ADM: Démarrage des travaux d'élargissement des derniers lots de deux autoroutes    Secousse tellurique de magnitude 4,7 degrés au large de la province de Laâyoune    CAN 2021 : Vahid Halilhodzic tacle gentiment la CAF    Maroc/Covid-19 : 18 décès et 7.756 nouvelles infections recensés en 24h    Maroc/Covid-19 : le point sur la campagne nationale de vaccination à date du 18 janvier 2022    Résidence culturelle : appel à projets 2022 sur le fait religieux    La mère de Gad El Maleh va livrer du couscous marocain dans le monde entier    Dominic Cummings, l'ex-éminence grise devenu l'ennemi juré de Boris Johnson    HCP: une majorité gouvernementale hégémonique implique une dynamique des réformes    Azrou : Arrestation d'un individu en état d'ivresse, ayant provoqué un accident    Gabon – Maroc : Janny Sikazwe, officiel de la VAR    Tarfaya: 45 candidats à l'immigration sauvés par la Marine    M. Daki: La justice numérique, un des piliers de la réforme globale du système judiciaire    Covid-19. Omicron représente 95% des cas positifs au Maroc [Ministère de la Santé]    Paiement en commun : La ZLECAF esquisse les contours de la monnaie unique    Maroc-Espagne : les mots insuffisants de Pedro Sánchez    Commerce international : un partenariat CGEM-ADII pour l'accompagnement des entreprises    Cristiano Ronaldo remporte un « Prix spécial » de la Fifa pour son record de buts en sélection    Un nouveau ferry en partance de Tanger Med vers Marseille programmé ce 24 janvier    Le Parlement européen a une nouvelle présidente : La Maltaise Roberta Metsola    Un autre club de Serie A sur les traces de Sofyan Amrabat    CAN 2021 / Programme de ce mardi : Quatre matches décisifs pour la hiérarchie et la qualification    Pour Eric Zemmour, «c'est le pétrole que la France a trouvé en Algérie qui permet de nourrir sa population de 40 millions»    Plus de 4 700 signatures pour une pétition contre le maintien du couple Filali en France    L'Ambassadeure de l'UE présente ses lettres de créances au Souverain    Le Maroc un des leaders mondiaux en matière d'hydrogène vert    Sécurité routière: NARSA dévoile son plan national de contrôle (2022-2024)    Covid-19 : Le pic épidémique aura lieu vers fin janvier, selon Mustapha Naji    Maroc : Liberté provisoire pour la militante Fatima Zohra Ould Belaid    Tourisme : Le gouvernement accorde un montant de 2MMDH pour soutenir le secteur    Sahara : Washington réitère son soutien à l'envoyé onusien de Mistura    L'importance du tourisme pour le redressement économique en 2022 : l'essentiel du rapport de l'ONU    « La musulmanité face à l'islamisme : le nouveau défi de la République »    Une nouvelle ligne ferroviaire entre la Tanzanie et le Burundi    Une tempête de neige balaie le Canada    Météo: les températures baissent au Maroc, les détails par villes    Météo Maroc: temps assez froid ce mardi 18 janvier 2022    Conseil de gouvernement : la marque «Morocco Tech», en tête de l'ordre du jour    Tempête sur la côte Est américaine: plus de 200.000 foyers sans électricité    Le MEF obtient la certification TIer III d'Uptime Institute pour son DataCenter    Mehdi Bensaid déterminé à promouvoir le théâtre et le cinéma au Maroc    Peu de réussites, beaucoup de fustrations: un an de mandat Biden    CAN 2022: Sofiane Alakouch seul manquant à l'entraînement des Lions de l'Atlas avant le Gabon    Une anti-IVG favorite pour la présidence du Parlement européen    A la galerie casablancaise A2 : Patrick Lowie et Bilal Faris exposent leurs sculptures oniriques avec «Agitateurs»    Maroc: 150 nouvelles salles de cinéma verront le jour    Cinéma : Les salles de l'IF Maroc proposent une sélection des meilleurs films 2021-2022    Hamid Douieb expose ses œuvres récentes à Marrakech    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Avec 97 sièges, le RNI domine les Législatives 2021
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 09 - 09 - 2021

Le parti réalise une victoire nette, éclatante et amplement méritée
Une victoire éclatante du Rassemblement national des indépendants (RNI). Le parti dirigé par Aziz Akhannouch est arrivé en tête des élections législatives organisées, mercredi, en remportant 97 sièges après dépouillement de 96% des bulletins de vote. L'annonce a été faite dans la nuit de mercredi à jeudi par le ministre de l'intérieur, Abdelouafi Laftit.
Le Parti authenticité et modernité (PAM) a occupé la 2ème place avec 82 sièges, suivi du Parti de l'Istiqlal (PI, 78 sièges), de l'Union socialiste des forces populaires (USFP, 35 sièges), du Mouvement populaire (MP, 26 sièges), du Parti du progrès et du socialisme (PPS, 20 sièges), de l'Union constitutionnelle (UC, 18 sièges) et du Parti de la justice et du développement (PJD, 12 sièges), alors que les autres formations politiques se partagent 12 sièges. Selon le ministre de l'intérieur qui a présenté dans une déclaration les résultats provisoires de ces élections, le taux de participation au niveau national a atteint 50,35%.
