Reconfinement: la France s'attend à une récession de 11% en 2020 (ministre)    Radical. Les menaces à peine voilées de Benkirane    Dernière plongée pour Sindika Dokolo    Le Qatar va sanctionner l'auteur des frottis forcés à l'aéroport de Doha    PSG: Neymar forfait jusqu'à la trêve internationale    Relance économique : les associations de microcrédit bénéficieront aussi des garanties de la CCG    Casablanca: mini-tsunami à Ain Diab    La 17ème édition du festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira sera virtuelle    Safae et Hanae répondent à la femme prétendant être leur vraie mère (VIDEO)    Dialogue libyen : les efforts marocains salués par le Parlement arabe    Attentat de Nice: nouveau rebondissement    En 9 mois, les tribunaux du Royaume ont enregistré plus d'un million d'affaires    Mais où est donc Charlemagne ?    Casablanca : 12 ans de prison ferme pour avoir abusé d'une mineure    Covid-19: la mort rôde partout, surtout à Casablanca    1ère édition de «Talents Africains» : Attijariwafa bank allie les jeunes et compétences pour l'avenir du continent    Algérie : Une économie au bord de la banqueroute    Météo: temps brumeux ce vendredi au Maroc    Casablanca-Settat : les détails du plan stratégique 2020-2022 du CRI    Vaccin grippal : le Ministère de la Santé rationne les quantités et met les pharmaciens en difficulté    Malaisie. Mahathir veut tuer des millions de Français    Et revoilà Benkirane, le retour!    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Condoléances du Roi Mohammed VI à la famille de feu Mohamed Melehi    BAM: hausse du crédit bancaire en septembre    Le Maroc dénonce l'attaque perpétrée à Nice    Air Arabia. une liaison Casablanca – Rennes pour la première fois    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    Procès à distance: 8.775 audiences du 27 avril au 23 octobre    Mort de Driss Ouhab: les journalistes lui rendent hommage (PHOTOS)    Attaque dans une église à Nice: plusieurs morts et blessés (VIDEO)    Ahmed Amsrouy Belhassane, un grand capitaine de l'industrie s'en va    CRI de Casablanca-Settat : 37 MMDH d'investissements approuvés à fin septembre    Vers la création de la Chambre de commerce maroco-kényane    Botola Pro / D1 : Youssef Fertout s'engage avec le Rapide Club Oued Zem    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Coronavirus: nouvelles guérisons au Raja    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    a Zambie se dote d'un consulat général à Laâyoune    Sahara marocain: quand les médias « algésariens » inventent de toute pièce une fake news    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Ligue des champions : les résultats de la soirée    Laftit: une série de compétences propres seront transférées aux régions    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Crédits bancaires : Plus de 936 milliards de dirhams alloués à fin août
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 01 - 10 - 2020


Leur encours a progressé de 4,9%
L'encours des crédits bancaires s'est établi à 936,04 milliards de dirhams à fin août. Ils ont ainsi affiché une progression de 4,9% au titre des huit premiers mois de l'année, soit des prêts additionnels de l'ordre de 43,87 milliards de dirhams comparé à la même période de l'année précédente. Cette évolution a été mise en exergue dans le dernier rapport des statistiques monétaires publié par Bank Al-Maghrib. «Par objet économique, l'évolution du crédit au secteur non financier recouvre un ralentissement de la croissance des crédits à l'équipement, une accentuation de la baisse des crédits à la consommation et une légère décélération de la progression des prêts immobiliers, reflétant un repli des crédits à la promotion immobilière et une progression des concours à l'habitat», peut-on relever de Bank Al-Maghrib. Se référant aux statistiques de la banque centrale, les crédits immobiliers affichent une amélioration de 1,7%. Leur encours s'est situé autour de 278,32 milliards de dirhams, soit 4,64 milliards de dirhams de plus par rapport à août 2019.
La ventilation des crédits immobiliers ressort comme suit : les crédits à l'habitat s'établissent à 216,69 milliards de dirhams (+2,2%) dont 9,4 milliards de financement participatif à l'habitat. L'encours de la Mourabaha immobilière ne cesse de se consolider marquant ainsi une appréciation de 43% à fin août. Par ailleurs, le financement de la promotion immobilière affiche un léger repli par rapport à la même période de l'année passée.
Les crédits accordés aux promoteurs immobiliers ont, ainsi, atteint les 58,99 milliards de dirhams, soit 299 millions de dirhams de moins comparé à l'encours alloué une année auparavant. Pour ce qui est des crédits à l'équipement, leur encours s'est chiffré à 184,23 milliards de dirhams, en hausse de 3%. Les crédits à la consommation ont, pour leur part, régressé.
L'encours contracté à fin août ressort à 54,85 milliards de dirhams, en baisse de 2,1%. Les créances en souffrance continuent pour leur part de monter en flèche. Une hausse de 12,8% a été observée à fin août portant ces impayés à 77,36 milliards de dirhams.
Les créances diverses sur la clientèle dépassent, quant à elles, les 134,54 milliards de dirhams, en amélioration de 3,1% par rapport à une année plus tôt. Par secteur institutionnel, les prêts accordés au secteur non financier se sont chiffrés à 813,68 milliards de dirhams, en amélioration de 5,7% par rapport à la même période de l'année passée. Le secteur public a contracté 75,20 milliards de dirhams de crédit à fin août, soit une progression de 6,1%. De cet encours, les administrations locales ont détenu 22,64 milliards de dirhams contre 52,55 milliards de dirhams attribués aux sociétés non financières publiques.
L'encours alloué au secteur privé s'est inscrit en progression. Il a ainsi été consolidé de 5,6% pour atteindre les 738,47 milliards de dirhams dont 388,82 milliards de dirhams alloués aux sociétés non financières privées et 349,64 milliards de dirhams aux ménages.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.