Concours «Street Art Casablanca»    Le plaidoyer du Maroc pour une OMC plus efficace    Mahrez envoie Manchester City en finale    LA BAD APPUIE LE MAROC AVEC PRÈS D'UN MILLION DE DOLLARS    Le Djibouti réitère son attachement «résolu et constant» à l'intégrité territoriale du Maroc    Secousse tellurique de 3 degrés dans la province de Ouarzazate    Nizar Baraka : "Il est temps de revoir la répartition des richesses"    L'accueil par l'Espagne du chef du "polisario" est contraire aux règles de partenariat avec le Maroc (El Khalfi)    La police Espagnole confirme que Brahim Ghali a été admis à l'hôpital San Pedro avec une fausse identité    Le Conseil de surveillance de Facebook décide le maintien de l'interdiction de Trump sur le réseau social    AGROALIMENTAIRE/Agropoles: des plateformes intégrées avec des incitations pour les investisseurs    Coupe du Trône : Ce soir, deux belles parties en perspective !    Le bus du Raja vandalisé dans le parking de l'hôtel du rassemblement à Rabat !?    Nordin Amrabat vers un retour en Europe    Covid-19/Maroc : 5 décès et 371 nouvelles contaminations ces dernières 24 heures    Madrid: Manifestation massive devant l'Audience Nationale pour réclamer l'arrestation du dénommé Brahim Ghali    La Bourse de Casablanca clôture dans le vert    Ce qu'il faut retenir des études relatives au développement du cannabis    USA: Facebook maintient l'interdiction du compte de Donald Trump    Chloroquine-hydroxychloroquine : les pharmacies bientôt réapprovisionnées    Le 11ème Festival International de Meknès du Cinéma des Jeunes se déroulera du 25 au 28 mai    Entre livre et lecture: La réalité numérique transforme le livre en mythe    Quand la pandémie pérennise son lexique dans la langue française    Hôtellerie : l'Israélien Fattal lorgne le Maroc    « Mon histoire avec les médicaments », une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 1]    Le dirham devrait s'apprécier face au dollar de 0,1%    Ramadan/Tanger: un restaurant sert un Ftour express, couvre-feu oblige (reportage)    Larbi Tourak expose ses œuvres à Fès    Nuits ramadanesques : Le groupe Tarwa N-Tiniri se produira le 6 mai    Selon l'UAFA : Le Maroc organisera la Coupe Arabe des Nations U17 juillet prochain !    Hakimi dans le viseur du Bayern Munich    Covid-19: deux cas du variant indien détectés en Espagne    Coupe du Trône: voici le premier qualifié au dernier carré (VIDEO)    230 pompiers algériens lourdement sanctionnés pour avoir manifesté    Le Premier secrétaire de l'USFP s'entretient avec l'ambassadeur du Pakistan au Maroc    Brahim Ghali et cinq de ses complices dans les mailles de la justice espagnole    La BVC démarre en territoire positif    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mercredi 5 mai    Au Musée Reina Sofia à Madrid : «Trilogie marocaine : 1950-2020»    Jazz au Maroc: vivement le live !    Santé : Des médecins cubains au Maroc ?    Covid-19 : Deux cas du variant indien détectés en Espagne    Simplification des procédures administratives : La CMR se conforme à la nouvelle loi    Ministère: Près de 4 millions d'Espagnols au chômage    Météo: le temps prévu ce mercredi 5 mai au Maroc    Bill et Melinda Gates continueront à gérer ensemble leur fondation après leur divorce    Thomas Tuchel : "Aucune raison de faire trop de changements"    Le leader de Podemos, Pablo Iglesias, se retire de la vie politique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





400 millions de dollars de transactions passés via la blockchain : OCP réalise une prouesse africaine
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 31 - 03 - 2021

En termes d'utilisation de technologie disruptive dans l'industrie et l'agriculture, OCP performe. En effet, le Groupe et la Banque de commerce et de développement de l'Afrique de l'Est et australe (Trade and Development Bank – TDB) viennent de dévoiler que 400 millions de dollars de transactions commerciales ont été menés via la technologie blockchain précisant que 270 millions de dollars ayant déjà été exécutés, avec le reste prévu durant les prochains mois. De ce fait, plusieurs milliers de tonnes d'engrais sont expédiés du Maroc vers l'Ethiopie dans le cadre de ces transactions.
Les détails.
La technologie au service du commerce intra-africain
OCP passe à la vitesse supérieure et devient ainsi «la première entreprise africaine à exécuter une transaction commerciale intra-africaine utilisant la technologie blockchain. Cette transaction a permis de financer l'expédition d'engrais phosphatés du Maroc vers l'Ethiopie», indique l'entreprise expliquant que cette initiative s'inscrit dans la stratégie de digitalisation du Groupe. L'objectif étant de contribuer notamment à soulager le déficit de financement du commerce en Afrique et à stimuler le commerce intra-africain, en particulier dans le secteur des engrais, à travers l'inclusion digitale.
Un gain de temps considérable en période de pandémie
L'usage du numérique permet d'optimiser le temps, notamment dans ce contexte de la Covid-19 où les activités sont en baisse. Partant de là, la technologie blockchain de «dltledgers» offre à toutes les parties prenantes la possibilité d'effectuer la transaction numériquement et de compléter l'opération d'import-export en moins de deux heures alors que les transactions «papier» équivalentes sont généralement conclues en trois semaines ou plus à cause du délai nécessaire aux fournisseurs pour le transfert de documents physiques à l'acheteur via le système bancaire traditionnel.
«Avec le ralentissement actuel de la logistique mondiale et des chaînes d'approvisionnement, les transactions de financement du commerce peuvent prendre jusqu'à six semaines, en raison de la fermeture des frontières et des aéroports qui continue d'engendrer des retards supplémentaires», argumente le Groupe OCP ajoutant que dans le cas de cette opération, les parties peuvent télécharger, afficher, modifier et valider la documentation dans une blockchain privée, simultanément et en temps réel. Parallèlement, cette technologie dispose d'une empreinte carbone plus faible et permet de faire des opérations «plus sécurisées grâce aux technologies de cryptage et de vérification», relève l'entreprise. Ce dispositif technologique présente également des avantages : plus de transparence et de traçabilité, et la réduction de risques grâce à l'élimination d'éventuelles erreurs et ambiguïtés dans l'échange et la modification des documents. Il faut signaler que ces transactions sont réalisées alors que le commerce global est en recul de 5 à 10% en 2020, comparativement à l'année précédente et parallèlement à la baisse en demande de financement commercial.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.