Abderrahmane Youssoufi personnifiait l'histoire du Maroc    CGEM : le plan de relance loué par Benchaâboun    Covid-19 : deux nouvelles régions dépassent la barre de 1.000 contaminations    Coronavirus : 54 nouveaux cas, 7.697 au total, vendredi 29 mai à 10h    Réouverture des mosquées: Le ministère de Habous dément    Article 1062580    Un salon virtuel pour les recrutements    Faut-il distribuer des dividendes en période de crise?    Sebta: Les binationaux continuent de souffrir    Conseil national de la presse: Le règlement intérieur au BO    Mort de Guy Bedos    Grosse menace sur l'entreprise et l'emploi en France    Un Casque bleu marocain honoré par les Nations unies    Affaire Radès : L'appel du Wydad examiné aujourd'hui par le TAS    La Premier League dans la dernière ligne droite vers une reprise    Réunion du Bureau politique de l'USFP    Tarik El Malki : Il convient de mettre de côté la doxa libérale pour un temps    Le CNDH lance un appel au respect des droits des travailleurs    L'INDH s'investit dans la formation à distance à Khénifra    Début des tests de dépistage du Covid-19 à Errachidia    7000 saisonnières marocaines bloquées à Huelva début juin    Relaxé, Rafiq Boubker présente ses excuses    L'auteur de la saga Harry Potter met en ligne un conte pour les enfants confinés    La sélection 2020 du Festival de Cannes bientôt dévoilée    Coronavirus : 42 nouveaux cas, 7643 au total, jeudi 28 mai à 18h    Zaki élu meilleur gardien de l'histoire de l'Afrique    La Serie A ouvre ses portes à Mazraoui    Nabil Benabdallah: «le rôle de l'Etat est capital dans la gestion de la prochaine étape»    La marocanité du Sahara, une «réalité appuyée par des preuves historiques solides»     Des experts africains reconnaissants à SM le Roi    Covid-19: le CNDH lance un appel pour le respect des droits humains des travailleurs    L'ennemi n° 1    HCP: Le Maroc se retrouve très proche de la zone de succès    Afghanistan: L'échange de prisonniers comme premier pas vers la paix?    «Un roman qui prend son temps, mais sans manquer de vitesse»    L'ONCF annonce un retour progressif à partir du 1er juin    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    «Living in Times of Corona», des films de l'intérieur    Le Maroc se classe en tête des pays africains les plus intégrés sur le plan macroéconomique    Hakimi a-t-il dit adieu au titre de champion?    Alliance irano-vénézuélienne contre le blocus de Washington…    L'engagement documentaire    Direction Fenerbahçe pour Yassine Bounou ?    Hong Kong se soulève contre un projet loi imposé par Pékin…    France: La demande du CFCM aux mosquées    Aid El Fitr: Le Roi gracie 483 détenus    Forte participation au concours de déclamation du Coran à distance    L'ambassade du Maroc à New Delhi en première ligne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Maroc se barricade contre le coronavirus
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 24 - 03 - 2020

Fermeture des commerces à 18h, nouveaux horaires pour les pharmacies, adoption d'une loi relative à l'état d'urgence…
La propagation du coronavirus s'accélère au Maroc. Le ministère de la santé a annoncé un nouveau bilan faisant état de 134 cas au lundi 23 mars à 12h30. 7 nouveaux cas ont été enregistrés : à Casablanca-Settat (3 nouveaux cas), à Fès-Meknès, (2 nouveaux cas), à Marrakech-Safi, (2 nouveaux cas). Au total, 571 cas suspects ont été analysés. La répartition par région montre que les trois régions les plus touchées sont Casa –Settat (34 cas), Rabat-Salé–Kénitra ( 32) et Fès-Meknès (29). Viennent ensuite les régions de Marrakech-Safi (15), Tanger-Tétouan-Al Hoceima (8), Souss-Massa (6), Oriental (5), Beni Mellal-Khénifra (2), Draâ-Tafilalet (1) et Guelmim-Oued Noun (1). Actuellement, seules deux régions sont épargnées par le coronavirus, à savoir Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab.
Nouveaux horaires pour les pharmacies
A partir de lundi 23 mars, les pharmacies de Casablanca accueilleront leurs clients du lundi au vendredi de 9h à 18 h et de 9h à 14h les samedis. D'autres pharmacies prendront le relai du lundi au vendredi entre 18 h et minuit ou encore de 18h à 9h du lendemain. Une cinquantaine de pharmacies assurera la garde de samedi à 14h jusqu'au lundi à 9h. Les pharmaciens pourraient ajuster leurs horaires en fonction des flux de clients. Pour sa part, la Chambre syndicale des pharmaciens d'officine de Fès a précisé qu'à partir du mardi 24 mars, les horaires de travail dans les officines seront de 10h à 18h, 7j/7.
Gaz butane : Une seule bouteille par client
Dans un communiqué conjoint, les ministères de l'intérieur et de l'énergie, des mines et de l'environnement ont indiqué que compte tenu de la situation actuelle particulière et pour éviter des perturbations dans l'approvisionnement du marché national en bonbonnes de gaz et préserver la sécurité des citoyens, tous les intervenants locaux, sociétés de production, de distribution, ainsi que les vendeurs au détail ont été invités à s'en tenir à la règle de ne vendre les bonbonnes de gaz pleines qu'en nombre équivalent à celles vides présentées par le client, et de faire retourner ces dernières à la chaîne de remplissage. Les deux ministères ont ainsi appelé à se conformer à la règle de ne vendre qu'une seule bouteille par client à chaque étape d'approvisionnement, à garantir les moyens de transport adéquats pour assurer l'approvisionnement continu en ce produit de première nécessité, à prolonger les heures de travail dans les centres de remplissage afin de répondre aux besoins nationaux ainsi qu'à intensifier les visites des commissions de contrôle pour relever les dépassements et prendre les mesures légales contre les contrevenants. Les deux départements se veulent rassurant signalant que le Maroc dispose d'un stock «suffisant» de gaz butane et des moyens logistiques pour assurer l'approvisionnement continu du marché national.
Fermeture des commerces et des supermarchés à 18h
La Chambre de commerce, d'industrie et des services (CCIS) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima avait annoncé que les autorités compétentes ont décidé la fermeture de l'ensemble des commerces d'alimentation (épiciers, supérettes…) et les grandes surfaces chaque jour et ce à partir du dimanche 22 mars au-delà de 18h. Cette mesure préventive, qui vise à préserver la santé des commerçants et des professionnels est appliquée dans plusieurs régions du Royaume. A Laâyoune, tous les commerces, y compris ceux des produits alimentaires, les fast-food et les boulangeries ne sont plus autorisés à ouvrir au-delà de 18h00. C'est aussi le cas à Oujda où le président de la commune, Omar Hjira, a rendu publics deux arrêtés relatifs à la fermeture des souks hebdomadaires et à la réduction de la durée d'ouverture des commerces à 12 heures par jour.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.