Hajj 2021: nouvelle annonce du ministère des Habous    Équipe nationale : On tire la sonnette d'alarme !    Wydad: Benzarti exclut un joueur des entraînements    Euro 2021: la Belgique écrase la Russie (VIDEO)    Variant indien au Royaume-Uni: Boris Johnson avertit    Euro 2020 : Danemark-Finlande interrompu provisoirement suite au grave malaise du Danois Christian Eriksen    Le grand pèlerinage à la Mecque en format réduit, les Marocains dépités    Hajj 2021: les précisions du ministère des Habous et des Affaires islamiques    La Bourse de Casablanca en hausse    L'Istiqlal réaffirme la nécessaire récupération de Sebta et Melilia    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Algérie : la remueuse Kabylie dénonce une parodie d'élections et un régime réduit à la dernière extrémité    La date de l'Aïd Al Adha 2021 au Maroc    Le quartier Cheikh Jarrah, centre de gravité du conflit israélo-palestinien    La CSMD fait escale à Aït Bouguemez, le désenclavement des zones rurales au centre des débats    Algérie : les législatives anticipées servent à blanchir le régime (collectif)    Résolution européenne: les pays du Golfe solidaire avec le Maroc    Le Maroc peut produire des composants de la voiture électrique    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Transfert de Hakimi : Le PSG s'apprêterait à améliorer son offre    Euro 2021 : Programme et chaînes    Wikipedia en version Darija est désormais disponible    Tan-Tan : un multirécidiviste se suicide en garde à vue, une enquête ouverte    Covid-19 au Maroc : 455 nouveaux cas et 5 décès enregistrés en 24 heures    Le travail des enfants concerne 1,3% des ménages    Don de sang: le beau geste des ultras du Raja et du Wydad    Conférence de Berlin II: Bourita s'entretient avec l'envoyé spécial du SG de l'ONU pour la Libye    OCP : Succès d'une émission obligataire de 1,5 Milliard de Dollars à l'international    Roland-Garros: Djokovic fait tomber Nadal et file en finale (VIDEO)    Protection contre les catastrophes naturelles: un chèque de 100 millions de $ de la banque mondiale au Maroc    Entrée au Maroc: les voyageurs en provenance de la liste A ne sont plus obligés de passer le PCR    Covid-19: Les vaccins chinois par pulvérisation nasale en phase d'essais cliniques    Résolution européenne sur les migrants mineurs : réunion urgente du Parlement arabe le 26 juin    Rabat restera un indéfectible soutien de Tripoli, déclare Nasser Bourita    Royal air Maroc : les détails des vols pour cet été    Covid-19: Lancement du premier kit de test à domicile en Inde    Météo: le temps qu'il fera ce samedi 12 juin au Maroc    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Evolution du coronavirus au Maroc : 400 nouveaux cas, 523.165 au total, vendredi 11 juin 2021 à 16 heures    Crise migratoire Maroc/Espagne: réunion d'urgence du parlement arabe    La posture du professeur et de l'élève ne fonctionne plus    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    Victor Hugo, ses funérailles, ses dessins    Le goût de la vie orientale    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Beau printemps musical à Essaouira
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 05 - 2005

Le 5ème Printemps musical des Alizés s'ouvre ce jeudi soir à Dar Souiri. Au programme, quatre jours de fête avec plus de 100 musiciens et chanteurs d'horizons divers.
Dar Souiri s'est parée de ses beaux atours pour abriter ce soir l'ouverture du 5ème Printemps musical des Alizés. Haut lieu de la musique classique, l'actuel rendez-vous prévoit pour ce soir « Trois chants sacrés » de François-Bernard Mâche, qui seront interprétés par la soprano Françoise Kubler, un florilège de belles pages de Dvorak avec le Quatuor Miroirs, et «Never More» qui sera exécuté par le compositeur marocain Ahmed Essyad.
Changement de cap. A l'Eglise d'Essaouira, la soirée, qui débute à partir de 18 heures, se poursuivra avec Ariana Vafadari, mezzo soprano, qui chantera des poèmes persans, et avec Sine Nomine, quatuor à cordes qui jouera des morceaux de l'auteur de la célèbre 9ème symphonie, en l'occurrence Ludwig Van Beethoven.
Au total, une centaine de musiciens et chanteurs internationaux se trouvent actuellement à Essaouira pour offrir au public, Marocains et résidents étrangers au Maroc, un programme alléchant: airs d'opéra, chants sacrés en langues mortes, prières persanes, mélodies juives, chants de poètes arabes autour d'Al-Andalus, Requiem de Mozart, Psaumes de Bernstein, chants célébrant la Grande Bibliothèque d'Alexandrie, pièces cubaines, musique italienne et espagnole du XVIIème siècle…
Outre la musique, le programme de cette édition prévoit une rencontre en hommage à l'un des grands compositeurs marocains. Il s'agit d'Ahmed Essyad, installé en France depuis la fin des années soixante. Un film sur la vie et l'œuvre de ce compsiteur sera par ailleurs projeté samedi en présence de son réalisateur Mustapha Hasnaoui. Par cette initiative, les organisateurs veulent saluer le talent d'un virtuose marocain qui a marqué de son empreinte quelques belles pages de l'Histoire de la musique classique. Né à Salé, Ahmed Essyad revendique une double appartenance culturelle. Après des études au Conservatoire de Rabat, il embarque pour la France où il acquit une solide formation à la musique. C'est à Paris qu'il côtoie une pléiade de musiciens de renommée internationale tels que Max Deutsch. Ce dernier a le mérite d'avoir appris à Essyad le sens de l'analyse et de la composition musicales, de lui avoir inculqué également des principes comme celui de la rigueur. Une rigueur qui se ressent nettement à travers des compositions où se tutoient des airs occidentaux et des rythmes arabo-berbères. En plus d'Ahmed Essayd, l'Orchestre philharmonique du Maroc se joindra au Chœur des Trois cultures pour interpréter des morceaux orientaux, entre autres « Pièces arabes » de Nayer Nagui. Créé en 2004, ce Chœur, comme son nom l'indique, réunit des musiciens et chanteurs appartenant aux mondes musulman, chrétien et juif, dans l'objectif de promouvoir le dialogue des civilisations et les valeurs de paix, de fraternité et de tolérance, auxquelles le Printemps musical des Alizés dédie d'ailleurs sa cinquième édition. En donnant rendez-vous au plaisir et au bonheur d'écouter, le Printemps musical des Alizés veut servir de vecteur de convivialité. Essaouira, ville cosmopolite, traduit bel et bien cet esprit.
De par son Histoire, elle a su rester cette «ville-planète» où se côtoient des gens de différents horizons culturels, en dehors de toute distinction de race, de religion et de culture. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si cette ville promeut les festivals de musique, langage qui ne reconnaît pas de frontières parce que tout simplement universel.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.