Tourisme : les opérateurs se mobilisent pour la relance du secteur    Coronavirus : 44 nouveaux cas, 7.910 au total, mercredi 3 juin à 10h    Coronavirus : Le Roi ordonne une large campagne de dépistage auprès des employés du secteur privé    Le grand bazar    Repli de l'IPPIEM hors raffinage de pétrole en avril    Ebranlés par la crise, les professionnels du tourisme dans l'expectative    La CAF décidée à sauver la saison 2020 des compétitions interclubs    La Fifa en appelle au bon sens    Les messages de condoléances affluent au siège de l'USFP    Un communiqué riche en enseignements    Ils sont tous devenus des épidémiologistes et des économistes !    Le cérémonial sahraoui du thé bousculé par le coronavirus    Le satisfecit de l'Université Mohammed V    L'Université Hassan II tient son premier festival culturel à distance    «Le gouvernement responsable devant l'opinion publique»…    Réunion à distance sur la création d'un centre culturel et gastronomique à Agadir    Penser le concret    3673 demandes examinées par le CNP et 2928 cartes attribuées    La CAF envisage différents scénarios pour boucler les compétitions    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, mardi 2 juin    Amélioration à tous les étages    McKennie, Sancho et Hakimi devant la commission de discipline    Prolongation de l'exposition «Maroc: une identité moderne»    Accrocs frontaliers dans l'Himalaya…    Une bouteille d'eau du temps de la pandémie corona    Un nouveau projet de trémie à Rabat pour 40 millions de DH    Le PNB en hausse de 14% au T1-2020    Le Maroc, consommateur de fast-food en plein confinement    Violents affrontements entre manifestants et miliciens du Polisario devant le bagne d'Errachid    La CAF accélère le décaissement de l'aide financière destinée aux Associations membres    Christo, l'artiste «emballeur» n'est plus    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    France: C'est l'heure de la reprise économique    Hyperpuissance    Les Etats-Unis s'embrasent    Mendyl, direction Bordeaux?    L'Amérique et ses démons    Turquie-Grèce: Bruits de bottes à la frontière…    Les syndicats interpellent El Othmani    Trump met fin au partenariat des Etats-Unis avec l'OMS    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Taïa: «Le Covid-19 a créé une misère plus mortelle que le virus»    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    Ursula von der Leyen dit "Shukran" au Maroc    Pillages et échauffourées aux Etats-Unis malgré des couvre-feux    Hicham Sabir, une étoile montante de l'écriture…    Danielle Skalli tire sa révérence    CIO : Kamal Lahlou réélu au sein de la commission Marketing    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Coronavirus : 1.346 cas de contaminations, l'inquiétude grandit
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 09 - 04 - 2020

10 millions DH consacrés à un programme de recherche scientifique sur le Covid-19
Les cas de contaminations augmentent jour après jour. Le ministère de la santé a annoncé ce jeudi 9 avril à 10 h un nouveau bilan faisant état de l'apparition de 71 nouveaux cas de Covid-19 depuis le mercredi à 18h, portant à 1.346 le nombre de cas cumulés. Le nombre de personnes déclarées guéries s'est élevé à 103, avec 6 rémissions supplémentaires alors que celui des décès a atteint 96, après l'enregistrement de trois nouveaux décès. Un total de 4.770 cas suspects ont été exclus après des résultats d'analyses effectuées au laboratoire qui se sont révélés négatifs.
La région de Casablanca-Settat qui compte toujours le plus grand nombre de cas est en passe d'atteindre les 400 cas. Viennent ensuite les régions de Marrakech-Safi, Rabat-Salé-Kénitra, Fès-Meknès. Les 1.346 cas testés positifs ont été recensés dans les régions de Casa-Settat (397), Marrakech-Safi (256), Rabat-Salé-Kenitra (207), Fès-Meknès (165), Tanger-Tétouan Al Hoceima (111), l'Oriental (76), Daraa-Tafilalet (67), Beni Mellal-Khénifra (40), Souss-Massa (20), Laâyoune-Sakia El Hamra (4), Dakhla-Oued Dahhab ( 2) et Guelmim-Oued Noun (1). Le directeur de l'épidémiologie et de lutte contre les maladies au ministère de la santé, Mohamed El Youbi, avait annoncé lors du point sur la situation épidémiologique du coronavirus au Maroc que la plupart des cas enregistrés ces derniers jours ont été détectés grâce au suivi médical des personnes contacts. Sur un total de 8.600 personnes contacts, 445 contaminations ont été confirmées.
Covid-19 : Les détails du programme de recherche scientifique
Le département de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique et le Centre national pour la recherche scientifique et technique (CNRST) ont mis en place un programme de soutien à la recherche scientifique et technologique dans les domaines en relation avec la pandémie du Covid-19. Ce programme qui est doté d'une enveloppe budgétaire de 10 millions DH vise à mobiliser les acteurs de la communauté scientifique marocaine autour de projets de recherche relatifs à cette pandémie. Le financement de projets de recherche dans des domaines en relation avec cette pandémie vise à constituer un écosystème de recherche multidisciplinaire, capable d'initier et de développer, sur la base de ses résultats d'études et de recherche, des solutions à même de contribuer à la gestion des crises pandémiques. Celui-ci a pour objectifs spécifiques d'apporter des éléments de réponses aux questions suivantes : comment analyser et comprendre la pénétration et de la propagation de l'épidémie du coronavirus au Maroc.
Quelles recommandations scientifiques pour gérer la période de transition et permettre un retour au plus tôt à la situation normale dans notre pays ? Quelles leçons tirer de cette pandémie et quelles mesures préventives mettre en place pour l'avenir ? Il s'agit là des trois grandes thématiques concernées par ce programme. Il est à signaler que pour la première thématique, les projets de recherche doivent être réalisés dans un délai d'une année, 6 mois pour la deuxième et 6 mois pour la troisième. Toutes les dépenses de ce programme se feront dans le cadre de la décision conjointe relative à la gestion des ressources propres, signée le 16 janvier 2016 entre le ministère de l'économie et des finances et de la réforme administrative et le ministère de l'éducation nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Elles feront également l'objet d'un Programme d'emploi (PE) qui sera établi, validé et signé par le pôle concerné et le CNRST.
Les modalités de financement et d'exécution des projets retenus feront l'objet d'un contrat entre le CNRST et les universités constituant le pôle porteur de projet. Le versement de la subvention se déroulera en deux tranches : la 1ère tranche à la signature du contrat (50%) et la 2ème après l'évaluation positive du rapport scientifique et financier fourni à mi-parcours (50%).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.