Loi de finances rectificative: séance commune du Parlement ce mercredi    Adoption en Conseil de gouvernement du projet de loi de finances rectificative    Vacances d'été: les horaires à éviter sur les autoroutes du Maroc    La mosquée Hassan II cherche un exploitant pour ses hammams    Stress test: Les banques marocaines toujours résilientes    4 terroristes présumés arrêtés à Nador    Covid-19: Inquiétude chez les élus américains    Covid19: 186 nouveaux cas ce mardi à 10h00    Plus de 45.000 MRE regagnent leur pays de résidence    Abderrahmane El Youssoufi raconté par son compagnon de route    Le monde arabe en 2033 [Analyse]    Si Abderrahmane et Marie-Hélène El Youssoufi ont fêté avec le TAS un sacre attendu depuis 80 ans    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Une vie et un destin hors du commun    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Les principaux chantiers et réformes économiques à l'actif du gouvernement El Youssoufi    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : La culture, une source d'intérêt majeure pour El Youssoufi    Renard: «j'ai conseillé à Achraf d'accepter le transfert à l'Inter»    Futsal: Hicham Dguig prolonge jusqu'en 2024    Tensions sino-américaines en mer de Chine    Hausse du SMIG : Voici ce que vous devez savoir    Les villes-hôtes candidates se mettent au travail    Biennale de Danse en Afrique du 22 au 27 mars 2021    51e FNAP: la ville ocre vibre aux rythmes des arts Populaires    Maroc/Covid-19: les fonctionnaires de trois prisons reconfinés    BDS – Défendre une cause c'est bien, respecter les avis des autres c'est mieux    Spécial 40ème jour du décès d'Abderrahmane El Youssoufi : Le père fondateur de la presse ittihadie    Milouda: Une leçon de vie écrite aux couleurs de l'espoir    La Fondation du Forum d'Assilah annonce son programme d'activités culturelles et artistiques d'été    Le président brésilien annonce sa contamination au Covid-19    Le prince Moulay El Hassan décroche son bac    Le Wydad entame sa préparation collective à Agadir    Les mosquées ouvriront leurs portes    La Chambre des conseillers: adoption en commission d'un projet de loi édictant des mesures spécifiques à l'état d'urgence sanitaire    Coronavirus : quel impact sur les congés    Officiel: la date de réouverture des mosquées au Maroc    Qui est Driss Isbayene, le nouvel ambassadeur du Maroc au Mali ?    Le Marocain Aziz Krir remporte le titre    Côte d'Ivoire : Drogba brigue le poste de président de la FIF    Hamza Mehimdate, un photographe émotionnel    Les températures resteront élevées pendant plusieurs jours : La canicule s'installe !    Mauritanie : l'ex-président convoqué devant une commission d'enquête    L'Égypte, la France, l'Allemagne et la Jordanie avertissent Israël contre ses projets d'expansion    CGEM/PPS : rencontre autour du développement économique et social    COVID-19. Pour qui roule l'OMS?    Immigration clandestine: baisse des arrivées sur les côtes espagnoles    Les États-Unis n'accorderont pas de visas aux étudiants étrangers si les cours sont en ligne    Adil Bouaouad en quête de « rédemption »    « Derb Mila » à Casablanca embelli par des fresques murales    1.107 cas de triche au bac détectés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kitesurf : Dakhla à l'heure de la 5ème édition de «Dakhla Downwind Challenge»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 16 - 08 - 2019

Le Dakhla Downwind Challenge est un événement unique en son genre, car il offre aux kitesurfeurs la plus grande descente au vent en kitesurf d'Afrique, en naviguant le long des plages vierges du littoral marocain.
La 5ème édition de «Dakhla Downwind Challenge», un événement sportif inédit et une aventure exceptionnelle en kitesurf, s'est ouverte mercredi à Dakhla, dans le cadre des festivités marquant la célébration du 40ème anniversaire de la récupération de la province de Oued Eddahab.
Le coup d'envoi officiel de cette compétition, qui se poursuit jusqu'au 20 août, a été donné par le wali de la région de Dakhla-Oued Eddahab, Lamine Benomar, accompagné notamment du Haut Commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l'Armée de libération, Mustapha El Ktiri, et du président du Conseil régional, El Khattat Yanja.
Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette manifestation sportive est initiée par l'Association marocaine de kitesurf (AMKS), sous l'égide de la Fédération royale marocaine de voile (FRMV), en partenariat avec la wilaya de la région. Elle a pour objectif de créer une nouvelle dynamique à Dakhla, devenue ces derniers temps une destination privilégiée des amateurs et professionnels du kitesurf.
D'après les organisateurs, le «Downwind» est un mode de navigation qui permet aux kitesurfeurs de naviguer en descendant sous le vent et en tirant des bords de travers sans chercher à remonter au vent, donc sans retour au point de départ sur la côte.
Tout au long de ce périple de 500 km du littoral entre Dakhla et Lagouira, les participants auront l'occasion de découvrir les paysages, les dunes de sable et les plages paradisiaques dont regorge le Sud du Maroc.
Le Dakhla Downwind Challenge, étant la seule au monde qui connaît une participation à grande échelle, n'est pas une course de vitesse mais un voyage d'endurance dont l'objectif est d'arriver à bon port en naviguant le long des plages vierges tout en étant encadré par des professionnels. Dakhla semble être plus que jamais confortée dans son statut de destination de classe mondiale pour les passionnés de kitsurf, a déclaré à la MAP Soufiane Hamaini, président de l'AMKS, pour qui la ville offre des conditions géographiques et météorologiques «parfaites et adaptées» pour la pratique de ce sport.
Le «Dakhla Downwind Challenge» est «un événement unique en son genre», car il offre aux kitesurfeurs la plus grande descente au vent en kitesurf d'Afrique, en naviguant le long des plages vierges du littoral marocain, a-t-il poursuivi, faisant savoir que cette compétition est divisée en cinq étapes allant de la lagune de Dakhla jusqu'à Lagouira.
Outre des participants marocains, cet événement sportif connaîtra la participation de près de 30 riders, issus de plusieurs pays, dont la France, l'Espagne, la Suisse, la Belgique, la Grande-Bretagne et le Brésil, a précisé M. Hamaini.
Selon lui, cette manifestation réunit plusieurs amateurs aguerris et de nombreux champions du monde, dans une atmosphère résolument cosmopolite et avec des moments propices aux rencontres et au partage d'expérience entre nationalités du monde entier.
Au-delà de sa dimension du défi sportif, «Dakhla Downwind Challenge» mène des actions sociales, caritatives et environnementales comprenant des activités liées au nettoyage des plages et des ateliers ludiques et pédagogiques autour de la sensibilisation et du recyclage.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.