Mobilisation
Un taux qui reflète une forte mobilisation des électeurs marocains désireux de changement et ce, malgré la situation sanitaire marquée par la pandémie de Covid-19. "Le Royaume a vécu pendant plusieurs mois une forte mobilisation pour réussir les échéances électorales en tant qu'étape importante qui symbolise les espoirs et aspirations du peuple marocain pour consolider la dynamique économique et ancrer le choix démocratique", a fait savoir le ministre précisant que cette étape comporte de grands enjeux en rapport avec la consolidation des acquis politiques sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI. Le responsable a affirmé que les autorités compétentes se sont mobilisées avec l'ensemble de leurs ressources humaines et à leurs différents niveaux centraux et territoriaux, pour prévoir tous les moyens logistiques et matériels dans le but de garantir la réussite de cette étape. Dans ce sens, de grands efforts ont été fournis à l'occasion de la révision des listes électorales, ce qui a permis l'inscription de pas moins de 1.806.724 personnes, portant le nombre total des inscrits à 17.509.316 personnes. Selon Laftit, les autorités ont mis en place 40.628 bureaux de vote encadrés par 4.000 bureaux centraux, soit une moyenne de 10 bureaux pour chaque bureau central.
Le ministre de l'intérieur a en outre souligné la mobilisation des partis politiques. Ainsi, 31 formations politiques ont présenté des candidats au cours des dernières élections y compris une alliance politique formée par des partis à l'occasion des dernières échéances. Ainsi, le nombre des candidatures déposées au niveau national, au titre de l'élection des membres des conseils des communes et d'arrondissements s'élève à 157.569, dont 62.793 sous forme de listes et 94.776 sous forme de candidatures individuelles, soit une moyenne nationale de près de 5 candidatures pour chaque siège, contre 130.925 candidatures en 2015, en hausse de plus de 20%. Le nombre des candidatures féminines aux conseils des communes a marqué une hausse par rapport aux élections de 2015. Le nombre des candidates aux conseils des communes et des arrondissements s'élève à 47.060 (près de 30% du nombre global des candidatures), dont 23.191 candidates aux conseils de communes dont les membres sont élus au scrutin par liste et 23.869 dans les communes soumises au mode de scrutin individuel. Quant au nombre des conseillers communaux ayant présenté leurs candidatures aux élections communales, il s'élève à 21.744, soit 69% de l'ensemble des membres actuellement en fonction.
Par ailleurs et pour les élections à la Chambre des représentants, le nombre des listes de candidatures présentées à l'échelle nationale au titre de l'ensemble des circonscriptions locales et des circonscriptions électorales régionales s'élève à 1.704, pour un total de 6.815 candidatures, avec une moyenne nationale de plus de 17 candidatures par siège, selon la même source. Le nombre des listes de candidature présentées au titre des circonscriptions électorales locales se situe autour de 1.472 listes comptant 5.064 candidats, avec une moyenne de 17 candidatures par siège, contre 4.742 en 2016. Le nombre des candidatures aux circonscriptions électorales régionale s'élève à 1.769, soit une moyenne de 20 candidatures par siège. Selon le ministère, les partis politiques se sont mobilisés pour mener à bien leur campagne électorale en respectant les mesures sanitaires en vigueur pour lutter contre la pandémie. Un total de 12.249 manifestations ont eu lieu de la part des partis politiques et de leurs candidats.
Suivi et observation
Dans un autre registre, le ministre est revenu sur la création sur Hautes Instructions Royales d'une commission de suivi des scrutins qui a été confiée au département de l'Intérieur ainsi qu'au parquet général. Dans ce sens et suite à la création de la Commission centrale chargée du suivi des élections, composée du ministre de l'intérieur et du président du ministère public et en application des Hautes Instructions Royales adressées au ministre de l'intérieur et au président du ministère public pour veiller au bon déroulement des prochaines élections et faire face à toutes les pratiques qui pourraient nuire à ces échéances, il a été procédé à l'installation de la Commission centrale de suivi des élections. De même, le nombre des observateurs de l'opération électorale a atteint 5.020 personnes parmi lesquelles 4.323 appartiennent à la société civile et 568 relevant du Conseil national des droits de l'Homme (CNDH) sans oublier 129 observateurs étrangers. Ces derniers ont couvert l'ensemble des provinces et préfectures du Royaume. "Je tiens à souligner dans ce sens que le ministère de l'intérieur a veillé à rester neutre jusqu'à la fin de l'opération de vote", a fait savoir Laftit ajoutant que le ministère a été au rendez-vous pour préserver la crédibilité et la transparence des élections.
Si le taux de participation général a été très important avec la participation de deux millions de personnes supplémentaires en comparaison avec les élections de 2016, une forte adhésion a également été relevée dans les provinces du Sud avec un taux de participation respectivement de 58,30% dans la région de Dakhla-Oued Dahab, 63,76% dans la région de Guelmim-Oued Noun et 66,94% dans la région de Laâyoune-Sakiat El Hamra. "Ces taux est le parfait argument concernant l'attachement des populations de ces provinces à leur marocanité et leur adhésion aux institutions du pays et le développement de la voie démocratique et la consolidation des acquis", a annoncé le ministre précisant que le plus faible taux de participation a été enregistré dans la région de Casablanca-Settat avec 41,04%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.