Bourita s'entretient avec son homologue danois    Sophie Villaume, une «Marocaine de cœur»    Le MASI reprend le chemin vert    Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Arrivée à Beyrouth du 2è lot des aides alimentaires    Washington lance un ferme avertissement à Moscou    France : Offensive sur la sécurité, sujet phare de la présidentielle de 2022    L'Atalanta plombe la Juventus, Naples accroche l'Inter    Le Marocain Achraf Mahboubi médaillé d'or    La valse des entraineurs, reflet de l'amateurisme du football national    Ramadan, les métiers saisonniers fleurissent    Le 1er dictionnaire espagnol-arabe de football, présenté en ligne mardi prochain    Un riche programme de sensibilisation et de vulgarisation autour des valeurs historiques de Rabat    Jubantouja est inspiré du Roi de la Mauritanie Juba II    Voici les dates des examens de l'année scolaire 2020-2021    Covid-19 Maroc : 138 nouvelles contaminations et quelque 19 000 doses de vaccins administrées en 24 heures    Compteur Coronavirus : 138 cas testés positifs, 4.672.326 personnes vaccinées    ONDA: Chute de plus de 70% du trafic aérien en ce début 2021    Résiliation d'un contrat avec Sunny Hill Energy: «Sonatrach» risque de verser une indemnisation de plus de 1Mrd USD    Déficit budgétaire de 6,7 milliards de dirhams à fin mars 2021    Mohammadin Boubekri, président de l'Ordre des médecins : « Nous n'avons aucune réserve pour le recrutement de médecins étrangers sauf une »    2020, année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc    A Tindouf la population astreinte à payer des contributions au Polisario    Mobilité électrifiée : le Maserati Levante se convertit à l'hybride    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Afrique de l'Ouest et centrale : Le Programme alimentaire mondial appelle à éviter une catastrophe alimentaire    Emmanuel Macron reconnaît que l'Algérie coloniale empoisonne les relations entre Alger et Paris    Tanger : neuf personnes interpellées pour trafic international de drogue    Aubergines : les Etats-Unis songent au Maroc pour l'import    Pakistan : onze policiers libérés après avoir été capturés par des manifestants anti-France    Foot féminin européen : Le PSG affronte le Barça en demi-finale de la Ligue des Champions    Ligue des Champions : Le PSG pourrait être désigné vainqueur !    Des Associations de supporters Rajaouis aux journalistes sportifs : « Vous êtes impartiaux » !    Ftour Pluriel 9ème édition : «Retrouvailles»    Super League: la nouvelle compétition qui chamboule le foot    Transport : La BAD appuie la modernisation du rail au Maroc    New Delhi confinée pour une semaine à compter d'aujourd'hui    «Le polisario et l'Algérie ne réalisent pas que le monde a changé et que personne ne soutiendra leurs efforts de guerre», écrit Eurasiareview    Forum des zones industrielles: La 3è édition du 14 au 16 décembre à Tanger (OADIM)    José Mourinho viré de Tottenham    Un malade mental commet un carnage à Taounate    Série ramadanesque – «Café ness, ness» : Les avocats sollicitent la HACA    Edito : Cour promotionnelle    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lois électorales : Place aux amendements
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 01 - 03 - 2021

Elargissement de la liste des incompatibilités, quotient électoral, listes régionales... les premières pistes
La présentation d'un amendement commun notamment par les partis de l'opposition est en train de faire chemin. L'autre changement attendu concerne la mise en place d'une liste régionale pour renforcer la représentativité féminine dans les instances élues.
Après l'examen des lois électorales, place maintenant à l'étape des amendements. Les députés viennent, en effet, de boucler l'étape de l'examen des projets de lois avec le ministère de l'intérieur. C'est une autre étape très attendue qui va démarrer dès les prochaines heures, à savoir la présentation des amendements. Plusieurs pistes sont étudiées par les différents groupes parlementaires qu'ils appartiennent à la majorité ou bien à l'opposition. Si les projets soumis par le gouvernement à l'institution législative proposent d'élargir les listes des incompatibilités, les parlementaires veulent aller encore plus loin en intégrant d'autres fonctions à cette liste.
Aussi, le changement de la méthode de calcul de résultats et le quotient électoral semblent faire une quasi unanimité. La présentation d'un amendement commun notamment par les partis de l'opposition est en train de faire chemin. L'autre changement attendu concerne la mise en place d'une liste régionale pour renforcer la représentativité féminine dans les instances élues. Mais le débat en commission a été marqué également par les moyens susceptibles de renforcer la représentativité des jeunes au Parlement notamment. Les députés étudient les possibilités pour prévoir une disposition dans ce sens. Un amendement n'est pas à écarter même si le maintien de la liste des jeunes n'est plus à l'ordre du jour.
Coordination
La liste des amendements devrait connaître une certaine coordination notamment chez les groupes parlementaires de l'opposition. Des réunions ont eu lieu récemment dans ce sens pour coordonner leur action et proposer des amendements communs. Reste à savoir si les partis de la majorité parlementaire vont faire de même afin de présenter des amendements communs aux projets de loi électoraux. En attendant, la première Chambre est bien partie pour adopter en première lecture les projets de textes électoraux dès cette semaine. Les projets seront par la suite transférés à la Chambre des conseillers qui devra à son tour se prononcer sur le sujet. Un retour à la première Chambre pour une deuxième lecture est également prévu. A noter que la commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants a déjà adopté certains textes. C'est le cas notamment du projet de loi 11.21 modifiant et complétant la loi 9.97 relative au code électoral et à l'organisation de la révision exceptionnelle des listes électorales des chambres professionnelles.
Adopté lors d'une séance en présence du ministre de l'intérieur Abdelouafi Laftit, le projet de loi n°11.21 propose un mécanisme spécial pour garantir la représentativité des femmes dans les chambres d'agriculture, de commerce et de services et les chambres d'artisanat et de pêche maritime, tout en prenant en compte la spécificité du mode de scrutin adopté pour l'élection des membres de ces chambres.
Circonscriptions régionales
Les textes électoraux transmis débattus actuellement au Parlement proposent plusieurs changements. C'est le cas notamment du projet de loi organique n° 04.21 relatif à la Chambre des représentants qui propose une vision alternative de la circonscription nationale qui sera remplacée par des circonscriptions régionales, a indiqué, mardi à Rabat, le ministre de l'intérieur, Abdelouafi Laftit.
Ce texte prévoit la répartition des 90 sièges consacrés actuellement à la circonscription nationale sur les circonscriptions régionales en fonction de deux critères principaux, à savoir le nombre des habitants et la représentativité de la région, eu égard à sa place dans l'organisation territoriale du Royaume, a expliqué M. Laftit devant la Commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville à la Chambre des représentants. Dans ce sens, M. Laftit a relevé que le projet de loi propose un nombre de 3 sièges comme seuil minimal pour chaque circonscription régionale et la répartition des sièges restants (54) en fonction du nombre des habitants, avec un maximum de 12 sièges dans la plus grande circonscription. De ce fait, les sièges seront répartis entre Tanger-Tétouan-Al Hoceima (8), l'Oriental (7), Fès-Meknès (10), Rabat-Salé-Kénitra (10), Beni Mellal-Khénifra (7), Casablanca-Settat (12), Marrakech-Safi (10), Drâa-Tafilalet (6), Souss-Massa (7), Guelmim-Oued Noun (5), Laâyoune-Sakia El Hamra (5) et Dakhla-Oued Eddahab (3).


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.