis 80 ans    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Une vie et un destin hors du commun    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Les principaux chantiers et réformes économiques à l'actif du gouvernement El Youssoufi    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La culture, une source d'intérêt majeure pour El Youssoufi    Renard: «j'ai conseillé à Achraf d'accepter le transfert à l'Inter»    Futsal: Hicham Dguig prolonge jusqu'en 2024    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Hausse du SMIG : Voici ce que vous devez savoir    Les villes-hôtes candidates se mettent au travail    Biennale de Danse en Afrique du 22 au 27 mars 2021    51e FNAP: la ville ocre vibre aux rythmes des arts Populaires    Maroc/Covid-19: les fonctionnaires de trois prisons reconfinés    BDS – Défendre une cause c'est bien, respecter les avis des autres c'est mieux    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Le père fondateur de la presse ittihadie    Milouda: Une leçon de vie écrite aux couleurs de l'espoir    La Fondation du Forum d'Assilah annonce son programme d'activités culturelles et artistiques d'été    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Le prince Moulay El Hassan décroche son bac    Le Wydad entame sa préparation collective à Agadir    Les mosquées ouvriront leurs portes    La Chambre des conseillers: adoption en commission d'un projet de loi édictant des mesures spécifiques à l'état d'urgence sanitaire    Coronavirus : quel impact sur les congés    Officiel: la date de réouverture des mosquées au Maroc    Qui est Driss Isbayene, le nouvel ambassadeur du Maroc au Mali ?    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    Les températures resteront élevées pendant plusieurs jours : La canicule s'installe !    Mauritanie : l'ex-président convoqué devant une commission d'enquête    L'Égypte, la France, l'Allemagne et la Jordanie avertissent Israël contre ses projets d'expansion    CGEM/PPS : rencontre autour du développement économique et social    COVID-19. Pour qui roule l'OMS?    Immigration clandestine: baisse des arrivées sur les côtes espagnoles    Les États-Unis n'accorderont pas de visas aux étudiants étrangers si les cours sont en ligne    Adil Bouaouad en quête de « rédemption »    « Derb Mila » à Casablanca embelli par des fresques murales    1.107 cas de triche au bac détectés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Création d'entreprises : 50.135 nouvelles entités au premier semestre
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 16 - 08 - 2019

La répartition géographique des nouvelles immatriculations laisse paraître une forte concentration des créations au niveau de Casablanca-Settat. La région a connu sur les six premiers mois la création de 11.667 entreprises.
Un élan soutenu de création d'entreprises observé au premier semestre de l'année. Il ressort que 50.135 entités ont été créées au titre des six premiers mois de l'année, soit 2.670 nouvelles créations de plus par rapport à la même période de l'année précédente.
C'est ce que l'on peut relever du tableau de bord établi par l'Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC). Au premier semestre de l'année, 26.718 entreprises personnes morales ont vu le jour contre 25.144 une année plus tôt.
En ce qui concerne les entreprises personnes physiques, 23.417 unités ont été créées sur ladite période au moment où l'année dernière les créations ont porté sur 22.321 entreprises. La répartition géographique des nouvelles immatriculations laisse paraître une forte concentration des créations au niveau de Casablanca-Settat. La région a connu sur les six premiers mois la création de 11.667 entreprises. La région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima arrive en deuxième position avec un total de 9.761 créations. De même, l'OMPIC recense sur ladite période 5.494 nouvelles immatriculations au niveau de Rabat-Salé-Kénitra. Les nouvelles entités créées dans l'Oriental ont porté sur un total de 4.403 unités au premier semestre, devançant ainsi la région Marrakech-Safi ayant enregistré 4.085 nouvelles créations. De même, l'OMPIC observe 4.043 nouvelles entités à Fès-Meknès, contre 3070 à Souss-Massa, 2.552 à Laâyoune-Sakia El Hamra et 1.649 à Beni Mellal- Khénifra.
Drâa-Tafilalet a vu pour sa part la création de 888 entreprises contre 857 à Dakhla-Oued Ed-Dahab et 794 à Guelmim-Oued Noun. La structure des créations par secteur faire ressortir une préférence pour le commerce. 43,18% des entreprises créées ont choisi cette branche d'activité.
Les services divers ont intéressé, quant à eux, 16,76% des entités fraîchement créées. De même, 16,21% des nouvelles entreprises opèrent dans le BTP et activités immobilières au moment où 8,01% ont opté pour les transports. Le secteur de l'industrie a capté 6,61% des nouvelles entreprises. 5% autres ont choisi d'exercer dans l'hôtellerie et restauration.
Les secteurs de l'agriculture et des TIC ont attiré respectivement 1,81 % des nouvelles entreprises au moment où une minorité d'entreprises a choisi d'exercer dans les activités financières (0,62 %).
L'OMPIC indique par ailleurs dans son analyse que la totalité des entreprises créées ont un chiffre d'affaires inférieur à 3 millions de dirhams.
Notons que plus de la moitié de ces immatriculations (54,7 %) sont des sociétés à responsabilité limitée à associé unique (SARL-AU) contre 44,1 % SARL.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.